La Turballe Infos

Une prime de 4 000 € pour les primo accédants

Une enveloppe est offerte par la Municipalité de la Turballe pour les futurs propriétaires… sous conditions. Deux nouveaux couples viennent de signer cette semaine le sésame en mairie.

De nombreuses communes françaises ont mis en place ce dispositif avec des règles d’obtention de ce coup de pouce symbolique, mais réfléchi, pour aider les jeunes ménages à s’installer sur leur territoire.
 

Des critères d’attribution

C’est le cas à La Turballe qui dispose d’une provision de principe de 20 000 € votée chaque année en conseil municipal.
« Cette enveloppe est extensible selon les demandes ; si elle montait à 10 000 €, j’en serais le premier heureux, d’ailleurs,  les demandes sont de plus en plus nombreuses » se réjouit René Leroux qui vient de mettre son paraphe sur deux nouveaux dossiers.
Depuis le lancement de cette « charte » aux primo accédants, une dizaine de couples en ont déjà profité, notamment sur le domaine de Bellevue. Pour l’instant, il s’agit uniquement de Turballais. Mais, l’ancien lieu de vie géographique n’est pas un de facteur d’attribution.
Parmi ces critères (différents selon les communes), il faut, à La Turballe, que dans le couple, la personne la plus âgée ait moins de 40 ans, qu’il soit primo accédant, que le futur logement soit une résidence principale et que la construction soit d’une surface maximum d’environ 600 m2.

Moins de spéculation

« Cette aide ne concerne pas que les maisons, mais aussi les appartements, comme ceux qui arrivent notamment sur le secteur Marjolaine ; cette somme va forcément exploser » explique René Leroux. 80 logements sont aussi prévus sur le secteur de Dornabas à des prix « intéressants ».

Contrairement aux apparences, les prix des terrains sur La Turballe sont redevenus accessibles : « Dans le cadre de la révision du PLU, on a libéré des terrains, et donc on a beaucoup plus de surfaces constructibles » expose René Leroux. « Les propriétaires les gardaient en faisant de la spéculation foncière, aujourd’hui, grâce au PLU, ils sont sous la menace que leurs terrains redeviennent inconstructibles et ils se sont mis à vendre ». Exemple : Route du Fan, où les deux jeunes couples vont s’installer. En tout, la commune a libéré 40 hectares, donc, le marché est redevenu raisonnable puisque l’offre a augmenté sous la pression municipale.

Pratique :

Renseignements sur cette aide à l’accession en mairie

Auteur : JRC | 17/05/2012 | 4 commentaires
Article précédent : « Piriac : Le conseil à l’unanimité »
Article suivant : « Protection agricole et budget »

Vos commentaires

#1 - Le 03 juin 2012 à 07h13 par personne, Sdf
Faux, Monsieur Le Maire je suis consterné par vos propos. C'est affligeat de voire qu'une personne public puisse tenir de tels discours. Si réellement le marché était aussi raisonnable se sont les turballais eux même qui feraient construire leurs maison. Ils vivraient dans des palaces et non pas dans des 60 m2. Et puis Vous savez bien que la hausse du prix de l'immobilier n'est pas le fait de pauvres turballais qui n'ont que hérité de leurs terrains. De plus si réellement votre idée était prodigieuse à Paris les sdf ne dormiraient pas dehors. Vous divisez les turballais et vous entretenez de l'injustice. Pourquoi ne parlez vous pas plutôt des promoteurs immobiliers ou des banquiers par exemple
#2 - Le 03 juin 2012 à 22h26 par gizeh
@René Leroux,

Si Mr Le Maire pouvait expliquer le dernier paragraphe de cet article. Pour ma part, je comprends qu'il n'y avait plus beaucoup de terrains disponibles à la construction, donc la mairie modifie le PLU et libère 40 ha. Alors pourquoi dire que les propriétaires les gardaient pour spéculer, alors qu'ils n'étaient pas constructibles? et ensuite menacer de les rendre à nouveau inconstructibles? Alors comme cela on menace en jouant sur le PLU? où est le droit la dedans?

@personne sdf
Il y a même des Turballais d'origine, qui n'ont même pas hérité de terrain... tout le monde n'a pas le bonheur d'être descendant d'agriculteur, et avoir hérité de terrain agricole à 1 franc le m2. Combien de terrains sont actuellement en vente route du Fan, qui n'ont jamais été entretenus par leur proprio, et le comble, ne payaient même pas d'impôts fonciers sur ces terrains, et maintenant se frottent les mains.
#3 - Le 09 juin 2012 à 13h39 par REMY, La Turballe
Et il a même une autre question qui se pose.

Pourquoi traiter différemment les propriétaires de la route du Fan de
ceux de Dornabas ou du Clos mora ???
électoralisme ???

ceci dit tant mieux pour ceux de la route du fan et pour la Turballe
qui pourra en retirer des subsides.

Et tant pis pour Espace Domicile.

rEMY
#4 - Le 13 juin 2012 à 14h14 par yves, La Turballe
la marjolaine qui a mécontenté tant de monde ne sort pas de terre, ce programme ne se vend pas, on verra pour dornabas, tout ça n'est que poudre aux yeux en faisant croire qu'on fait des logements sociaux;

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter