La Turballe Infos

La Turballe : Rien ne va plus, la minorité municipale démissionne

Les 6 élus de l’opposition municipale ont démisioné de leur fonction à l’issue du conseil municipal du 17 janvier. Les raisons sont nombreuses.

« Nous avons de nombreuses divergences dans la façon de gérer la ville. Nous reprochons à la majorité d’évincer les élus de l’opposition des commissions comme la commission d’appel d’offre. » souligne Jean-Yves Piquet Ce dernier a été élu 28 ans à La Turballe, 25 ans dans la majorité Leroux et 3 dans la minorité Branchereau.

« Quand on ne considère pas les élus, ils n’ont pas d’autres solutions » commentait ce matin René Leroux qui précisait qu’en 25 ans ça ne lui était jamais arrivé. 

En principe les 6 membres suivants de la liste « Bien vivre ensemble » seront appelés pour remplacer les conseillers démissionnaires, mais accepteront-ils ?

La majorité municipale se retrouve seule à gérer la commune avec 21 conseillers, pour combien de temps ? A La Turballe l’ambiance est telle, que les pronostics vont bon train sur une possible autre démission, cette fois, de certains conseillers de la majorité.

18/01/2017 | 10 commentaires
Article précédent : « L’association l’ART communique »
Article suivant : « La Turballe : Des voix s’élèvent contre la vente du camping, un recours en annulation est déposé. »

Vos commentaires

#1 - Le 18 janvier 2017 à 15h24 par alain dubois, La Turballe
Vraiment, sincèrement, je félicite les élus de l'opposition qui ont choisi de démissionner. Depuis leur élection, Branchereau ne cesse de le humilier, de leur interdire la parole, de les exclure des commissions. UN déni de démocratie au quotidien. J'espère seulement que les suivants de la liste "bien vivre ensemble" adopteront la même attitude. Même si j'ai eu de nombreuses divergences avec la municipalité précédente, je n'ai jamais eu à déplorer le moindre manquement aux droits de l'opposition. Ce qui se passe depuis 2 ans est absolument honteux, et la gestion calamiteuse de Branchereau et Thyboyeau devrait inciter maintenant de nombreux élus de la majorité à avoir le courage de partir et de provoquer de nouvelles élections municipales. Ce que je craignais depuis le début s'est produit.
#2 - Le 18 janvier 2017 à 16h08 par Une autre déçue, La Turballe
Etant une fidèle du CM , je constate qu'il y a eu ,quand même , quelques démissions antèrieures à celles-ci , au sein de la liste majoritaire et tout ça passé sous silence dans la presse.
Pour mémoire :
Mr Desjars de Keranroué
Mr Briois
Mr Naël
Mme Texier
Quel était le motif de leur démission ??? à part une personne parmi elles que l'on ne voit plus à La Turballe , les autres sont bien présentes !!!!
Je ne pense pas que l'on choisisse de quitter l'équipe dirigeante sans réel motif .
Il se dit que le comportement municipal du Maire serait une des raisons .
Maintenant , six autres suivent avec les motifs cités plus haut .
Dix personnes démissionnant en 2 ans 1/2 , si l'on fait le ratio , il n'y a plus personne à la fin du mandat .
Si les suivants sur la liste de l'opposition refusent de sièger,je pense que les réunions du Conseil municipal ne serviront plus à rien , mais ont-elles un jour servies ??
Pour ma part , je vais laisser ma chaise vide .
#3 - Le 19 janvier 2017 à 14h43 par jean-édouard bretesché, La Turballe
Chamailleries de cours de récréations....Et on va s'étonner de la désaffection envers les politiques!
#4 - Le 20 janvier 2017 à 13h33 par l oeil de sauron, La Turballe
en voilà un vrai scoop. Si quelques élus de la majorité hésitaient encore, c'est le moment. Encore quelques uns de plus et on repart pour une nouvelle élection...
#5 - Le 22 janvier 2017 à 11h43 par Le Goff, La Turballe
Non ,monsieur Bretèche ,il ne s'agit pas de querelles de cour de récréation.Le mal est plus sérieux.Il était temps que le juridique mette le nez dans toutes ces affaires immobilières.
Merci à monsieur R .Cenet et à ses soutiens .Il faut des courageux désintéressés pour créer un contre pouvoir à cette nouvelle dictature qui prétendait abolir l'ancienne et on a voté sur cette promesse.
La seule mesure phare depuis bientôt 3 ans ,c'est l'augmentation des élus de tête à+ 800€.
À part ça ils ont fait quoi ?.
#6 - Le 25 janvier 2017 à 20h25 par un deja deçu, La Turballe
je suis supris par le manque de reaction des habitués de ce site a moins que certains ne se soient reconnus dans les motifs des demissions . je veux parler du manque de respect......
#7 - Le 26 janvier 2017 à 13h32 par Le Goff, La Turballe
Réponse à ''deja déçu''.
Effectivement ,''Remy'' à démissionné de ce site.Il à dû se reconnaître.
Autre démission : ''pourquoi pas'.
Qui réclamait toujours des arguments étayés , argumentés ,pas des brèves de comptoir .
Quand des arguments étayés e.t.c se sont présentés sur ce site ( cinq fois Cenet ,) et bien cette personne a disparu de ce site.
Ça fait deux .On peut conclure que quand le juridique fourre son nez dans les affaires immobilîeres ,trop fréquentes ,trop occultes ,il faut pas s'étonner des démissions ,sur ce site et en mairie .Entre un maire qui déraille et l'ancêtre aux finances ,les çraintes son permises .Les démissions aussi .
Courage ,CENET ,vous avez pas d'opposants ,vous avez que des soutiens pour défendre
Votre combat valable.
#8 - Le 10 février 2017 à 12h27 par mourain
OK!"Tout le monde" est d'accord pour garder ce camping donc on fait quoi;on augmente les tarifs ou les impots locaux?
#9 - Le 11 février 2017 à 10h43 par Le Goff, La Turballe
Réponse à mourain
Pourquoi pas un peu les deux
Ce camping à vocation sociale doit rester gouverné par la ville.Et sî la munip perd en Justice il faudra rembourser l'acheteur avec tous les frais d'indemnités et qui va les payer ?
#10 - Le 09 mars 2017 à 11h49 par pierre, La Turballe
ah les petites reflexions !
ne trouvez vous pas que la ville s'est dynamisée ?
il y a certains representants qu'on ne voit qu'aux elections
à part ce moment que font -ils ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter