La Turballe Infos

La Place Edouard Moreau rénovée pour la convivialité et la fête

Dans le cadre du réaménagement du centre-ville, la Place Edouard Moreau a été entièrement rénovée et repensée. Vendredi matin, les élus, le vice-président du Conseil Général, Bernard Deniaud, le président de Cap Atlantique, Yves Métaireau, les commerçants et les riverains, ont répondu à l’invitation de René Leroux pour l’inauguration de ce lieu qui devrait accueillir de nombreuses manifestations.

La transformation du centre-ville pour favoriser le cheminement piéton et les espaces de rencontres, pour changer l’image du cœur de La Turballe et mettre en valeur le commerce de proximité, était un engagement de campagne pour la majorité municipale. René Leroux n’est pas peu fier des premières concrétisations sur les rues du Four, du Port, du Ropert, le Quai Saint-Pierre, et désormais la Place Edouard Moreau. Nul doute que celles-ci plairont aux prochains estivants, même si les riverains et les commerçants ont dû subir les inévitables perturbations liées aux travaux.
Avec son kiosque et sa fontaine, la Place Edouard Moreau offre un espace de détente et de convivialité. Elle est sonorisée et accueillera diverses manifestations culturelles. « On souhaite que cette place devienne un lieu de rencontre pour s’amuser et passer de bons moments. On pourra y organiser des rendez-vous tels que la Fête des voisins et des petits concerts. En plus, c’est facile de fermer la circulation des deux côtés », ajoute un René Leroux d’excellente humeur en compagnie d’Yves Météreau et Bernard Deniaud, sous le kiosque.
Après avoir remercié les entrepreneurs, les services techniques et administratifs de la mairie, les commerçants et les riverains pour leur patience et leur compréhension, René Leroux a fait savoir que le coût total de l’opération s’élève à 646 245 euros H.T, et que Cap Atlantique a apporté une contribution à hauteur de 73 515 euros. Il insiste en s’adressant aux commerçants : « Ils ont compris les enjeux de cette réalisation. Pour le moment, nous n’entendons que des choses positives ». Yves Métaireau ajoute : « Nos communes touristiques ont besoin de tels endroits pour séduire les vacanciers et proposer une offre culturelle ».
Mais la Place Edouard Moreau a bien failli se faire voler la vedette après l’annonce faite par le maire annonçant l’ouverture du Pont de la Voûte entre Saint-Molf et Asserac, « Enfin ! ». Ce qui a soulevé un « Ah ! » enthousiaste de l’assistance ! Et le maire de s’amuser avec un petit quizz lorsqu’il lance : « Au fait, qui peut me dire ici qui était Edouard Moreau ? ». C’est Yann Joncour, le musicien-pirate turballais, né dans le quartier, qui a été le plus prompt à répondre. Il accompagnait les sonneurs de La Turballe qui ont animé cette fin de matinée très ensoleillée.

Edouard Pierre Marie Moreau :

Né à La Turballe le 19 décembre 1889 de Marius Moreau, marin, et de Marie-Françoise Lagré, sans profession. Marié une première fois, en 1919, avec Marie Franchet, décédée cinq mois plus tard, et remarié, en 1922, avec Cécilia Denié avec qui il aura deux enfants, dont la fameuse Renée Moreau, dite « La p’tite Renée » et bien connue des Turballais. Il a d’abord exercé la profession de mécanicien, puis de mécanicien dans la marine marchande. Il est décédé en 1960, à La Turballe.
C’est le 27 mars 1987 que le conseil municipal de La Turballe a décidé l’acquisition de la parcelle appartenant à Renée Moreau. Une acquisition soumise à un engagement particulier puisque la commune devait débaptiser la place nommée « Saint-Pierre » pour la renommer « Edouard Moreau ». L’acte a été signé le 27 août 1987.

Auteur : YD | 09/05/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Conseil Municipal des Jeunes un bilan très positif »
Article suivant : « Un espace paysagé au cimetière pour faire une pause »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter