La Turballe Infos

Tradition maritime à la Turballe

Samedi 30 juillet s’est déroulée la fête de la Sainte-Anne, un hommage solennel aux disparus en mer.

C’était la 57e édition de cette cérémonie marquée par la présence de Monseigneur Jean-Paul James, évêque de Nantes, une première pour le port Turballais.
Après le dépôt de gerbes à la stèle des périls en mer, la messe a été célébrée sur le terre-plein de Toulandroux, une célébration religieuse accompagnée par l’ensemble vocal Mosaïque et les sonneurs de La Turballe et suivi par de très nombreux fidèles.
La cérémonie a débuté par ce chant : « O Sainte Anne, bonne mère, La Turballe, à vos genoux vous apporte sa prière pour les marins de chez nous. Gardez des flots en courroux tous les marins de chez nous, tous les marins de chez nous… ».
On retiendra des homélies : « Cette entraide nécessaire pour vivre et avancer, cette vigilance et cette surveillance, cette réunion entre Turballais et estivants venus se recueillir et accompagner par leurs pensées les disparus en mer ».
Puis, autre grande tradition, la couronne à la mémoire des périls en mer a été confiée, ensuite, à l’océan sous les sirènes des bateaux accompagnateurs.
Cette cérémonie a dû rappeler à certains que dans un autre cadre, celui des fêtes de la mer, les flottilles de pêche des ports français embarquaient le public désireux de faire un tour sur la grande bleue. Une manifestation traditionnelle qui a cessé après le naufrage de l’Essor, un chalutier qui avait chaviré au large d’Oléron en 1996 engendrant le décès de 10 personnes dont 7 membres de la famille du patron pêcheur de ce navire.
 

La fête de la Sainte-Anne reste un moment fort et particulier pour les marins, leurs familles et leurs amis, un temps pour le souvenir devant les drames humains qui se sont perpétués au cours des décennies passées.
A ce titre, saluons une nouvelle fois le travail de la SNSM et des secours civils et militaires en évoquant une exposition « Fortunes de mer » qui se tient actuellement au Pouliguen à la salle Baudry. Elle est organisée par les Greniers de la Mémoire et explique le fonctionnement du sauvetage en mer.
On entend par « Fortunes de mer » les aléas qui engendrent une catastrophe maritime comme un naufrage.

Auteur : JRC | 31/07/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Ve Festi'Vent les 29 et 30 juin »
Article suivant : « Rêves d’enfance, un grand festival pour les petits enfants »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter