La Turballe Infos

La ministre de la mer Annick Girardin a vu le projet de port à La Turballe

Lors de la visite d’Annick Girardin ministre de la mer, le président du département Philippe Grosvalet a présenté le projet du port de La Turballe , un investissement de 53 M€.
Philippe Grosvalet président du Département et Annick Girardin ministre de la mer
Philippe Grosvalet président du Département et Annick Girardin ministre de la mer

Le président du Département a détaillé l’aménagement du port  à Annick Girardin en présence de Didier Cadro maire de La Turballe et Sandrine Josso députée de la 7e circonscription de Loire-Atlantique.

Didier Cadro, maire de La Turballe, le président du Département et la ministre ont évoqué les questions d’investissement, de gouvernance et de l’aménagement du littoral :

« A l’occasion de cette rencontre importante pour notre territoire maritime, j’ai présenté à la nouvelle ministre de la Mer le projet d’aménagement du port de La Turballe.

Ce port dynamique, multi-usages, fréquenté par plus d’une centaine de bateaux de pêche et qui possède 364 emplacements pour la plaisance, a été choisi par EDF Energies Nouvelles pour accueillir la nouvelle base de maintenance du parc éolien en mer situé au large du Croisic.

Pour répondre aux besoins de modernisation et de développement des infrastructures portuaires et permettre à toutes les activités maritimes de se développer (pêche, plaisance, énergies renouvelables, réparation navale, transport de passagers), le Département a engagé, dans la concertation, des aménagements importants et progressifs pour un montant global de 53 millions d’euros. Ce projet d’aménagement du port a été initié par le Département de Loire-Atlantique et est porté, depuis le 1er janvier 2020, par le Syndicat mixte Les Ports de Loire-Atlantique.

Dès la fin 2020, la première phase de travaux sera lancée afin de déployer, entre autres, un quai dédié aux énergies marines renouvelables pour les besoins de maintenance du parc éolien.

A l’occasion de cette rencontre, j’ai attiré son attention sur les spécificités de la pêche en Loire- Atlantique. » A souligné Philippe Grosvalet.

Annick Girardin ministre de la mer, Didier Cadro maire de La Turballe, Sandrine Josso députée.
Annick Girardin ministre de la mer, Didier Cadro maire de La Turballe, Sandrine Josso députée.
10/10/2020 | 18 commentaires
Article suivant : « Projet d’aménagement du port de La Turballe : réunion publique pour présenter l’avant-projet »

Vos commentaires

#1 - Le 11 octobre 2020 à 10h49 par JACQUES BODIN, La Turballe
C'est stupéfiant de voir cette réunion pour le projet du port de la TURBALLE, nous connaissons les méfaits de ces implantations voir livre Fabien BOUGLE Député. Pourquoi les citoyens ne disent rien surtout les riverains qui vont à mon avis vite se plaindre ainsi que les Pêcheurs qui vont chercher les poissons chassés à plus de 50Klms par les Ondes. Les éoliènes sont polluantes pâles résine brules huilles tue les oiseaux marin, sont chargés aux pieds de ciment gros comme une maison, ne sont qu'a 10 au lieu de 12Klms car haut fond. Eclairantes jour et nuit 80 160 après etc etc.... donc frais colossaux inutiles car vont être vite dépassées. Je n'accepte pas ces dépenses des Français qui on de plus en plus de mal à joindre les deux bouts, car c'est nous qui allons régler la facture. J'ai demandé un Moratoire mais à part ces réunions rien n'est fait ou est la Démocratie.....
#2 - Le 16 octobre 2020 à 14h46 par nicolas, La Turballe
#1,
il est temps d'ouvrir vos oreilles et yeux. Une consultation a été faite il y à quelques années mais à cette époque vous n'étiez pas tuballais. Fallait-il vous attendre ????? Les décisions ne vous appartiennent pas, arrêtez de vous plaindre dans le vide en permanence c'est usant.....comme votre grammaire pour laquelle beaucoup d'entre nous on jeté l'éponge !!!!! A quand votre demande de supprimer le phare vert qui doit vous empecher de dormir ???
#3 - Le 16 octobre 2020 à 17h36 par POPEYE, La Turballe
M.BODIN la justice a tranché ,pour vous c'est FOUTU .

Arrétez vos jérémiades
#4 - Le 20 octobre 2020 à 18h05 par JACQUES BODIN, La Turballe
Oui je comprend votre message, je n'était pas la mais je me serai surement battu comme je le fait maintenant pour que ces éoliènes ne soient pas en places. Enfin votre langage ne m'atteint pas et heureusement mais de quel bord vous êtes pour ne pas résonner convenablement. Que vous soyez pour les éoliènes vous avez complètement le droit nous sommes en démocratie et je le respecte mais respectez moi ce sera mieux.
#5 - Le 20 octobre 2020 à 18h18 par JACQUES BODIN, La Turballe
Mais une consultation bidon, n'est pas une consultation par vote des habitants c'est en fait plus démocratique. Car la plupart ne veulent rien dire et ne sont pas concernés car réside loin ou en dehors de la vue mer. Alors arrêtez de critiquer ce que pense les autres, Vous êtes dirigé et payé par qui.........
#6 - Le 25 octobre 2020 à 10h41 par nicolas, La Turballe
#3 exact POPEYE ;-)

#4,vous dites :
mais de quel bord vous êtes pour ne pas résonner convenablement....
il semble que pour vous, raisonner (oui, cela s'écrit de cette façon) convenablement veut dire raisonner comme vous ? heureusement que vous faites parti d'une minorité de raleurs perpétuels qui ont perdu tout crédit ! Il faut apprendre a vivre avec son temps et l'évolution.
#7 - Le 28 octobre 2020 à 17h36 par JACQUES BODIN, La Turballe
mais vous vous êtes qui pour râler sans arrêt. Votre comportement n'est à mon avis pas normal vous prenez les gens pour des imbéciles, une minorité de râleur et heureusement car avec vous rien n'avance. Je suis en fait bien plus moderne que vous car je me rend contre des méfaits de ces éoliènes à quand une énergie complètement propre le soleil les marées mais sa rapporte pas assez surement on à toujours crédit croyez moi.
#8 - Le 30 octobre 2020 à 18h47 par FENICE DANIEL, La Turballe
Bien sûr que l'eolien n'est pas la panacée Il utilise des terres rares , énormément de béton et les pales sont difficilement recyclables à tel point qu'on en enterre des quantités sous le désert de l'Arizona.Il ne marche que lorsqu'il y a du vent et doit donc être appuyé par des centralesà gaz ou à charbon .

Mais le solaire n'est pas mieux . Là aussi , il y a des terres rares et des composants non recyclables souvent fabriqués en chine dans des conditions écologiques et huamaines épouvantables .

Alors , le nucléaire ? Après Tchernobyl et Fukushima ,je ne suis pas serein . Et puis l'independance énergétique qu'on nous a tant vanté depend des reseaux d'approvisionnement en Afrique , continent très sûr, comme chacun sait ! Et je ne parle m^me pas du démantelement!
Il reste la bougie , la lampe à huile !

Mais comment communiquer sur Turballe infos avec çà ? Et comment faire fonctionner tous nos volets , portails , velos et j'en passe avec çà ?

Et ,puisqu'il faut choisir , je préfère vivre auprès d'un parc eolien que d'une centrale vieillissante . Il y en a déjà suffisamment proche pour que le vent nous fasse bénéficier de leurradio activité en cas d'accident majeur .
.
#9 - Le 02 novembre 2020 à 15h22 par nicolas, La Turballe
#7
a vous lire, il est tellement simple de vous prendre pour ce que vous êtes, un opportuniste moyenâgeux !!!lisez un peu le commentaire 8 (même si je ne suis pas toujours d'accord avec lui), qui amènera peut-être une dose de lucidité dans vos raisonnements..... et pitié, faites vous relire avant de publier, cela est pathétique.
#10 - Le 15 novembre 2020 à 12h51 par BRIS, La Turballe
bonjour
ancien de la maison EDFGDF , je peux vous dire que cela est un ineptie ces eoliennes.... Pouvez vous me dire qui va les entretenir ? nous avons de plus en plus de tempetes fortes que va t 'il arriver quand une helice va se decrocher ? par ce que cela arrive sur terre mais on n'en parle pas .... etes vous pret vous citoyen de la Turballe À DES COUPURES D'ELECTRICITÉ POUR DELESTER comme dans certains pays ? non ? et pourtant c'est ce qu'il va arriver
#11 - Le 17 novembre 2020 à 11h08 par nicolas, La Turballe
#10,
la résistance aux vents de ces éoliennes est supérieure à 300 kms/h. Donc le jours où les hélices se décrocheront, les poteaux terrestres EDF et les maisons seront tombés bien avant et l'électricité ne sera pas une priorité avec un équivalent d'ouragan type 4 !!!! Pour ce qui est de l'entretien, cela fait bien longtemps que ce sont des prestataires et qu'EDF ne met plus la main dans le camboui.
#12 - Le 17 novembre 2020 à 16h21 par POPEYE, La Turballe
@BRIS

Vous donnez tout son sens au dicton

"Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage"
#13 - Le 21 novembre 2020 à 17h42 par Christian, Saint Prouant
En 1983 j'ai choisi de vivre en presqu'île guérandaise... j'ai vite découvert la gestion des déchets et les constructions sur d'anciennes décharges comme à Batz et Le Pouliguen, et le grand projet de maison de retraite sur la décharge des Floralies... Mais quand le projet d'éoliennes a été connu j'ai choisi d'être dans le camp de ceux qui disent NON au Débat publique et à l'Enquête Publique... D'autres ont choisi de dire OUI si ils reculent leurs machines de quelques Km... Aujourd'hui le chantier est lancé avec le passage des câbles en mer, leur atterrage sur la plage de la Courance et à travers les rues entre st Nazaire et le poste source EDF de Prinquiau... 225 000 volts sous les fenêtres des riverains.. Les Fonds marins sont nivelés et les forages devraient commencer pour poser la centrale électrique qui va accueillir tous les câbles inter-éoliennes... Le Port de pêche de la Turballe va devenir le port de maintenance éolien... et bientôt la pénétrante va être crée pour acheminer le matériel depuis la route de Guérande, éviter Clis et arriver sur la Turballe... Une Centrale éolienne en mer qui va coûter une fortune pour une production moindre avec les manques de vents qu'il va falloir pallier avec des Centrales thermiques polluantes... je confirme, NON AU PARC EOLIEN EN BAIE DU POULIGUEN... Collectif "Côte Ouest Sans Eolienne"
#14 - Le 24 novembre 2020 à 14h43 par paludier, La Tuballe
Pour info sur le parc éolien en particulier pour les pleureuses
Recours déposés par les associations :
Prosimar Pornichet
GRSB La Baule
ASPEN Le Pouliguen
France-Mardi 16/05/2017 -Flash - La cour administrative d'appel de Nantes a rejeté des recours visant a faire annuler l'autorisation d'exploiter le parc de 80 éoliennes en mer au large de Saint-Nazaire
07/06/2019 Le Conseil d'Etat a rejeté vendredi le dernier recours contre le parc éolien Off-Shore prévu au large de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) qui devrait être opérationnel en 2022 , au grand soulagement de la filière française des énergies renouvelables
Toutes les autorisations administratives nécessaires a la construction et a l'exploitation du projet sont désormais sécurisées
Alors SVP les BODIN et Cie arrêtez de nous saouler avec vos pleurnicheries
#15 - Le 24 novembre 2020 à 16h04 par Gosseaume
Mrs Bris Bodin Christian comment comptez vous faire votre énergie en Loire Atlantique ?
#16 - Le 24 novembre 2020 à 20h37 par C.R., La Turballe
@ 13
Vous postez de Saint Prouant, donc a priori vous êtes en résidence secondaire. Ce n'est pas un reproche, mais cela explique vos quelques remarques.
1)"les fonds sont nivelés" Avec 1 éolienne par km, je vois mal comme l'epace entre les éoliennes serait nivelé...
2) le port de La Turballe deviendrait LE port de maintenance de l’éolien: rectifions: le bâtiment sur le port accueille la maintenance technique et administrative. La partie technique concerne des pièces ne dépassant par 500 kg...pour les pièces de grande dimension ( pales, etc.) ce sera Saint Nazaire
Si vous avez suivi le projet, vous savez que les 3 barges de l'éolien occuperont 100 mètres de quai dans un ensemble destiné à sécuriser l'entrée du port pour la navigation en général.
Un deal de la Région (ou du département) avec Engie était que La Turballe soit base de maintenance, en plus de Saint Nazaire...pour effectivement valoriser le seul port en eaux profondes du département.

La pénétrante !?En 1989, cette pénétrante était imminente. En 2001, elle était pour demain. En 2008, ce serait dans l'année.
En 2014, idem. En 2016 le projet a été reporté sine die...Ah, pardon peut être pour 2028.
Les municipalités successives y étaient pourtant favorables, pour le développement de notre commune.Mais le département s'est trouvé avec d'autres priorités: le coût projeté de 17 M€ devait être investi pour d'autres travaux routiers, sud Loire . Restait que pour maintenir la DUP ( Déclaration d'utilité Publique) 10% de la somme devaient être entrepris avant 2020...Nous avons bataillé pour bénéficier d'un barreau routier entre Bd de Lauvergnac et de l'Europe. En vain, c’est Guérande pôle économique, qui a eu la priorité.
A mon avis,les camions emprunteront le même circuit que pour le terre plein sans le département rallonge les 17 millions d'€ de la pénétrante...
Voilà.
#17 - Le 26 novembre 2020 à 13h40 par JACQUES BODIN, La Turballe
Merci Christian pour votre intervention c'est éoliènes sont une infamie vont nous amener que des problèmes lisez le livre de Fabien BOUGLE député qui sait ce qu'il dit mais celles de guérande sont commencées alors nous subiront les donneurs d'ordres ne sont pas atteint croyez moi ils sont tranquilles en tout cas merci pour votre intervention nous avons encore des citoyens qui se battent pour une cause et celle ci majeure
#18 - Le 26 novembre 2020 à 19h22 par Gosseaume
MR Bodin êtes vous content de l’énergie nucléaire de Chinon ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter