La Turballe Infos

La Turballe : La ville loue le camping à l’acquéreur en attendant la fin des recours

Afin que l’acquéreur puisse exploiter de suite le camping municipal, le conseil a voté une convention de gestion temporaire assortie d’un loyer faible afin de permettre au candidat acquéreur d'ouvrir et d'exploiter le camping en attendant que la vente puisse avoir lieu quand les tribunaux se seront prononcés sur la légalité des procédures.

"Depuis le début de cette affaire, la minorité a dénoncé une grande précipitation,  l'absence de transparence et des manques de  respect des règles administratives. Ces griefs ont été portés devant le tribunal administratif et la préfecture a été alertée pour qu'elle exerce son contrôle de légalité. Dans l'attente des jugements et de la réponse de la préfecture, la vente est retardée. Et la situation est bloquée. La commune qui a déclassé le camping du patrimoine communal pour le vendre ne peut pas l'exploiter. Le candidat acquéreur non plus puisque la vente n'a pas eu lieu. Le camping qui ouvrait habituellement le 1 er avril est resté fermé jusqu'à ce jour.

Pour contourner cette difficulté le maire avait imaginé d'autoriser le candidat acquéreur à prendre possession du camping et à l'exploiter. Au moment du vote du budget, la minorité découvre qu'aucune recette n'est prévue…alors que la commune rembourse des emprunts pour cet équipement. Questionné en séance publique, le maire embarrassé finit pas improviser une explication : " Il y aura bien une redevance mais elle sera déduite du prix de vente au moment de la signature, j'ai vu cela avec le notaire…." Stupéfaction des élus minoritaires qui organisent une réunion publique d'information. Et spontanément se créée une association de défense du patrimoine et des contribuables.

La date de la dernière réunion du conseil municipal a été avancée à la dernière minute. Avec,  à nouveau, le dossier camping. Il s'agissait d'approuver une convention de gestion temporaire par laquelle la commune de la TURBALLE confie au candidat acquéreur la gestion du camping pour une durée indéterminée (jusqu'à la signature de l'acte de vente), avec les modalités de fixation d'une redevance de location et d'exploitation. 

En présentant le dossier, le maire a apporté deux informations d'importance qui laissent penser qu'il gère ce dossier  de manière très personnelle. "Cette convention  relève de ma délégation de pouvoir de maire, j'aurais donc pu la signer seul, mais j'ai choisi de la présenter au vote pour qu'elle nous engage tous. Par ailleurs, je précise aujourd'hui que la redevance qui sera versée par l'exploitant ne sera pas déduite du prix de vente qu'il aura à payer à la signature…"

Les élus de l'opposition, d'accord avec le principe de la convention ont exposé leur désaccord. Le grief principal est le trop faible montant des loyers. Il est composé d'une part fixe ( 20 000€ HT) et d'une part  variable: 4% du chiffre d'affaires de l'hébergement (soit 16 000 € sur la base  d'un CA de 400 000€ en 2016). Cela donnerait une redevance de 36 000€ HT pour l'année 2017. 

Or l'opposition a relevé que le remboursement des emprunts pour le camping (compte administratif de 2016) coute  63 649€ à la commune. "Le loyer ne couvrira donc même pas ces charges" affirme Sylvie Costes,porte parole de l'opposition.  Le maire conteste et avance un chiffre de 9 000€ de charges d'emprunts invérifiable dans les documents comptables de la commune. 

"De plus le résultat du camping était excédentaire d'environ 50 000€/an et rapportait donc de l'argent à la commune,  ce qui ne sera plus le cas maintenant.." affirment les élus de l'opposition qui considèrent que la différence entre les charges totales environ 63 649€,  la perte du bénéfice de 50 000€ et le loyer 36 000€, le manque à gagner annuel de la commune est de 77 000€. Ils estiment par conséquent que le loyer aurait dû être à minima de 120 000€ pour couvrir ce manque. Ce montant n'est pas incohérent  au vu des loyers habituellement pratiqués dans la région qui après renseignements pris pour un camping de même grandeur: 270 emplacements avec 50 mobile homes mais  à 300m de la mer serait de 200 000€/an.

Les élus de l'opposition ont aussi demandé au maire pourquoi il n'y avait rien dans la convention sur le montant de la location de la salle polyvalente du camping pour les Turballais et les associations. Le maire avait en effet annoncé au conseil du 8 novembre qu'il imposerait à l'acquéreur de pratiquer pour ce public un tarif de location raisonnable, en l'actant chez le notaire. Ce qui paraissait alors impossible aux élus de l'opposition dans le cadre d'une vente. Aujourd'hui le maire  répond qu'il ne peut rien imposer à l'acquéreur sur les tarifs pratiqués: "en tant que gestionnaire il est le seul décideur, ce n'est plus le problème de la mairie, la loi du marché s'appliquera". C'est précisément ce que les anciens élus lui avaient rétorqué le 8 novembre. Mais ce qui était infaisable dans le contexte d'une vente était tout à fait possible dans le cadre d'une convention de gestion temporaire.

Les 6 élus de l'opposition déplorent les volte-face l'agressivité et la mauvaise foi du maire ainsi que de la passivité  des élus de la majorité. Les élus de BVE sont donc déterminés à solidairement participer à un recours pour dénoncer le défaut d'information récurrent, la difficulté à avoir un débat contradictoire avec des éléments d'information fiables,  qui ne changent pas à chaque instant et qui ne leur sont communiqués qu'en séance."

14/05/2017 | 8 commentaires
Article suivant : « L’association du Collectif du Clos des Simons contre la destruction de la zone boisée »

Vos commentaires

#1 - Le 14 mai 2017 à 20h46 par une autre déçue, La Turballe
Je pense vraiment , maintenant , que nous avons à faire à un maire totalement incompétent ; je regrette aujourd'hui mon bulletin de vote en sa faveur . Je pensais que l'ère "Leroux " était terminée , mais je m'aperçois qu'il n'en est rien , bien au contraire . Le masque est tombé au fur et à mesure des années . Le même personnage , méprisant la contestation et se prenant pour "Dieu le père ".
J'ai la science infuse et vous , vous n'êtes que des exécutants suivant mes ordres . J'ai décidé de ne plus être présente lors des prochains conseils municipaux ; je ne supporte plus votre attitude et votre irresponsabilité .
#2 - Le 15 mai 2017 à 12h07 par alain dubois, La Turballe
il est vraiment fort ce pauvre maire, à chaque dossier il se prend les pieds dans le tapis;
Etudie t il ses dossiers, en a t il la volonté, ou la capacité ? il est temps de se poser la question
#3 - Le 16 mai 2017 à 09h05 par denise, La Turballe
Le camping un si bel emplacement ,n importe quoi de le vendre.
Pourquoi ne pas garder le foncier ?
Ceci appartient aux Turballais et non au M Le Maire comme nous pourrions le croire
Un vote des Turballais non ? et pourquoi pas ?
#4 - Le 18 mai 2017 à 09h34 par paludier, La Turballe
#1 par une autre déçue
très belle et objective analyse du maire ,après une entrevue avec ce monsieur les sentiments de mon épouse et les miens sont exactement les mêmes que les vôtres .
Moi maire je suis :Le plus beau , le plus fort , le plus intelligent , je suis assermenté donc tous les pouvoirs maintenant exécutez et taisez vous
#5 - Le 19 mai 2017 à 17h25 par Les élus de Bien Vivre Ensemble, La Turballe
À paludier et une autre déçue nous comprenons votre désarroi et vos regrets concernant le comportement du MAIRE.
Nous le vivons aussi difficilement dans l'exercice de notre mandat et regrettons également la passivité des élus de la majorité.
C'est pourquoi nous avons besoin d'être soutenus au conseil municipal et au cours de rencontres, par des administrés conscient de cet état de fait et qui le déplorent.
L'union fait la force.
Tous ceux qui le souhaitent peuvent nous contacter à l'adresse mail suivante: elusbienvivreensemble@yahoo.com"
#6 - Le 20 mai 2017 à 13h58 par REMY, La Turballe
(LOL)
#7 - Le 22 mai 2017 à 20h59 par mourain
Re(LOL).Toujours les memes detracteurs ,dont l'incourtunable et mauvais perdant:Mr Dubois!
Quand au sondage:combien en pourcentage par rapport a la population?Les Turballais s'en foutent!
Et l'appel de"elusbienvivreensemble"est pathetique!
La Turballe change et avance en bien!
#8 - Le 27 mai 2017 à 17h22 par Le Goff, La Turballe
Vous ,Mourain ,comme vous y allez !Un sondage est un sondage et vous allez bientôt être le seul à défendre le Maire.Laissons le soin à la justice de trancher dans le seul bon sens qui soit.
Ça en prend le chemin.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter