La Turballe Infos

Rétrospective sur la création de La Turballe et l'essor de la conserverie turballaise dans le dernier numéro des Cahiers du Pays de Guérande

Le dernier numéro des Cahiers (N°65) vient de paraître. Dans cette publication, à travers le premier maire de la commune Alfred Pellier ( 1865-1874), la création de la commune, au terme d'une « bataille opposant les partisans et les adversaires ( le clergé et le conseil municipal de Guérande) de la scission d'avec Guérande, commune de rattachement jusque là, est évoquée.

Le destin exceptionnel de ce conserveur manceau, venu s'implanter dès 1840 à La Turballe et en 1878 à Lérat, est retracé. Son œuvre municipale est rappelée : c'est lui qui fit réaliser les travaux portuaires majeurssans cesse différés : brise-lame du Tourlandroux, cale de Pleine-Main, jetée des Brebis. Alfed Pellier relia aussi La Turballe aux autres communes ( Le Pouliguen, Batz, Le Croisic) grâce à la route salicole passant à travers les marais salants. Ce que l'on sait moins c'est que cet humaniste infatigable, à ses heures perdues, se passionnait pour la botanique et qu'il a donné son nom à une clématite. 

A signaler aussi dans ce numéro un article riche et documenté, signé Michel Garnier,  sur l'uranium en presqu'île guérandaise, une question d'actualité.  

Auteur : MT | 25/05/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « La Turballe : Pinder pollue l’environnement, une plainte a été déposée »
Article suivant : « La Turballe sondage : Faut-il vendre le camping municipal ? »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter