La Turballe Infos

La Turballe : L’association l’ART réagit aux propos de la majorité dans le bulletin municipal

Sous le titre « Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois » la majorité municipale s’en prend à l’association l’ART dans le bulletin municipal. Dans un français approximatif, la majorité essaye d’expliquer aux lecteurs :
L'ART La Turballe
L'ART La Turballe

« Depuis les élections dont l’issue n’est manifestement toujours pas digérée d’aucuns, un certain média, une association qui se dit indépendante de l’opposition (pardon de la « minorité ») et celle-ci se concertent cependant en permanence pour dénigrer systématiquement les actions déjà engagées par la nouvelle équipe municipale.

On se demande bien de quel média la majorité veut parler ! S’en prendre à la presse sans la nommer c’est toujours plus facile. De son côté l’association souhaite exercer son droit de réponse que nous publions :

"Comment définir un groupe d'élus qui dénigre une association ( même si elle n'est pas directement  nommée) dans une revue municipale où elle n'a pas de droit de réponse ?

Effectivement nous sommes devenus  indépendants de l'équipe de la minorité pour des raisons d'objectivité.  Les membres de notre association venants de divers horizons politiques, elle est ouverte à toute personne souhaitant y adhérer. 

Contrairement aux écrits de l'équipe majoritaire, nous ne dénigrons pas systématiquement toutes les actions de  la municipalité, mais nous agissons purement dans  un rôle de veille afin de dénoncer les manquements, abus ou dérives de  la politique communale, qu’ils aient pour auteurs les élus de la majorité ou de la minorité. 

Nos différents articles démontrent que nous essayons également d’être force de proposition. Nous utilisons pour cela toute information que nous pouvons recueillir auprès de tous les concitoyens et élus de notre commune.

Peut-être que l’actuelle majorité, hier élue de l’opposition, aurait-elle eu besoin d’une telle association pour lui permettre  d’analyser la situation financière en temps réel et ainsi ne pas faire campagne sur une cagnotte imaginaire. 

Cela lui aurait peut-être permis de mieux se préparer à ce qui l'attendait et ne pas aggraver la situation en faisant un nouvel emprunt. L’endettement actuel de la commune  repose donc sur la responsabilité de tous les élus. 

Ceci prouve le rôle important que doit jouer une opposition au sein d’une municipalité, quoi qu’en pensent nos élus. Et si ce rôle n’est pas tenu alors tant mieux que des associations comme la nôtre soient là pour y suppléer."

Auteur : JR | 03/02/2016 | 0 commentaire
Article précédent : « La Turballe : Une période de vaches maigres pour la commune de 2016 à 2020. »
Article suivant : « Voeux 2016 : « Enfin il se passe quelque chose à La Turballe » »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter