La Turballe Infos

La Turballe : Une période de vaches maigres pour la commune de 2016 à 2020.

Le conseil municipal s'est réuni à la mairie. A l'ordre du jour, était inscrit le débat sur les orientations budgétaires pour 2016 et les années à venir.

Une nouvelle conseillère municipale : Marie-France Jacquet

 Marie-France Jacquet
Marie-France Jacquet

Avant d'en venir à l'essentiel, il a été procédé à l'installation d'une nouvelle conseillère municipale : Marie-France Jacquet, 59 ans, ex-employée dans une agence immobilière, reconvertie dans la vente à domicile de lingerie. Celle-ci qui habite la Turballe depuis plus de 40 ans, remplace Olivier Briois, poissonnier, démissionnaire, dans toutes ses attributions.. Elle lui succède en qualité de membre de la commission municipale «  développement économique, commerce et artisanat. Elle est aussi désignée, à sa place, comme membre suppléant de la commission «  environnement, risques et itinéraires de loisirs » de CAP Atlantique  et comme représentante suppléante au sein du SIVU de la Fourrière et du Refuge pour animaux. La nouvelle conseillère qui faisait partie des 12 agents recrutés par la mairie de Piriac pour le recensement de 2015, va observer le fonctionnement de la municipalité  « en cherchant à prendre ses marques ».

Un débat d'orientations budgétaires assez consensuel

Jean-Pierre Branchereau, maire,  enchaîne en rappelant le contexte financier défavorable.  Face à la croissance nationale atone et à la décision gouvernementale de réduire la dotation globale de la commune qui représente 24% des recettes communales ( un manque de 250 000 € par an pendant 4 ans), la municipalité se voit obligée d'appliquer la rigueur. Elle a arrêté plusieurs options qui ont été détaillées.

--- Pas de nouvel emprunt

--- augmentation des recettes fiscales directes de 2% ( 1% d'augmentation des bases et 1% dû au dynamisme foncier) mais pas d'augmentation du taux des taxes.

--- Économies partout où c'est possible. En particulier, les efforts porteront sur les dépenses de fonctionnement : diminution pour 2016 des charges à caractère général de 10% ( - 2,5% en 2015) ;   diminution des charges de gestion courante de 5% ; hausse des charges de personnel ( avancement d'échelon)  limitée à 3%

--- des dépenses d'investissement modérées et prudentes, qui « dépendront des sommes disponibles ». Suppression de plus de 600 000 € d'investissement. Pour 2016, les principales réalisations concerneront les travaux d'accessibilité ( 40 000€), le centre technique municipal (50 000 €), l'enfouissement des réseaux de la rue Colbert et de Lattre (142 000€), l'étude d'aménagement de la Marjolaine (45 000 €), et la viabilisation de la Marjolaine (150 000 €) qui devient urgente avec l'arrivée de l'éolien, plus l'investissement courant ( 500 000 € contre 1 474 943 € en 2015) soit au total 927 000 € contre 1 592 943 € en 2015. Les travaux de remise aux normes des groupes scolaires sont reportés à 2017 ( 150 000 €). 

--- demandes de subvention toutes les fois que ce sera possible avec effet immédiat. Lors de la séance, le conseil a voté une subvention de 236 000 € au titre de la dotation de soutien à l'investissement public local pour l'aménagement de la rue du Maréchal de Lattre, une autre au titre de la répartition du produit des amendes de police 2015 ( montant 20 000 € ), une troisième  auprès de la CAF pour la peinture de la Maison de l'Enfance ( 4 334,60 €). 

L'opposition, à l'annonce de ces mesures, s'est contentée d'émettre des doutes ou des craintes . Pour Jean-Yves Piquet, «  passer de 43% à 50 % en matière de dépenses de fonctionnement du personnel sera un objectif difficile à atteindre ». Il redoute aussi que le dynamisme foncier souffre de ces dispositions. Jean-pierre Branchereau le rassure : «  Il faut du foncier, construire des logements sociaux, être opportuniste ». Joseph Berton , lui aussi, est sceptique.  La baisse des charges à caractère général de 10% risque d'être juste, difficile à gérer ».  Il revient sur le plan pluriannuel d’investissement, précisément sur le projet d'une salle polyvalente programmée pour 2019 et 2020, à raison de 1 500 000 € par an. «  Pourquoi ce projet figure-t-il en fin de mandat ? Il est mal placé. Ces 3 000 000 € ne sont pas utiles, ajoute-t-il. On aurait pu envisager des tractations avec d'autres communes possédant des salle polyvalentes ». «  Ce projet a été repoussé, faute d'une bonne santé financière », lui répond le maire. "C'est une promesse électorale. La commune a dû renoncer à 3 manifestations , faute de pouvoir accueillir un public de 300 à 600 personnes. Un partage avec les autres communes est peu envisageable : la salle de Mesquer ne désemplit pas. » et il conclut :  « cette salle a toute sa place ».  L'élu de l'opposition aborde ensuite le problème  du devenir de l’école Saint Pierre , achetée 500 000 € par l'ancienne municipalité. Celle-ci aujourd'hui sert de lieu de stockage à des associations. «  Elle n'est pas à vendre «  déclare immédiatement Jean-Pierre Branchereau. Sa future destination n'est pas encore définie. Maison des associations ? Centre des savoirs et des cultures ( orientation initiale) ? Christian Robin intervient alors en indiquant que, pour la rendre fiable, il faudrait dépenser 150 000 €. Il ajoute qu'elle ne dispose pas de parking. L'achat  de ce bâtiment appartenant au passé et au patrimoine turballais, selon lui, ne s'imposait pas. Il termine par une question  polémique : «  En quoi la mairie était-elle chargée du devoir moral de préserver le patrimoine local ? ».

Auteur : MT | 24/02/2016 | 17 commentaires
Article précédent : « Report de la déviation Guérande-La Turballe à 2026... La grogne monte ! »
Article suivant : « La Turballe : L’association l’ART réagit aux propos de la majorité dans le bulletin municipal »

Vos commentaires

#1 - Le 24 février 2016 à 20h00 par Une autre déçue, La Turballe
Conseil municipal très calme , réfléchi , bien argumenté , des questions pertinentes de la minorité ( MR Berton & Mr Piquet dans l'interrogation et non pas dans l'agressivité , des élus dignes quoi !!!); une ambiance comme on aimerait en connaitre souvent .....
Bravo Mesdames et Messieurs les élus .
#2 - Le 24 février 2016 à 20h21 par un deja deçu, La Turballe
je voudrais juste signalé a M ROBIN que l achat de l ecole saint pierre avait été voté a l unamité opposition comprise .donc M ROBIN vous aviez voté pour cet achat .votre changement d avis mériterait des explications.....

autre point :: si j ai bien compris la nouvelle salle polyvalente sera construite dans la meme zone que l usine a poissons.je ne crois pas que les deux puissent etre voisines.....
#3 - Le 25 février 2016 à 09h03 par soizick, La Turballe
le poissonnier est remplacé, pas de commentaire sur sa personnalité, disons étrange, juste un mot sur sa remplaçante, madame jacquet, bien connue quand elle faisait de l'immobilier. Pour être soft, elle a bien fait de se recycler dans les petites culottes à domicile. Le niveau du conseil reste égal à lui même!
pour le reste, retenons que la promesse de campagne de branchereau sur la diminution des impôts n'aura pas duré longtemps, mais ça on le savait dès le début, surtout quand on a pu apprécier ses talents. En conclusion, je dirai seulement que les habitants de St Molf ont bien de la chance d'avoir un nouveau maire, l'ancien s'étant retiré pour cause de tensions au sein de son conseil municipal. Ca ne pourra pas arriver à la Turballe, malheureusement, Branchereau vit de ses indemnités de maire depuis qu'il ne vend plus de fenetres aux particuliers. Il pourrait s'associer avec madame Jacquet, je pourrais devenir cliente
#4 - Le 25 février 2016 à 15h50 par bleue , GuÉrande
l'ère du'' bling bling ''de la Turballe est révolue !! il est bon de restreindre la voilure par gros temps !! mr Berton s'inquiète d 'un budget difficile à gérer , a t il peur ? difficile ne définit pas l'impossible .... être élu, c'est aussi relever ses manches pour travailler et ne pas se contenter de sourire béat ... être élu est un engagement de chaque jour bon ou mauvais! opposition ou majorité l'élu doit penser à la commune plus qu'à a personne
#5 - Le 25 février 2016 à 18h17 par a.dubois, La Turballe
Ce qui me désole le plus dans tout ça, n'est pas le reniement des promesses de campagne de Mr Branchereau, mais plutôt l'absence de réaction de l'opposition; il n'y a pas d'opposition, c'est étonnant mais c'est comme ça. Et pourtant il y aurait beaucoup de choses à dire. Quant à l'école Saint Pierre, je suis sidéré, personne ne dit la vérité, par ignorance ou par mauvaise foi
#6 - Le 25 février 2016 à 19h52 par Déhem, Pornichet
Soizik...
Je ne suis pas turballais....même si mon épouse y est née !!!
Je n'ai pas pu lire d'une traite votre commentaire....en fonction de la ponctuation de votre texte !!!
Certes....ce n'est pas le principal....mais quand même !!! Essayez de reprendre votre respiration entre les ponctuations de votre texte de votre écriture !!!
Ceci dit, vos remarques sont pertinentes !!! Merci pour l'info sur les petites culottes !!!

Cordialement
Dehem

Ps: Je vous prie de m'excuser pour les éventuelles fautes d'orthographes et de syntaxe !!!
#7 - Le 26 février 2016 à 13h38 par Une autre déçue, La Turballe
@ Soizic
Avant de dire des bétises sur l'augmentation des impôts , renseignez vous comme je l'ai fait et vous vous apercevrez que vos accusations sont infondées ;je ne rentrerai pas dans le détail fiscal car ce serait trop long et trop technique à expliquer.
Prouvez moi le contraire .
Pour ce qui est de la nouvelle conseillère , je trouve vos propos choquants et très malvenus , voir diffamants .
Pourquoi ne pas , ce week end , aller la voir à son exposition de "petites culottes" comme vous dites , et , lui en parler , ainsi il n'y aurait plus de quiproquo , mais .....
J'attends toujours une réponse de votre part sur Pen Bron et votre groupe Barrière !!!!!!!?????
Vos propos sont toujours négatifs et acidulés ....mauvaise perdante ??

@un déjà déçu
Si vos propos sont exacts , c'est vérifiable en mairie , avec les PV des anciens comptes rendus des conseils municipaux antèrieurs.Effectivement ce serait mal venu .
Pour ma part , l'ancienne école St Pierre n'est que cailloux et ne rentre aucunement dans le patrimoine de La Turballe ; n'a t'on pas vendu ,les conserveries , l'école Sainte Marie , les vieilles maisons , etc....
Garder une batisse , uniquement par nostalgie , ne fait pas beaucoup évoluer les partisans plutôt "polémiqueurs" que dotés d'atavisme .
#8 - Le 28 février 2016 à 21h35 par New, La Turballe.
#7.
L'école Saint Pierre n'est qu'un tas de cailloux.
Remy
Une mairie n'est pas tenue de maintenir le patrimoine communal ..(je cité en substance)
Quel remarquable écho !
Une idée : mettre une tour Eiffel en plastique ,genre mini Las Vegas ,histoire d'attirer + de touristes.
Mettre des marchands de friteries sur la plage ,ou partout ,des masseuses thaïlandaises harponnant le gogo,des gigolos à 3 balles pour rombieres en souffrance ,des danseuses de zumba pour la fête des 151ans ,etc etc.
C'est ça la Turballe que vous nous préparez ?
Enfin la grosse finance veille ,gros fleuve dont vous êtes les méandres ..
.
.Quant à pourquoi pas'' ,il n'y aucune desobligence à ce que l'on vous croit homme ,femme ,trans ou autre ..l'on comprend mal votre colère ici exprimée sur ce site..
Vous avez repris votre rôle de garde-chiourme auquel vous exellez.
Notez ,il est vrai ,que 1) le rôle est nécessaire. 2),il ne vous reste que quatre ans. Éclatez vous.
Sur votre conseil de consultation pour la balance publique -financière ,vous avez sûrement des choses à nous expliquer.
C'est d'un embrouillé !
Mais tout est conçu pour que ce le soit .(Nos petits Balkani ,Coppe Sarkozy ....)
Modeste bonnet rose ,zadiste de surcroit ,et militant pour la défense des escargots,je reste néanmoins ouvert à toute preuve selon laquelle notre fine équipe serait réfractaire à l'idée que l'on est dans le public comme l'on n'est pas dans le privé.
#9 - Le 29 février 2016 à 09h12 par soizick, La Turballe
pour répondre à pourquoi pas, je ne vois pas bien ce que j'ai dit de diffamant à propos de me Jacquet, qui reconnait elle même son incompétence. On peut lui reconnaitre sa franchise, c'est la première de l'équipe à le dire, ce qui n'est pas le cas du reste, à commencer par branchereau lui même.mauvaise perdante de quoi ? n'insistons pas, sur ce sujet, dès qu'on n'est pas d'accord avec ces gens la on se fait attaquer violemment, on se croirait sous staline, pourtant ce ne sont pour la plupart que des nuls
#10 - Le 29 février 2016 à 13h12 par Une autre déçue, La Turballe
@ NEW
Vos propos ?????? Cherchez l'erreur !!
C'est du n'importe quoi , ça ne veut rien dire , c'est pitoyable .
Des gigolos , des masseuses Thaîlandaises et j'en passe???? mais c'est quoi ce truc là ? Quel rapport avec l'article ?
Donc pas de réponse , pas de perte de temps pour cette New .

@ Soizic
Je n'ai lu nulle part que Mr Jacquet parlait d'incompétence ; relisez l'article mais de façon objective .
Bien sûr vous avez entièrement le droit de ne pas être d'accord , mais étayez vos propos avec des preuves irréfutables et non sur des on-dit , des bruits de couloir ; vos propos sont toujours à charge ; la démocratie permet de critiquer , mais la méchanceté est souvent sous-jacent de la jalousie .
Comme l'écrit René Goscinny -"j'ai la faiblesse de penser , qu'en général la méchanceté n'est pas une preuve d'intelligence ."
#11 - Le 29 février 2016 à 22h04 par New, La Turballe.
#10
Quelle réactivité à mon endroit pour quelqu'un qui n'a pas de temps à perdre !Depuis des mois que vous vous epoumonez contre mes propos!Lesquels ne visent qu'une crainte partagée d'une ''américanisation'' de la Turballe et ,si j'ai brossé une caricature un peu sulfureuse ,il n'y a que la sottise pour avoir envie de contrer des préoccupations fondées.
Quant à votre citation ,de Goscinny ,elle n'engage que votre propre projection ..
*****MODERATEUR****
Non ,l'école saint pierre n'est pas un tas de cailloux.
Non ,une mairie ne peut se clamer d'aucun devoir moral.
Vous avez tort ,Remy et vous .
Sans parler de faire un dossier pour ''le patrimoine mondial de lUnesco''il faut garder une entité et une identité Turballaise..
.
C'est mon combat et c'est mon droit.
.
Si vous êtes pour les friteries 'on the beach' ,continuez .Il vous reste quatre ans ..Mais seulement quatre ans ..
Je ne suis pas nostalgique des 'retro-valeurs'.Non .
******MODERATEUR********
#12 - Le 01 mars 2016 à 09h28 par raymon, La Turballe
cette page est juste noséabonde
Mrs, mesdames vous n'en sortirez
certainement pas grandis !
ni plus heureux!
#13 - Le 02 mars 2016 à 18h33 par REMY, La Turballe
@New
Décidément je pense qu’il est inutile d’essayer de vous faire comprendre qu’un peu plus de syntaxe aiderait à la compréhension de vos propos. Peine perdue.
Et voilà que vous me prêtez un avis sur un sujet pour lequel je n’ai encore rien écrit : l’école Saint Pierre, enfin l’ «ex» école Saint Pierre. D’ailleurs, devons-nous avoir forcément un avis et suis-je bien placé pour en avoir un ? A défaut d’un avis tranché je vous ferais bien part plutôt de mon sentiment.
Car dans l’affaire il va être forcément question à un moment ou un autre de sentiments et peut-être d’argent (même si l’un ne va pas souvent avec l’autre).
L’école Saint Pierre, avec sa voisine l’école Saint Marie a vu passer des générations de petits Turballais puis depuis 1956 quasiment exclusivement des petits Trecalanais. L’école c’est l’âme du village, c’est l’endroit où les parents papotent le matin, c’est l’endroit où ils s’investissent dans les travaux de rénovation, c’est l’endroit que l’on a eu du mal à quitter car la population enfantine a fondu comme neige au soleil. Tout ça pour vous dire que dans l’affaire il y a du Sentiment.
Sainte Marie a été vendue sans état d’âme et transformée en logements. Saint Pierre a été racheté par l’ancienne municipalité, mais dans quel but ? Pour quelle finalité ? Pour Qui ? Pour Quoi ? A priori il était question de Culture. Le volet rénovation, forcément nécessaire, avait-il été budgétisé ? Avec la connaissance de nos finances en avions-nous les moyens ? Ou n’était-ce qu’une question de sentiments avec on l’espère aucun calcul électoraliste. (à méditer).
Nos élus ont les cartes en main, les engagements de l’ancienne municipalité ne sont pas les leurs, gageons qu’ils sauront prendre en compte les sentiments, mais aussi tirer profit de ces pierres au mieux des intérêts de tous les Turballais.
Pas facile .
A+
#14 - Le 03 mars 2016 à 20h05 par dorhorace, La Turballe
malaise à la mairie, la médecine du travail s'en mêle, des agents sous pression et peu considérés !
on parle de gestion !
On demande aux agents de faire des économies budgétaires, mais pourquoi acheter une voiture neuve pour le DGS !!!!
#15 - Le 03 mars 2016 à 22h07 par New, La Turballe.
Il y a parfois de bonnes nouvelles.
Remy nous promet que tout sera fait au mieux dans l'intérêt de tous les Turballais.
#13 à propos de l'école Saint Pierre.
.
Ce 'tas de cailloux' n'a d'autre valeur qu'une sentimentalité à prendre en compte , (O merci),mais principalement entaché d'un achat-Leroux, qu'il est nécessaire de détricoter ..
Pour le principe .
Ce bâtiment est beau ,il a de l'allure,il se fond dans Trescalan et s'il faut mettre 150 000€ de frais de rénovation ,nous sommes nombreux à la Turballe pour consentir à y mettre nos impôts..
Un référendum la dessus nous donnerait gagnants.
Mais ,les requins immobiliers veillent.
Comme partout.
Moins de frais en kermesses de patronage ,moins d'auto-satisfaction sur le thème 'vive nous les modernistes',
le mythe de l'homme nouveau à l'aube d'une ère nouvelle ' GRRR !.
L'Histoire -dit on- n'est qu'un éternel recommencement..
Il faut une gauche ,il faut une droite ,comme deux silex qui se frottent.
Ce qu'il ne faut pas ,c'est une dictature ,de quelque bord qu'elle soit.
Or là ...
#16 - Le 04 mars 2016 à 13h36 par Une autre déçue, La Turballe
@ New
Mais qu'est ce que vous chantez (encore ) là ; décidement vous dites n'importe quoi ...dictature ???
Je répondrai démocratie , élection .
L'équipe municipale a été mise en place et ce n'est pas à vous de leur diter la ligne directrice et je vous ferai remarquer que je n'ai vu NULLE PART ,le moindre article de presse qui indique le projet de vente de l'école St Pierre.
Eh bien , non , je ne suis pas d'accord pour payer plus d'impôts pour un "tas de cailloux" , même par sentiment.
Lorsque vous citez que ce batiment est beau, et , se fond dans Trescalan , bientôt vous allez en dire de même pour le chateau d'eau , le café des quatre routes et la salle de Keruel .
N'y a t'il pas autre chôse à faire de plus urgent ? une salle municipale " multidisciplinaire " où nous pourrions assister à du théatre,expositions , festivités de mariage ,etc... un "tas de cailloux" utile à tous .
Voilà un bon investissement à long terme , mais peut-être nos descendants pleureront-ils à sa future destruction avec nostalgie en 2100 .( mdr !!!!)
#17 - Le 10 mars 2016 à 09h05 par M'Biença, La Turballe
@14 dorhorace
donnez nous des infos complémentaires:médecin du travail s'invite en Mairie ,personnels sous pressions.... et surtout nouvelle voiture pour le DGS pour faire Le croisic -la turballe et retour,.... et partir en vacances sur dos des Cons-tribuables turballais!!! Cons rigole un peu....

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter