La Turballe Infos

La Turballe : Les dessous financiers de la vente du camping les Chardons Bleus

Le maire de La Turballe souhaitait vendre en 2015 le terrain de camping des Chardons Bleus. Le terrain a été déclassé rapidement pour le vendre, alors qu’il faut un certain temps. Deux recours ont été déposés au tribunal administratif aux motifs que les règles concernant la vente n’ont pas été respectées. Malgré les recours, le maire de La Turballe a signé l’acte de vente en mai 2018.

En novembre 2017 le groupe Vacalians, leader européen de l’hôtellerie de plein air, vend 9 terrains de camping en lease-back afin de libérer de la trésorerie pour financer la croissance externe du groupe.

Les acquéreurs du camping de La Turballe, la compagnie BEL AIR BIM, détenue par la famille Zolade créé la marque AMAC avec comme fleurons 8 campings dont celui de La Turballe. 

La liste des 8 campings AMAC

- Verdon Parc, 4 étoiles,424emplacements, Gréoux-les-Bains (04).

- La Pinède, 4 étoiles,501emplacements, Les Mathes-La Palmyre (17).

-Le Domaine Soleil Plage, 5 étoiles,257emplacements, Vitrac (24).

- Mayotte Vacances, 5 étoiles,714emplacements, Biscarrosse (40).

- Les Chardons Bleus, 3 étoiles,300emplacements, La Turballe (44).

- La Grande Métairie, 5 étoiles,581emplacements, Carnac (56).

- Les Dunes, 5 étoiles,615emplacements, Torreilles-Plage (66).

- La Plage d’Argens, 4 étoiles,377emplacements, Fréjus-St Aygulf (83).

La compagnie BEL AIR BIM fait accélérer le processus de signature de l’acte de vente avec la mairie en mai 2018. Un mois après soit le 18 juin 2018 l’acquéreur revend la marque AMAC au groupe Vacalians cité plus haut. On ne connaît pas le montant de la transaction. Selon le magazine les Echos « la valeur des belles ou prometteuses unités en vente flambe du fait de la quasi-impossibilité de créer de nouveaux campings en France. » Robert Zolade et son bras droit Gilles Cojean « ont estimé qu'il était plus raisonnable, dans un tel contexte, de valoriser un autre beau parcours entrepreneurial. »

Dans un communiqué, Vacalians annonce que « le groupe devient à cette occasion le 1er opérateur européen du camping et de l'outdoor en termes de chiffre d'affaires, de nombre de destinations, d'emplacements et de clients »

Tout ceci demande des éclaircissements, car la revente presque immédiate a sans doute permis à la famille Zolade de réaliser une forte plus value.

Le maire de La Turballe, a-t-il sous-évalué la valeur du terrain de camping ? Ou connaissait-il les intentions de la famille Zolade ? Sachant qu’il y avait eu une autre proposition de VVF qui a été cachée aux élus, très intéressante et qui assurait des emplois à l’année.

Quelles suites seront données à ce dossier qui mérite sans aucun doute des explications ?

Déjà publié : Rebondissement dans l’affaire du camping municipal le maire cache au conseil la proposition de VVF d'en assurer la gestion location

Auteur : NG | 25/06/2018 | 7 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 25 juin 2018 à 17h52 par alain dubois, La Turballe
cette affaire devient une mauvaise série; on a l'impression que tout le monde y trouve son compte, les acheteurs, les vendeurs. Il semble qu'il y a beaucoup de plus values, et surtout que tout ça s'est fait en catimini. la grande perdante dans tout ça est la ville de la Turballe sur le dos de laquelle on s'est fait du fric. ou est la morale dans tout ça ? de ces gens là actuellement à la mairie, il n'y a rien de bon a attendre. La justice va avoir du pain sur la planche
#2 - Le 25 juin 2018 à 18h28 par raoul, La Turballe
je lis ce que dit mr Dubois, et je crois qu'il a raison, où est la morale ? il y avait une proposition intéressante, sauvegardant des emplois qui n'a pas intéressé branchereau, mais ça, ça ne l'intéresse pas, il n'aime pas les Turballais et il ne défend pas les intérêts de la commune, c'est une honte
#3 - Le 25 juin 2018 à 21h06 par Requin Rouge, Mindin
A croquer tous ces requins de la finance.
Dehors cette municipalité incompétente!!!!
#4 - Le 26 juin 2018 à 09h31 par Simon, La Turballe
Robert Zolade capitaine de la finance 77ème fortune de France,fondateur du groupe Elior ( en bourse 6 Milliards de CA ) spécialiste de l'hôtellerie et de la restauration collective --- en bref plutôt ***MODERATEUR*** que entrepreneur mondain.
Notre Maire qui vend notre camping en tapinois à Robert Zolade et cie c'est comme ci la Belle au bois dormant voulait négocier son pot de miel avec une bande de grizzlis.
En affaire comme en boxe il faut respecter sa catégorie.
La suite vous la connaissez......
#5 - Le 29 juin 2018 à 02h22 par Objectif 2020
Je rebondis sur les propos de Raoul à travers cette question simple : si le maire de la Turballe n'aime pas les Turballais et ne défend pas les intérêts de la commune, pourquoi s'est il présenté aux élections ?

Parce qu'aux dernières nouvelles, le rôle d'un maire est de représenter ces administrés en rendant service au plus grand nombre dans l'intérêt général !!!
#6 - Le 30 juin 2018 à 12h59 par JYLD
#2 #5, Pour aimer les gens, il faut les connaître. Notre maire ne connait pas les turballais. Il n'a d'ailleurs jamais rien fait pour les connaître. Comment est-il arrivé là ? sans doute un peu par hasard puisque la compétition était telle entre des personnes de sensibilités politiques opposées qu'aucun ne voulait s'effacer devant l'autre... aujourd'hui ils sont adjoints d'un maire visiblement pas à la hauteur de sa fonction. Et on s'étonne que ça tangue ???
#7 - Le 01 juillet 2018 à 11h33 par Martin Pecheur, La Turballe
Branchereau = une liste d'opportuniste à la sauce Priou = PSUMP

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter