La Turballe Infos

Nouvelle cure de jouvence à VVF

Le village vacances famille, vénérable institution turballaise, propriété de la municipalité, est en travaux, une intervention à hauteur de 800 000 euros pour agrandir et rénover.

Créé en 1972, le VVF de la Turballe est ouvert d’avril à fin septembre, il comporte sur un site de 10 hectares 150 gîtes de 4 à 6 places et accueille environ 450 personnes par semaine.
Il fait partie des 100 VVF disséminés sur le territoire. Il se distingue des autres clubs de vacances par un fonctionnement associatif, un modèle économique original puisque généralement, ils appartiennent aux mairies (à 90 %) ou aux partenaires de l’action sociale.

« Dans le top 5 »

Autre particularité, plus de 50 % de ses vacanciers bénéficient d’aides, grâce aux comités d’entreprises, aux fédérations sports/loisirs ou culturelles ; des sites qui acceptent les chèques vacances, travaillent avec la CAF et prennent en compte le quotient familial.
Si la Turballe investit de façon conséquente dans son VVF, c’est que, d’après René Leroux, le conseiller général maire de la commune : « Le village fait partie du top 5 des Villages de France en terme de fréquentation, de résultats et de qualité d’accueil ».
René Leroux qui défend le tourisme social et associatif : « Ce que l’on gagne ici permet de maintenir des  VVF qui perdent de l’argent sur d’autres territoires, mais maintiennent néanmoins une activité créatrice d‘emplois en proposant une offre de vacances adaptée ».
Jusqu’à 50 personnes sont embauchées pour la saison à La Turballe en privilégiant des demandeurs d’emplois locaux. 

Une salle polyvalente ?

L’enveloppe de travaux permet d’agrandir une vingtaine de gîtes (à 6 places) et d’effectuer une mise aux normes accès handicapé pour 4 d’entre eux. Pour la directrice du VVF, Chantal Colas : « C’est pour répondre à une demande des clients qui veulent plus d’espaces, comme une cuisine plus grande, la demande a évolué depuis les années 70, on s’adapte ». Ces travaux sont une seconde tranche qui fait suite à des interventions en 2010 d’un montant de 3 millions d’euros, (agrandissement de 50 pavillons et peintures sur 100 autres).
L’enveloppe englobe également une rénovation des sanitaires communs (après la saison) adaptés aux personnes à mobilité réduite ; la réfection porterait aussi sur le devenir du pavillon central.
René Leroux : « On réfléchit (avec VVF qui apporte 70 000 euros dans la corbeille) pour une optimisation d’occupation de la salle en dehors des mois d’été ». En clair, la mairie voudrait en faire une salle polyvalente. Car, « Le potentiel est réel, l’on pourrait facilement sortir 450 m2, un appel à candidature va être lancé auprès des cabinets d’architecte ».

Les atouts principaux du VVF de la Turballe ?

Pour Chantal Colas : « La proximité de la plage, un cadre exceptionnel et un accueil privilégié, les vacanciers qui arrivent, ce ne sont pas seulement des numéros de clefs, mais des personnes ».
Si l’on rajoute la piscine, la restauration, les animations enfants et adultes, l’on comprend mieux le taux de satisfaction engendré par un village ancré dans une politique touristique différente.
VVF est également partenaire des labels « Famille Plus » et « Stations Vertes de Vacances » ainsi que de « L’Association Nationale des Maires des Stations Classées et des Communes Touristiques ».
L'Assemblée générale des VVF de France se déroulera à VVF Piriac les 5/6 avril
 

Pratique :
La centrale des réservations VVF est située à Clermont-Ferrand
www.vvf-villages.fr


 

Auteur : JRC | 06/03/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Marjolaine, toi si jolie »
Article suivant : « Anchois, thons et seiches s’invitent au conseil municipal »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter