La Turballe Infos

Renfort balnéaire

Ils sont à pied, à cheval, en VTT, en 4x4, et sur l’eau ; les gendarmes « estivaux » sont désormais en poste pour fortifier les effectifs locaux.

Une présentation et un traditionnel pot de bienvenue les attendaient les gendarmes « d'été » en mairie turballaise ce mercredi dans une ambiance détendue.
 

Prévention avant répression

Capitaine Neau
Capitaine Neau

Ces renforts de gendarmerie sont détachés de leurs brigades. En ce qui concerne La Turballe : ils viennent principalement de Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire (Ancenis, Basse Goulaine, Montoir-de-Bretagne, Aigrefeuille, Châteaubriant, Cholet, etc.). On compte dans leurs rangs deux réservistes.

C’est donc le maire René Leroux, à la fois sérieux, mais aussi boute-en-train qui a accueilli ce personnel. « Vous connaissez votre métier, je n’ai pas à vous l’apprendre. Si vous n’avez besoin de rien, vous m’appelez ; si vous avez besoin de quelque chose, c’est mon adjoint (Jean-Yves Piquet) ». Je vous souhaite une bonne saison, on a un secteur calme et le plus beau poste de saisonniers de la côte ».

Un poste saisonnier qui est d’ailleurs le dernier dans la région à pouvoir enregistrer directement des plaintes.

Un gendarme pour 6 000 à 7 000 personnes en haute saison

Présent à cette « cérémonie de bienvenue » le capitaine Patrick Neau. Il commande par intérim la compagnie de Saint-Nazaire qui rayonne sur 35 communes. Il a salué la complémentarité entre les différents services, la municipalité et ses services techniques « pour que le personnel puisse travailler dans les meilleures conditions ».

Mais que pense le capitaine Neau de l’effectif estival, est-il suffisant ?
« Oui, il est reconduit de manière à peu près identique depuis plusieurs années. L’effectif total pour la Presqu’île guérandaise est de 51 personnes, réparti entre la brigade de Guérande, celle d’Herbignac et du Croisic. Il y a un détachement de six cavaliers de la Garde républicaine à Pen Bron, un poste provisoire de 18 personnes à La Turballe et un détachement d’interventions de 6 personnes à Mesquer ».

Relire aussi : http://www.laturballe-infos.fr/mutualisation-des-polices-municipales-23-43-166.html

Depuis le début de l’année, les cambriolages sont en nette recrudescence sur le département, comment évolue la situation ?

« Effectivement, ce n’est pas spécifique au secteur de Saint Nazaire, heureusement depuis début juillet, nous enregistrons une baisse de ces cambriolages sur notre zone. Cela est dû probablement à une augmentation des effectifs présents sur le terrain et à une météo pas forcément favorable ». Traduction, temps maussade = moins de monde sur la côte = moins de délits.

Les autres constats des infractions estivales en bord de mer sont aussi récurrentes comme « des dégradations sur les véhicules, (vols à la roulotte) et également des vols à l’arraché, vol de portable ou de sac ».

 

Auteur : JRC | 18/07/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Sur la route de… l’anchois »
Article suivant : « Pot d’accueil à la Turballe »

Vos commentaires

#1 - Le 04 mars 2013 à 11h04 par Robert, La Baule
Bonjours je suis cavaliere et je cherche devenir gendarme a cheval malheureusement si possible cher moi ou a coter du moin,en etant juste volontaire peux ton acceder a ce poste, et quand esque lea epreuves ont lieux

Cordialement

Madame robert

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter