La Turballe Infos

Un poste de secours avec ou sans chichis

L'utilisation de la dalle de l'ancienne école de voile reste une question à La Turballe. Le maire explique où en est le projet.

« Il y aura un poste de secours, c'est acté » déclare Jean-Pierre Branchereau.
Il circulait une rumeur d'installation de « restauration rapide ». Le maire explique que « l'autorisation est en cours», et précise « restauration rapide, c'est beaucoup dire, si cela se fait ce sera plus un point, sandwiches, chichis, glaces, goûters de plage, comme quand on était mômes ». « C'est la DDTM* qui fera l'appel d'offres. »
Et près la saison ? « Bien sûr, la dalle sera protégée par une clôture, pas de vilaines ganivelles, quelque chose de propre qui permette d'assurer la sécurité ».

*Direction départementale des territoires et de la mer.

Auteur : LY | 26/02/2015 | 24 commentaires
Article précédent : « Le maire fait un point après un an de mandat »
Article suivant : « Un débat d'orientation budgétaire des plus « raisonnables » »

Vos commentaires

#1 - Le 26 février 2015 à 12h51 par alain dubois, La Turballe
j'attends avec impatience de voir à qui sera décernée la gargotte ...
#2 - Le 27 février 2015 à 07h55 par albatros
Et voila!
Juré,promis,craché cela sera un poste de secours!
Et puis non ,pour vous dire la vérité cela sera un glacier,la demande est en cours!
Au profit de qui?
Je prends les paris:Madame Bréval?
#3 - Le 28 février 2015 à 06h25 par marin, La Turballe
Un poste de secours sur la dalle
qu elle place est faite aux loisirs turballais?
Cela implique l impossibilité de pratiquer la planche à voile sur des lors que les conditions de vent le permettent
le kite surf interdit sur les heures d ouverture des postes
le surf et stand up paddle ne sera plus praticable dans les vagues
ce 4eme poste était il indispensable
quel sera le coût pour la commune?
#4 - Le 28 février 2015 à 06h31 par Raymond&huguette, La Turballe
Bonjour,
Sauf erreur de ma part
la boulangerie la rose des vents
propose déjà
une restauration rapide
glace boisson salon de thé goûter
que va apporter cette paillote est ce nécessaire d affaiblir les commerces turballais ouvert à l année?
#5 - Le 28 février 2015 à 14h59 par delphine275
Pourquoi avoir mis tant de temps à cracher le morceau? C'est trop dur d'être clair, net et précis dès le début pour M. Branchereau?
D'aure part, je doute que ce monsieur sache ce qu'il y avait sur la plage quand nous étions enfants... et je partage le point de vue de Raymond&huguette quand à la mauvaise concurrence faite à la Rose des Vents. Au bénéfice de qui? Là est la question majeure.
Quand nous étions enfants, en face de la plage, il y avait des Blockhaus, Jean Raoul et un camion qui proposait des pommes d'amour et des sucreries. Il n'y avait pas de paillote sur la plage...
A quand la privatisation de la plage et les transats payants???
#6 - Le 28 février 2015 à 15h21 par albatros
Tout a fait raymond et Huguette,je ne vois pas l'intéret,la rose des vents n'a pas besoin de cette concurrence,c'est déja assez difficile comme ça pour les commerçants
#7 - Le 28 février 2015 à 20h03 par Max Chouquette, La Turballe
Et revoilà la paillotte. Cette fois, le maire se défausse sur la DDTM (anciennement affaires maritimes) pour mieux continuer l'enfumage. Mais nous ne sommes pas dupes. C'est pourtant simple. Résumons.
La plage où se trouve la nouvelle dalle -construite furtivement à nos frais de contribuables par la mairie qui y a fait couler trois toupies de béton un petit matin- appartient à l'Etat et est sous la responsabilité des Affaires Maritimes. C'est à dire que le maire a fait faire des travaux sur un espace qui ne lui appartient pas.
Et, maintenant, il se croit assez fort et malin pour forcer la main au propriétaire:("J'ai un accord par mail de la DDTM m'autorisant....et qui sera bientôt régularisé avant l'été...") disait-il en fin d'année dernière.
Maintenant, il annonce que c'est la DDTM qui va lancer l'appel d'offres pour trouver un "paillotteur" qui fera forcément concurrence à un commerce turballais exerçant déjà cette activité en face de l'école de voile, de l'autre côté de la rue. Curieuse conception du soutien à l'activité commerciale turballaise.
Quant au poste de secours, si notre maire venait se baigner à cet endroit, il saurait que cet endroit est trop dangereux pour laisser des enfants aller à l'eau sans la surveillance permanente de leurs parents. Chacun sait que quand il y a des surveillants de baignade, les adultes ont la fâcheuse tendance à relâcher leur vigilance....
Mais, enfin, ne boudons pas notre plaisir, il y aurait donc trois postes de secours sur cette belle et longue plage entre le port et Pen Bron....et malheureusement tous les papiers gras des clients de la paillotte.
C'est certainement à ce prix que la municipalité va développer l'attrait touristique et balnéaire de notre belle cité.
#8 - Le 01 mars 2015 à 09h00 par Raymond&huguette, La Turballe
par contre pas de nom accusateurs soyons responsables de nos ecrits
de vrais interrogations cette
Mais Yok vous franchissez la limite attention
oeuvrons pour le bien de la commune sans tomber dans le pugilat
#9 - Le 01 mars 2015 à 11h45 par bodhi
Bien d'accord avec vous marin , après si un point restauration viens ce mettre en face il va falloir que nous soutenions nos commerçants.
Mais personne n'est choqué par "de vilaines ganivelles" ces protections font parties entière du paysage de notre commune , il va nous faire une fortification autour de sa si précieuse dalle??
il faut que la commune garde son identité...
#10 - Le 01 mars 2015 à 18h46 par albatros
Ce que j en dit c est pour le bien des commerçants en place,après on peut aussi mettre des commerçants forains tout le long du quai tout l'été ,mais il ne faudra pas s' étonner si il n'y a plus de commerçants sédentaires.Quand aux appels d'offres on sait bien qu'au final c'est la commission commerce qui va attribuer les "paillotes".
#11 - Le 01 mars 2015 à 21h19 par Raymond&huguette, La Turballe
Oui c est la DDTM qui gère la plage pour le compte de l état
il est impossible et illégale de construire en dur sur les plages
une tolérance existe mais certainement pas pour l installation d une baraque à frites
quel est le numéro du permis de construire la date d obtention
et cerise sur le gâteau est ce qu il y a eu un affichage publique permettant de s opposer à cette construction ?
#12 - Le 10 mars 2015 à 19h22 par REMY, La Turballe
Que de supputations a propos de cette dalle…
Raymond et huguette , laisser croire qu’un quelconque projet se fasse sans permis et sans affichage légal est presque aussi grave que les allégations de Yok. Pour bodhi expliquez nous donc qu’elle est « l’identité de La Turballe » ?.
Quel est le « plus » qui la distingue des centaines d’autres villes de bord de mer et qui lui permettrait d’attirer plus de touristes en été et hors saison ? Une paillotte sur cette foutue dalle n’y changera pas grand-chose…
Pour la concurrence, pas d’inquiétude, il est bien connu que le commerce attire le commerce. Pourquoi croyez-vous que les marchands de voiture se retrouvent tous sur des zones dédiées ?.
Désolé je m’éloigne du sujet sous-jacent à tous vos commentaires : Que pouvons nous faire ou
suggérer à la nouvelle équipe pour tirer le meilleur de l’industrie touristique, un de nos axes de développement économique, avec l’industrie de la pêche, et bientôt l’industrie des énergies renouvelables, afin que nos jeunes puissent rester vivre et travailler au pays ?.
Certains voudraient que La Turballe ne se contente que d’exploiter le filon de «l’or gris », ville retraite, c’est peut-être ce que Bodhi appelait « l’identité Turballaise ». et bien pour moi… NON MERCI ! .
A+
#13 - Le 11 mars 2015 à 14h04 par alain dubois, La Turballe
Une fois n'est pas coutume, je partage le point de vue de rémy, même si je pense qu'ils ont "piqué" l'idée dans le programme que nous avons proposé. Cela dit on ne peut que s'en réjouir, tout ce qui va dans le bon sens pour La Turballe est bénéfique. En revanche ce que je trouve détestable c'est le non dit, le refus d'admettre, les cachoteries de branchereau, c'est pourtant simple, que craint il ? que cache t'il , on peut se poser la question. Rémy qui est un proche pourrait nous renseigner. Est il toujours proche d'ailleurs, on peut en douter compte tenu d'évenements récents
#14 - Le 11 mars 2015 à 14h39 par bodhi
@Remy pour moi non merci aussi! Mais quand j'ai parlé d'"identité" je faisait référence à son paysage, sa manière de gérer les tempêtes et la protection des dunes; car les mots "vilaines ganivelles" m'ont fait réagir. Je serais curieux de connaitre son argumentaire sur ces équipements , personnellement je trouve que cela s'intègre parfaitement au paysage contrairement a une clôture moderne comme il propose...
#15 - Le 11 mars 2015 à 20h33 par albatros
Je suis d accord avec vous Remy et je reconnais que mes propos n étaient pas tres constructifs,nous ferions mieux d avancer tous ensemble pour que La Turballe retrouve la sérénité et la douceur de vivre et soutenir le tourisme, le commerce et la peche
qui sont les poumons économiques de notre commune
#16 - Le 13 mars 2015 à 15h13 par brisset, La Turballe
Bonjour
ne serait il pas judicieux de faire un espace enfants propre avec des jeux de plage et non un bric a brac DATANT DES ANNÉES 60 que l'on voit depuis des années pour nos enfants sur la plage de la turballe...
#17 - Le 21 mars 2015 à 09h52 par leo
Effectivement pourquoi ne pas installer de jolis jeux accessible à tous comme sur St nazaire par exemple
#18 - Le 22 mars 2015 à 13h12 par JMT, La Turballe
Réponse à "REMY" - alias le biendisant

Pour l'industrie de la pêche, il va falloir que vos amis de la Municipalité prennent en compte de la réalité économique. Allez à la rencontre du vrai Patron de la filière, Maurice BENOISH - Pdt de la SEM, co-administrateur du Crédit Maritime, et autres fonctions, récemment décoré par Yves LE DRIAN. Notre ami Maurice aura tant de chose à vous apprendre...

Je crains fort que les nouveaux élus prennent le TGV pour comprendre le nouveau Monde.

Il est vrai que notre nouveau Shérif JPB a été élu sur un programme "sans nom de parti, ni autre courage" que mettre en avant l'optimisation du foncier.

La messe est dite. Amen !!!
#19 - Le 23 mars 2015 à 19h13 par delphine275
@leo
des jolis jeux accessibles à tous suggére une gratuité en opposition avec le côté mercantile ayant prédominé dans la décision municipale. ..
et c'est bien dommage!
La dalle a été coulée pour que quelqu'un se fasse du fric, reste à savoir qui sera le gagnant...
#20 - Le 25 mars 2015 à 11h40 par un deja deçu, La Turballe
ce mardi soir lors du conseil municipal le maire a certifié que la dalle ne servirait qu a un poste de secours au moins pour cette année .:::: pas de chichi ou de restauration sur cette dalle ::::::::
par contre la note de la fete des 150 ans de LA TURBALLE s annonce très salée .......
#21 - Le 01 avril 2015 à 12h47 par brisset, La Turballe
bonjour

un poste de secours n'empeche pas de faire une aire de jeux GRATUITE pour les enfants , effectivement comme cela est fait a saint nazaire !!!

Il n'y a rien de gratuit pour les petits enfants à La Turballe...

entre autre "la fete de la Turballe"

La France marche sur la tête avec des depenses a tout va et les communes prennent le pas ! avons nous besoin de depenser nos deniers pour feter les 150 ans de La Turballe !
#22 - Le 03 avril 2015 à 23h59 par delphine275
L'écho de la presqu'ile du 3 avril où l'on apprend qu'un ordi pour le DGS coute 3700€ ( qui empoche quoi ? A...) a ce tarif pas prêt de voir des jeux gratuits sur la plage
36 000€ pour la merde de chien.... on est en plein naufrage.
#23 - Le 06 avril 2015 à 10h34 par un deja deçu, La Turballe
en plus de l ordi du D G S qui coute cher il y a , je crois , un telephone autour de 1000 euros .les 36 000€ pour 12 distributeurs de sacs a crottes cela est énorme . le vendeur de cette société doit etre tres content ........ ne parlons pas du prix de la fete des 150 ans ...
#24 - Le 06 avril 2015 à 11h53 par soizick, La Turballe
oui mais il parait que branchereau a fait des économies sur la téléphonie fixe...
non sérieusement cette équipe montre une fois de plus son incompétence. Ils disaient qu'ils allaient diminuer les impots, souvenez vous. S'ils augmentent, demandons à branchereau de retourner à oudon, son SIVU se languit de lui, et à son adjoint le brillant tiboyau de profiter d'une retraite bien méritée. on va souffrir avec ces gens là

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter