La Turballe Infos

Les cales pleine d'espoir le « Bora Bora » est paré, alors « Larguez les amarres! »

De nombreux curieux s'étaient rassemblés sur le port de La Turballe, ce matin du 18 avril afin d'assister à la mise à l’eau du "Bora Bora", gréement turc de 1987. Appréhension, mais aussi excitation se lisaient sur le visage des membres de l'équipage.

Patience et méticulosité furent de mise pour l'événement. Ce n'est que bien après 10h que la manœuvre a débuté. Soulevé par un gigantesque portique le "Bora Bora" a été déposé en douceur sur l'eau. L'opération fut longue et ce n'est que vers 14h que le navire prenait le large pour effectuer les essais. Il passera la nuit l'eau dans le port de La Turballe puis rejoindra  son port d'attache situé à la Roche Bernard. 
C'est sur l'initiative de Jean -Claude Allègre, propriétaire et capitaine du bateau, passionné de voile et président de l'association "Les pieds de nez" que le "Bora Bora" s'est offert une nouvelle jeunesse. Cinq mois de rénovation auront été nécessaires afin de lui rendre sa fière allure. Après une dizaine d'années de navigation dans les eaux bordant la Turquie et la Corse, ce magnifique caïque, découvert  à Bordeaux gréé en voiles auriques (elles se déplient en éventail), va désormais reprendre la mer mais cette fois en Bretagne. Hoëdic, Houat et Concarneau, pour le festival du chant de marin qui aura lieu pendant l'été, feront partie de ses escales.
Seulement 14 personnes peuvent être accueillies à son bord: le capitaine Jean-Claude Allègre, 2 skippers et 2 équipiers professionnels, un infirmier et 8 passagers  qui auront le rôle de matelots : des enfants convalescents venant de toute la France et ayant vécus la douloureuse expérience de la maladie.
Ces apprentis marins ont déjà bravé la tempête la vie et (pendant une semaine, pour les enfants de 8 à 12 ans, et 3 semaines pour les plus âgés), vont vivre une magnifique croisière au cours de laquelle ils pourront manœuvrer et participer à toutes les taches inhérentes à la vie d'un bateau, et ce en toute sécurité. En effet, en plus de l'infirmier et un contact permanent avec le continent, le "Bora Bora" sera en contact permanent avec Jean Yves Chauve, médecin du Vendée Globe. Les enfants seront munis de bracelets qui donneront l'alarme en de chute par dessus bord.
A bord, les cabines possèdent chacune 3 couchettes  et sont toutes équipées d'une salle de bains. Bois vernis et cuivres rutilants ornent le carré plutôt spacieux et équipé d'une véritable  cuisine : deux fours, gazinière, frigidaire, congélateur... Les tâches ménagères feront aussi partie du quotidien de la croisière. Les expériences vécues à bord seront partagées avec une trentaine d'hôpitaux de France, cela représente environ 2500 enfants qui ne pouvant pas se déplacer pourront ainsi vivre le voyage grâce au système de visioconférences. Pendant toute la durée des croisières les enfants réaliseront des reportages qu'ils enverront par internet à ceux restés en soins, pour leur donner une part de rêve à laquelle s'accrocher.
Ces petits voyages exclusivement réservés aux enfants se dérouleront chaque année et pendant toute la saison estivale (mai à septembre) à la différence des "Voiles de l'espoir" qui ne sont organisées qu'une fois tous les deux ans.
"Bora Bora", nous te souhaitons bon vent !

Auteur : Marine | 18/04/2011 | 2 commentaires
Article précédent : « Première croisière et première télé pour le "Bora Bora" »
Article suivant : « Le « Bora Bora » appareillera lundi avec de jeunes convalescents à son bord »

Vos commentaires

#1 - Le 26 avril 2011 à 14h22 par le mortaillou, Chagny,71150
tres belle initiative,la solidarité entre les humains ,n est pas morte,la mer non plus ,enfin pas encore,puisse-t-elle les reunir encore longtemps,car en mer tous sont egaux et soumis a son bon vouloir,merci a tous les acteurs de cette grande aventure ,et qu elle ouvre la voie a beaucoup d autres.
#2 - Le 08 juin 2014 à 09h27 par Chapuis, Marzan
Bon retour à La Roche Bernard. Ce beau caïque ne dépareillera pas dans le port, en compagnie de nos bateaux traditionnels.
Etienne ( secrétariat de la flottille traditionnelle de basse Vilaine )

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter