La Turballe Infos

Pêche : L’Union Européenne cautionne les pillages de la ressource

L'association Robin des Bois de protection de l'Homme et de l'environnement vient de dénoncer le pillage des mers par des chalutiers monstrueux. L’Europe est en train de tuer la pêche.

Trois chalutiers monstres hantent depuis quelques années la Manche, la mer d'Irlande et l'Atlantique du Nord-Est jusqu'en Arctique. Usant de leur puissance, de leurs pavillons européens, de leurs sonars hyper puissants, ils détectent et amassent dans leurs chaluts de 500 m de long des bancs de maquereaux, de harengs, de merlans et de chinchards. Les poissons sont pompés dans les chaluts, aspirés dans des tuyaux, triés dans des salles de congélation, entassés dans des cartons de 25 kg, débarqués aux Pays-Bas puis pour la plupart exportés en Afrique de l'Ouest dans des reefers (cargos réfrigérés). Ces monstres des mers sont accusés d'avoir contribué à l'épuisement des ressources marines dans l'Atlantique Sud et à la ruine des flottilles locales notamment en Mauritanie. Les équipages sont multinationaux, le commandement est européen.

Désormais, avec l’aval de l’Union Européenne, les 3 monstres des mers pillent les ressources de la Manche, de la mer du Nord, de la mer d’Irlande, des eaux subarctiques et arctiques. Ils mettent en danger l’avenir des flottes artisanales d’Europe du Nord.

Ces 3 navires de guerre halieutique sont exploités par Parlevliet & Van Der Plas B.V basé aux Pays-Bas et leader de la Pelagic Freeze-trawler Association (PFA) qui regroupe 2 autres armateurs hollandais.

Le rayonnement et l'influence de la PFA sont tels qu'elle a signé en 2016 un accord décennal de coopération « en vue de développer une pêche pélagique durable » avec Greenpeace Hollande et le VNO NCW qui se définit comme la plus grande organisation patronale des Pays-Bas et « la voix du business néerlandais ».

Les chaluts pélagiques sont déployés dans la colonne d’eau, à faible profondeur. Ils sont destinés à capturer des bancs homogènes. Ils sont susceptibles de capturer des espèces non ciblées comme les thons, des dauphins ou d’autres delphinidés. La PFA dit que des portes à l’arrière des chaluts et des manœuvres spécifiques permettent aux mammifères marins de se dégager mais ces allégations ne sont pas vérifiées par des observateurs embarqués.

Ijmuiden, Pays-Bas, 5 octobre 2019. © Erwin Willemse
Ijmuiden, Pays-Bas, 5 octobre 2019. © Erwin Willemse

 Annelies Ilena (ex-Atlantic Dawn). OMI 9204556. Pavillon Pologne. Longueur 145,60 m. Construit en 2000 à Kristiansund (Norvège) par Umoe Sterkoder. Arrêté en tant qu'Atlantic Dawn par la Marine mauritanienne en 2005 pour pêche illégale dans une zone d'exclusion, condamné à 100.000 US$ d'amende et expulsé. Arrêté le 23 novembre 2013 par la Marine irlandaise pour pratiques de pêche illégales; condamné à 105.000 € d'amende. Actuellement en action de pêche à l'ouest de l'Irlande.

IJmuiden, Pays-Bas, 26 mars 2014. © VesselTracker
IJmuiden, Pays-Bas, 26 mars 2014. © VesselTracker

Margiris (ex-Abel Tasman, ex-Margiris, ex-Annelies Ilena, ex-Atlantic Star, ex-Apollo Two). OMI 8301187. Pavillon Lituanie. Longueur 142,80 m. Construit en 1985 à Tacoma (États-Unis) par Tacoma Marine Industries comme navire incinérateur de déchets, converti en chalutier en 1992 puis jumboïsé en 2006. A l'été 2012 rebaptisé Abel Tasman, il part écrémer la Zone Economique Exclusive australienne avec l’accord du gouvernement australien. Suite à la mobilisation des pêcheurs et des ONG, le gouvernement vire de bord et légifère pour interdire dans ses eaux les chalutiers de plus de 130 m de longueur. Au printemps 2013 l'Abel Tasman repart en Europe et redevient le Margiris. Actuellement en cours de déchargement dans le port d'IJmuiden (Pays-Bas).

Au large de l'Irlande, mars 2008. © Arjo Foeken
Au large de l'Irlande, mars 2008. © Arjo Foeken

Maartje Theadora. OMI 9182801. Pavillon Allemagne. Longueur 140,80 m. Construit en 2000 à Vigo (Espagne) par Vulcano SA Factorias. Dérouté à Cherbourg le 12 décembre 2012 et condamné à 580.000 € d'amende pour pêche illégale. Actuellement en action de pêche en Atlantique du Nord-Est au large de la Norvège dans l’océan Arctique.

30/10/2019 | 5 commentaires
Article suivant : « Philippe Grosvalet : « L’éolien en mer va pouvoir prendre son envol » »

Vos commentaires

#1 - Le 31 octobre 2019 à 13h04 par Josette femme de pêcheur, La Turballe
C'est effectivement un scandale. L'Europe impose des quotas et autorise ce genre de pêche. C'est l'Europe de Macron, l'Europe des riches contre l'Europe des petits pêcheurs. C'est l'Europe de Macron que défend le candidat Dubois à l'élection municipale du port de pêche La Turballe. Pas une voix doit se porter sur ces gens d'EnMarche.
#2 - Le 31 octobre 2019 à 14h13 par Levegneux, Ouistreham
Moi actuellement 500 kg de maquereaux pour 15 jour chalutier de 11 mètres. Eux 250 tonnes par jour. Vive la Europe des très riches
#3 - Le 01 novembre 2019 à 23h33 par Leprete , Étaples
Les hollandais sont toujours derrière toutes les peches destructrices et cautionner par l Europe bien évidemment ! En manche nous assistions à un véritable pillage des ressources sans ne rien pouvoir faire avec la senne danoise avec des bateaux énormes de 35 à 40 m et des longueurs de maillette interminable (c est la longueur de maillette qui fait pêcher) .je suis pêcheur et nous travaillons la manche de père en fils depuis 3 générations avec des bateaux de tailleraisonnable 12/16/19 m maximum 24 m .nous avons su préservé cette manche en allant que très peu en mer et instaurée une bonne gestion durable qui est entrain d être anéanti par les hollandais ,c est une honte de laisser faire ça ainsi que ces bateaux comme le margiris
#4 - Le 05 novembre 2019 à 22h23 par Stephane, Etaples
Je veux signaler que l'Europe de Macron comme je peux le lire n'est pas encore en place pour prendre deq décisions
La faute à qui ? Aux LR PS Écologiques et Insoumis qui ont bloqué la mise en place de la nouvelle commission qui ne peut donc pas décider actuellement
Revoir vos cibles car tout est prêt pour décider.. Si seulement l'opposition Française était plus réaliste
#5 - Le 14 novembre 2019 à 13h01 par Prota, Beaumont Sur Oise
Une vrai honte

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter