La Turballe Infos

La Ligue des droits de l'Homme interpelle Yves Métaireau

Suite à son intervention comme président de Cap Atlantique lors des vœux de la Municipalité, la Ligue des droits de l'Homme a adressé une lettre ouverte à Yves Métaireau.

« Monsieur le Maire, Monsieur le Président de Cap Atlantique,

La section de Saint-Nazaire de la LDH a eu connaissance du discours que vous avez prononcé le 10 janvier de cette année, dans le cadre de la cérémonie des vœux du maire de la Turballe à la population.

Certains propos tenus interrogent. Ainsi, revenant sur les événements des 7 et 9 janvier derniers, vous avez affirmé : « Nous, les élus, nous sommes inquiets de cette situation qui préfigure une guerre en France, mais comment peut-on faire autrement quand on a six millions de musulmans en France ? La communauté musulmane a bien du mal à s’intégrer, notre pays n’a jamais connu un 11 septembre français aussi lourd ».

De tels propos ne peuvent que susciter l’inquiétude et conduire à l’aggravation des situations de discrimination, génératrices de graves désordres sociaux. Le vivre ensemble n’est-il pas l’objectif du maire ? Dans le contexte actuel, le rôle d’un élu de la République n’est-il pas de rechercher davantage ce qui nous rassemble que ce qui peut nous diviser ?

Si intégrer un pan entier de nos citoyens, qui sont ressortissants français - est-il utile de le rappeler ? - n’est pas votre objectif, c’est en tout cas celui de la République Française. Le vivre ensemble, la cohésion sociale par la solidarité et la tolérance entre citoyens, quelle que soit leur origine ou leur confession, sont des valeurs républicaines. C’est le socle de notre démocratie. Et c’est le moyen par lequel nous devons répondre aux actes terroristes liés à « Charlie Hebdo ».

Monsieur, le Maire, entrer dans le jeu de la haine, qui est du reste celui des terroristes, c’est enfermer les opinions publiques pour les voir se fragmenter puis se déchirer. Vous avez là une curieuse conception de l’exercice de votre mandat.

À ces discours politiques fondés sur le rejet de l’Autre qui gangrènent notre société, nous vous répondons par la conduite du jeune Lassana Bathily qui, au péril de sa vie, a sauvé des clients de l’Hyper Casher de la porte de Vincennes.

Faire bloc face aux terroristes, ce fût le sens de l’expression citoyenne lors des manifestations du dimanche 11 janvier. Toute récupération politique ne sera pas admise par les citoyens qui aspirent à d’autres comportements de la part de leurs élus…

Vous comprendrez aisément que nous ne pouvons laisser passer sous silence vos propos et que ce courrier sera porté à la connaissance du public. »


La section nazairienne de la Ligue des Droits de l'Homme

 

24/01/2015 | 9 commentaires
Article précédent : « La réponse de Media-Web à Yves Métaireau »
Article suivant : « Jean-Pierre Branchereau : pêche au bar « ce n’est pas un problème de ressource c’est une décision politique » »

Vos commentaires

#1 - Le 24 janvier 2015 à 16h15 par alain dubois, La Turballe
le plus regrettable est que la municipalité en place, fidèle à son sens de l'inaction, soit restée silencieuse
#2 - Le 24 janvier 2015 à 18h14 par El Dupont
Le propos de M Metaireau était sans doute maladroit, et en tout cas concernent peu la presqu'île. Allez a Barbès, Moulin Rouge ou à Marseille et vous serez choqués comme mon vieux père communiste lors de son dernier voyage.
La réalité est bien là, à des degrés différents mais bien réels. Je n'ai rien contre les immigrés mais j'accuse les gouvernements de ces dernières années de ne pas avoir maîtrisé l'immigration.
Celle ci, trop rapide a généré ses ghettos et sa misère. C'est comme cela que je comprend le propos de M Metaireau, rien d'offensant .
Par contre les leçons de morale de la gauche et surtout de la ligue des droits de l'homme me choquent au plus haut point.
Bientôt vous allez voir qu'ils vont placer leur "qui nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire" ou faire monter aux pinacles les exploits d'un jeune sans papier noir qui au péril de sa vie...ah zut c'est déjà fait!
Évitez de me classer FN ou de me traiter de je ne sais quel épithètes dont vous raffolez.
Je suis un humaniste qui aime son prochain, particulièrement les étrangers et la diversité culturelle.
Mais je sais qu'une harmonie et une collectivité se bâtit progressivement dans la maîtrise et le contrôle de ses équilibres.
Alors stop à vos leçons et vos interpellations nauséeuses.
#3 - Le 24 janvier 2015 à 19h02 par Moyon, La Baule
Affligeant ...
Mais il est vrai qu'en presqu'ile en général et La Baule en particulier, Métaireau a bien du mal à intégrer les musulmans tant ils sont nombreux!!!

Un Maire en prise directe avec la réalité?
#4 - Le 25 janvier 2015 à 12h27 par Michel D
Il y a bien longtemps que la LDDH n'est plus crédible sur le terrain de la morale et des droits de l'homme.
Je passerai sur le sujet Metaireau qui relève du cloche merle local.
Mon attention est attirée par la référence à ce jeune sans papiers noir qui a reçu la légion d'honneur.
Pourquoi citer en contre exemple ce brave jeune homme en insistant qu'il a agit au péril de sa vie. Ce n'est ni ce qu'il a modestement raconté, ni ce que j'ai lu partout sur les événements.
Veut-on insinuer que M Metaireau n'en aurait pas fait autant?
Un français blanc avec carte d'identité et contrat de travail aurait t'il reçu les mêmes éloges de la LDDH? Car enfin sa conduite me paraît tout à fait normale dans de telles circonstances. Mais non il faut un héros en modèle, et le fait qu'il soit noir et sans papiers renforce la cause romantique au détriment des faits dramatiques certes, mais surtout de la vérité.
Puisqu'on parle du sujet de ce brave garçon dont je m'empresse de dire que je suis content de ce qui lui arrive, pouvons nous aussi nous poser qq questions:
-pourquoi un sans papiers peut il travailler, quand on est dans l'illégalité ?
-avait-il un contrat de travail? Déclaré?
- quel était son salaire, combien d'heures de travail par semaine ?
#5 - Le 26 janvier 2015 à 10h29 par Moyon, La Baule
El Dupont, il s'agit ici d'affirmer que les propos de Métaireau sont indignes d'un élu républicain, un c'est tout !
#6 - Le 26 janvier 2015 à 22h38 par paludier, La Turballe
Michel D
Très belle analyse ,très explicite pas grand chose a rajouter
Je n'ose imaginer qu'elle serait aujourd'hui la réaction sur les propos de DE GAULLE lorsque il déclarait en son temps : N'oubliez pas que la FRANCE c'est d'abord un peuple de race blanche et de religion catholique
#7 - Le 28 janvier 2015 à 12h19 par niala, La Turballe
présent lors du discours à la Turballe, je ne puis que confirmer le caractère raciste des propos tenus par M.Métaireau
et je ne pense pas qu'avec une ancienneté aussi importante dans le métier on puisse prétendre à une "erreur" de langage de sa part.
#8 - Le 17 février 2015 à 18h20 par Stop
A Michel D

Le jeune homme en question n'était pas sans papier, seulement en attente d'une naturalisation et donc pas clandestin. A partir de là tout le reste ( contrat de travail, etc..est possible et légal)

A Paludier

Laissez donc dormir le Général , faire des hypothèses avec les morts et d'une autre époque n'a pas plus de sens que de dire " Ma tante n'est pas mon oncle, mais si elle en avait deux..."

Quand à M. Métaireau, il a pensé profiter de l'occasion pour caresser un électorat dans le sens du poil, et sans doute s'est-il dit qu'il n'aurait pas d'occasion aussi belle de tout mélanger pour récupérer de ses voix qui vont au FN. Là je n'ai rien d'autre à lui servir que l'on préfère toujours l'original à la copie. Que du coup, des timorés de son camp vont encore filer vers le FN. Comment un maire ayant un tel parcours peut-il glisser sur la première c..venue?
#9 - Le 17 février 2015 à 18h31 par Stop
A El Dupont

Dites-donc, vous êtes souvent choqué!
Et vous oubliez un peu facilement l'Histoire, et surtout le nombre de fois, ou vous avez dû dire " Ah non pas question de payer plus pour ces gens là.."

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter