La Turballe Infos

La mairie demande « la bienveillance » du conseil général pour les excédents pêche et plaisance

Après avoir examiné les comptes administratifs et comptes de gestion 2010 des ports de pêche et de plaisance, le conseil municipal qui s’est réuni, vendredi soir, a mis fin aux régies et transféré les comptes vers le conseil général. René Le Roux a exprimé sa volonté de dialogue avec l’assemblée territoriale pour obtenir le retour des excédents vers le port de La Turballe.

La belle satisfaction pour la majorité municipalité, c’est de laisser à la SEM Loire Atlantique Pêche et Plaisance, dirigée par Max Palladin, et présidée par René Le Roux, sous l’autorité du conseil général, deux ports turballais en bonne santé économique et financière. En effet, la régie « Pêche » dégage un excédent de fonctionnement de 175 882 euros, et 669 292 euros de résultat en section investissements.  La régie « Plaisance » quant à elle, dégage un résultat de 102 177 euros, avec 214 178 euros d’excédent en section investissement. Il y a fort à parier qu’avec de tels résultats sur les 10 dernières années, les Turballais n’auraient probablement pas demandé au conseil général de venir à la rescousse des ports de La Turballe et du Croisic, ce dernier étant géré par la CCI pour la pêche et la commune pour la plaisance.
Mais il est difficile de spéculer sur l’avenir de la filière pêche, et la SEM est bien en place depuis janvier 2011. Point commun des deux ports de plaisance de part et d’autre du Traict : les élus demandent à ce que les excédents, qui appartiennent de fait aux usagers, puissent revenir vers leurs quais respectifs. C’est loin d’être acquis, mais dans ces négociations, La Turballe possède des atouts de poids : son maire est conseiller général de la majorité départementale, et il est… président de la SEM. René Le Roux est donc confiant concernant la plaisance : « On a une marge plus importante que pour la pêche pour garder une partie de cette somme. Elle devrait être destinée à la réalisation d’équipements sur le port que nous avions envisagée par le passé. Je pense que le conseil général sera bienveillant à notre égard ». En deuxième lecture : pour Le Croisic, c’est pas gagné…
Par nature, les excédents sont destinés à l’autorité concédant, c'est-à-dire au Département. Néanmoins, s’il y avait eu un déficit, comme l’opposition en a émis l’hypothèse, cela aurait été alors à la commune de le prendre à sa charge ! Soulagement, La Turballe ne se trouve pas dans la position de la CCI avec le déficit chronique de la criée croisicaise. Ce qui laisse le maire plutôt optimiste pour qu’une partie de l’excédent pêche reste sur le territoire communal : « Nous n’avons que des excédents, aucun emprunt, aucune dette ! Nous avons donc les moyens de discuter avec le département. C’est plus simple qu’avec un déficit. Je ferai un compte-rendu de ces discussions en juin ».
Le maire, qui s’est retiré lors des délibérations afin de ne pas enfreindre les lois sur les conflits d’intérêts, a également expliqué l’excédent en investissements en raison de travaux non réalisés. « La SEM devrait reprendre les travaux qui étaient programmés », ajoute-t-il. Enfin, Michel Thyboyeau a demandé au maire de bien vouloir préciser la valeur des immobilisations concédées au conseil général. La valeur comptable est de 11 millions, en stipulant que la criée appartient depuis toujours au Département. Il n’y a pas eu d’état des lieux lors de la création de la régie, la commune n’est en mesure que de fournir les chiffres sur ses investissements pour le site.
Le conseil municipal a mis fin à l’exploitation des régies municipales pêche et plaisance, arrêté les comptes, soldé l’actif et le passif dans les comptes des budgets annexes, autorisé Monsieur le Receveur à procéder au transfert des actifs et passifs et de l’ensemble des comptes à l’autorité concédante : le conseil général de Loire-Atlantique.

Auteur : YD | 27/03/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Vente en ligne pour les ports de la SEM »
Article suivant : « Dissolution des comités des pêches »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter