La Turballe Infos

La Turballe vente du camping : La contestation s’organise

Les élus de l’opposition ont organisé à la salle de Coispéan le jeudi 6 avril 2017 une réunion pour faire le point sur tous les éléments du dossier de la vente du camping « Les chardons bleus ».

Une avocate était présente afin d’apporter son expertise sur les possibles suite à donner aux démarches déjà effectuées et sur les chances de ces procédures d'aboutir.

Dans une approche factuelle, ont été listés les manquements aux procédures qui pourraient être dénoncés au tribunal Administratif et qui ont déjà été dénoncés au contrôle de légalité de la sous-préfecture.

Concernant l'acquéreur « la Compagnie de Bel Air » une recherche a été faite. L’actionnaire principal, à hauteur de 70%, est la Holding BIM dont le président est Robert ZOLADE (77ème fortune de France), un homme issu de la finance. 

La stratégie de cette holding est l'investissement dans des zones à fort potentiel de développement dans le but d’augmenter rapidement son capital.

La CIE de Bel Air n’est pas un petit groupe familial comme cela a été présenté aux élus.

Il est donc à craindre,  que ce financier ait comme objectif à moyen terme, une plus-value foncière importante, en payant ces 10 ha de dunes à un prix qui semble nettement  sous-évalué par les domaines.

On peut également s’inquiéter de ce que cet acquéreur envisage de faire du camping « Les chardons bleus » et de la répercussion que cela pourrait avoir sur notre commune et sur l’environnement dans cette zone littorale classée Natura 2000 qu’est la dune de Pen-Bron qui doit être préservée.

Enfin de nombreux points interrogent : le profil de l'acquéreur, une sensation d'orientation du vote sur le choix de cet acquéreur, la précipitation de la mairie à opter pour une vente du foncier sans réelle étude de possibilités alternatives.

De plus au CM du 28-03-17 le Maire a annoncé que le loyer prévu initialement dans le cadre de la convention de gestion temporaire, dans l’attente de la signature de l’acte de vente, serait finalement inclus dans le prix de vente. On en conclut donc qu’il sera gratuit, l’acquéreur percevant en plus les loyers de la supérette et du bar. Il va ainsi  pouvoir sans avance de trésorerie exploiter le camping et se faire des bénéfices pendant que les Turballais vont continuer à payer les emprunts.

Après échanges entre les participants venus nombreux, ceux-ci ont pris la décision de créer une association de défense du patrimoine et des contribuables Turballais  qui aura la capacité à agir en justice.

L’Assemblée générale constitutive s’est tenue, elle a élu 10 membres au Conseil d’Administration et un Bureau dont le Président est Mr Richard CENET, le secrétaire Mr Jean-Luc AGENET et le Trésorier Mr René LEROUX. Déjà plus de 40 adhérents.

Vous pouvez en tant que citoyen ou campeur soucieux de préserver les intérêts de notre commune et de conserver au camping « les chardons bleus » son aspect si exceptionnel et naturel, adhérer à cette association ou lui faire un don pour lui donner les moyens d’agir, en contactant : Mr Richard CENET, 2 rue Professeur Lemoine, 44420 LA TURBALLE, tel : 0240664005 ou Mr René LEROUX, impasse Mimplat, 44420 LA TURBALLE, tel : 0240233216 ou par mail : adptanturball@gmail.com

12/04/2017 | 15 commentaires
Article précédent : « L’association du Collectif du Clos des Simons contre la destruction de la zone boisée »
Article suivant : « L’association l’ART communique »

Vos commentaires

#1 - Le 13 avril 2017 à 12h47 par BRISSET, La Turballe
Vous avez raison , attaquez et tout sera bloqué pendant des années et se sera la jungle comme a chaque fois qu'une association de defense y met son grain de sel... L'ancien maire avait qu'a rester en poste de Maire ...;

et cet esprit discriminatoire sur les "riches" si il y a pas de riches il y a pas de boulot les uns on besoin des autres .... il faut arreter on est plus au temps du proletariat.... il faut avancer pour la Turballe ce n'est pas de rester figée dans le passé...ca va devenir comme le seminaire de Guerande , figé dans le temps et sa coute des fortunes aux administrés , nous sommes dans une epoque ou l'état ne donne plus d'argent aux communes , donc il y a un moment il faut reflechir ... et franchement un camping au patrimoine laissez moi rire....un camping neuf c'est du travail, des touristes, donc des rentrées d'argent , il faut arréter ces batailles de cours de recréation ! mais quels ages avez vous donc messieurs et mesdames... ARRÉTEZ CETTE MASTURBATION INTELLECTUELLE...
#2 - Le 13 avril 2017 à 20h51 par mourain
Mr Brisset a raison!Et ce sont toujours les memes qui bloquent les projets:usines a poissons,logements sociaux,le centenaire de la Turballe,les amenagements de circulation!Les memes emmenes par Mrs Dubois et Cenet(sur la meme liste)qui n'ont pas digéré leur defaite aux elections!Et pas une defaite,une déroute!
#3 - Le 14 avril 2017 à 09h42 par delphine275
Concernant l'âge, je pense que le votre est d'ordre petite section de maternelle si j'en crois votre aptitude pour l'orthographe et la grammaire. Des emplois, il y en avait, il y en aurait aussi en location - gérance. Le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière pour la société Bel-Air, ne soyez pas naïf, ouvrez un peu les yeux, cette compagnie est là pour faire un max de fric en un minimum de temps avec des actionnaires à satisfaire alors les emplois, laissez-moi rire!!!
#4 - Le 14 avril 2017 à 10h00 par delphine275
Doit-on sous prétexte, sujet à caution, que cela créerait éventuellement d'hypothétiques emplois laisser le Maire et son équipe bafouer les règles? L'emploi à n'importe quel prix? Mais dans ces cas-là, vendons tout et n'importe quoi, construisons tout et n'importe quoi. .. Tiens, pourquoi pas une centrale nucléaire dans votre jardin Brisset pour remplacer Fessenheim...
Il y a des règles, des procédures et si même le Maire n'est pas foutu de les respecter... Une telle précipitation n'est pas un bon signe mais cela caractérise l'équipe municipale. Un peu de réflexion n'a jamais tué personne.
#5 - Le 14 avril 2017 à 11h40 par GALLET, La Turballe
Monsieur BRANCHEREAU,

Lorsque nous analysons les délibérations des conseils municipaux qui vendent ou cèdent leur camping, la durée moyenne de l’étude des dossiers est de deux ans. En général cela est accompagné de dossiers clairs et précis permettant aux élus de prendre une décision en leur âme et conscience. Que dire d’un dossier bâclé en 5 mois ????
En ces temps d’élection ou la probité est une demande constante de tous les citoyens, vous nous empêcherait pas de penser que ce dossier a été initialisé avant votre élection. Il est certain que ce Groupe financier important a largement les moyens de promettre « monts et merveilles » afin d’arriver à ses fins. Dans une grande entreprise avant d’investir, il y a une analyse sur le coût de l’achat et le retour d’investissement, ce n’est pas en deux mois que des Cadres présentent ce type de dossier. Heureusement il existe désormais le PNF qui peut s’auto saisir dès lors que des interrogations pèsent sur des transactions immobilières entre de grands groupes financiers et des collectivités locales.
Vous savez que votre responsabilité civile et pénale est engagée dans ce dossier.
A vous d’être loyal, c’est votre Honneur qui est en jeu.
#6 - Le 14 avril 2017 à 17h03 par Le Goff, La Turballe
Très bonne initiative que cette association pour la sauvegarde des ''chardons bleus''.Si la Justice tranche dans le bon sens pour nous,ce sera une belle victoire et une bêtise en moins Ce camping municipal doit rester dans l'idée de belles vacances à pas cher et ne pas se transformer én lotissements pour les plus aisés.
#7 - Le 16 avril 2017 à 14h18 par DEVID, 49800 Brain Sur L'authion
Monsieur le Maire,
Merci pour votre courrier du 30/03/2017 (reçu le 16/04/2017).
J'attends, avec impatience, que l'acquéreur m'apporte toutes les précisions utiles, notamment sur les modalités de réservation et les tarifs pour la saison 2017.
Cordialement.
#8 - Le 16 avril 2017 à 16h43 par Une autre déçue, La Turballe
Après une analyse de la réunion , si celle-ci a donné des éléments factuels sur le futur acquéreur , holding BIM , il est vrai que le Maire a menti !!!! une fois de plus ?? .
Que veut il nous cacher ? Que les impôts risquent d'augmenter si cette vente n'a pas lieu ?
Interrogeons nous quand même sur le bien fondé ou non de la vente du camping .
Ce camping est-il fréquenté par les Turballais ?
Ce camping rapporte t'il de l'argent ?
Ce camping doit il être remis aux normes de salubrité ( sanitaires , etc )?
Un camping doit il être géré par une municipalité ?
Un gérance locative est elle la solution ?
Etc , etc , etc , etc ....
Il serait souhaitable qu'une société de conseils , NEUTRE , sous l'égide de la sous préfecture , rédige un rapport sur le sujet , et , que les "contribuables" Turballais soient invités , ensuite , à trancher par référendum ( ça va devenir une mode ) .
A la lecture des noms des responsables de la nouvelle association , je me suis dit et je n'étais pas la seule !!!!
" ce sont les éléctions qui recommencent ?? Il n'y a que des battus des ces dernières !!!!!
Allons Mesdames & Messieurs , un peu de sérieux quand même .
Ne dites surtout pas que vous voulez défendre le patrimoine et l'intérêt des Turballais , ça ne passe pas ; soyez francs et dites que vous avez de l'amertume électorale envers la municipalité , point barre !!
Autorité NEUTRE pour trancher le sujet , ça c'est de la démocratie .
Mais aussi bien le Maire que votre association savent ce que ce mot signifie ??
#9 - Le 19 avril 2017 à 11h32 par Gallet, La Turballe
Bonjour

Juste un petit mot pour dire que l'association qui a été créée n'est pas le résultat d'une soi-disant amertume des élections municipales. Je suis un démocrate ni de droite ni de gauche mais la seule motivation est de défendre l'intérêt général. Alors je dis à la "déçue anonyme" oui vous avez raison si une analyse neutre avait été demandée par le Maire nous n'en serions pas là. Traiter ce genre de dossier d'une façon irrégulière et sans analyse de fond pose effectivement beaucoup d'interrogation. Ne jetons pas la pierre aux élus qui se battent car il le fond dans l'intérêt général. Le Maire a l'obligation de donner toutes les informations aux élus pour qu'ils puissent voter, le Maire manque de loyauté dans cette affaire. L'avenir dira qui a raison.
#10 - Le 21 avril 2017 à 10h57 par delphine275
À autre déçue, je n'étais sur aucune liste lors des dernières municipales et effectivement je n'ai jamais loué un emplacement de camping aux Chardons Bleus (je ne vais pas en camping dans la commune où je réside, contrairement à vous on dirait) mais je vais à chaque fête des jardins et j'y emmenais mes enfants jouer quand ils étaient petits (pas bien!).
Effectivement, tout cela n'arriverait pas si comme beaucoup de decisions de la municipalité, il y avait un peu plus de transparence et si les "explications " n'étaient pas aussi cousues de fil blanc, voire mensongères. Les sousous dans la popoche???
#11 - Le 21 avril 2017 à 18h29 par Une autre déçue, La Turballe
Les sous sous dans la popoche , je ne pense pas que ce soit la motivation première ; les comptes des municipalités sont passés au peigne fin aux recettes des impôts , donc à part arrangement avec l'acheteur , je ne vois pas comment ils pourraient faire ; suspecter la chose serait de votre droit , mais je ne pense pas à la chose car , maintenant c'est tellement épluché .
Pour ce qui est de la fête des jardins , au demeurant très bien organisée , je ne pense pas que la faire changer d'endroit serait dommageable , et , puis est ce bien sa place , on peut s'interroger ?
Quand à la transparence , tout à fait d'accord , ce n'est pas la plus grande qualité du Maire . Vu son comportement au dernier conseil municipal , à l'encontre de Mme Coste , je pense qu'il n'avait pas envie d'en dire plus .
#12 - Le 21 avril 2017 à 19h48 par mourain
To delphine et sousous(2s) dans la poche,avez vous des preuves?Sinon c'est de la diffamation!Ne faites pas comme ex Kita!
#13 - Le 05 mai 2017 à 09h51 par brisset
Bonjour a tous
reponse a delphine...
je suis un ancien d'EDF GDF et je suis pour le nucléaire et une centrale dans mon jardin de 50 m2 ca va etre un peu juste...
een ce qui concerne la gestion d'une commune je n'ai aucun conseil a recevoir, petit fils de 'un maire et moi meme des années conseiller municipal , et franchement ca fonctionnait plutot pas mal entre malgré les diverses opinions ...la critique est toujours facile ...pas très intellligente nous plus sur "mais fotes d'aurtographes" je ne me relis jamais ...bonne journée a tous
#14 - Le 13 mai 2017 à 22h05 par l oeil de sauron, La Turballe
Synthèse societe.com pour l'entreprise BIM

Rating societe

Favorable

Moyen

Défavorable

Equilibre Bilan

Favorable

Moyen

Défavorable

Rentabilité

Favorable

Moyen

Défavorable
Sur 2013, 2014, 2015

La situation financière de l’entreprise était la suivante
A titre indicatif - Selon calcul théorique des ratios financiers

Read more at http://www.societe.com/societe/bim-487719288.html#GBMtEXxShswBbVHR.99
#15 - Le 13 mai 2017 à 22h12 par l oeil de sauron, La Turballe
2016

Bim se renforce au capital d’Elior Group à 25.14% et structure des financements (collars prépayés) à 5 ans pour 137.5 M€.

Novetude Santé acquiert l’école d’ostéopathie du CIDO à Saint-Etienne.

La Compagnie Hôtelière de Bagatelle inaugure au coeur de Paris son premier hôtel 5*****, le Roch Hôtel & Spa.

La Compagnie de Bel Air acquiert le camping des Dunes à Torreilles en Pyrénées-Orientales (66) et structure un financement à 5 ans de 75 M€.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter