La Turballe Infos

La 60e édition de la Fête de sainte Anne très suivie

Sous un soleil généreux, sainte Anne, patronne des Bretons et protectrice des marins depuis 1914 (pontificat de Pie X), a été honorée à La Turballe, samedi 26 juillet, en fin d’après-midi.

Conformément à la tradition, la cérémonie s'est déroulée en trois temps.

Vers 16 h 30, trois gerbes ont été déposées auprès de la stèle des péris en mer, boulevard Bellanger, l'une par la municipalité, la seconde par le comité régional des pêches, la troisième par le groupement des artisans et pêcheurs turballais. Ce moment est toujours chargé d 'émotion. Les Turballais se souviennent, en effet, des drames récents et des deuils vécus par les familles de pêcheurs (39 entre 1873 et 2010). Le naufrage du caboteur Îles du Ponant, en janvier 2001 (un survivant, quatre disparus) est encore présent dans les mémoires.

Puis vers 17 h 00, la messe en l'honneur de sainte Anne a été célébrée, en plein air, sur le terre-plein du Tourlandroux. Monseigneur Guy Thomazeau, ancien archévêque de Montpellier la présidait. Il était entouré du curé de la paroisse, Yves Barraud et de Sébastien Catrou, prêtre coopérateur, de Monseigneur Le Quemener, du père Dubigeon, ex-curé de la paroisse, de trois prêtres originaires d'Afrique (Bénin, Centrafrique, Burkina Faso) venus en renfort pour la saison. Les cantiques étaient interprétés par la chorale interparoissiale, accompagnée par les Sonneurs de La Turballe. 700 personnes environ ont assisté à la célébration de la messe. Parmi elles, on remarquait la présence de René Leroux, conseiller général, de Jean-Pierre Branchereau, maire, de quelques adjoints et d'élus du conseil municipal et d'un groupe de scouts marins. Les membres de la SNSM, qui ont porté, pendant la procession, la croix, la bannière de la paroisse, la barque Le Sainte-Anne sortie de l'église de La Turballe, étaient aussi présents.

Enfin, vers 18 h 00, ce fut la traditionnelle sortie en mer. Cette année, c'est à L'Arlequin 2 de Julien Nicol qu'est revenu l'honneur de jeter au large la couronne bénie, à la mémoire des péris en mer. Les bateaux accompagnateurs l'ont immédiatement entourée tandis que les cornes de brume retentissaient.
En 2014, grâce à une poignée de bénévoles (8), un bel hommage a encore été rendu à celle qui protège les marins.

Depuis 1954

La fête en l'honneur de sainte Anne a été instituée en juillet 1954, à l'initiative du père Édouard Elain. Avant cette date, les Turballais se rendaient, par car ou par bateau, en pélérinage à Sainte-Anne-d'Auray. Cette pratique est attestée dès la révolution et fut interrompue pendant la seconde guerre mondiale. Mais le déplacement était dangereux comme le retour du pèlerinage en juillet 1948.
La messe fut d'abord célébrée en plein air, sur la cale Marino, puis sur la cale en pente. Pour qu'elle garde son caractère religieux, elle fut déplacée dans l'église Sainte-Anne jusqu'en 1997. En 1998, elle fut célébrée en plein air, sur le terre-plein du Tourlandroux, avancée au samedi au lieu du dimanche, à l'initiative du père Jacques André.
 

Auteur : MT | 27/07/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « 150 ans : des vieux gréements pour un anniversaire prestigieux »
Article suivant : « Les animations d'été continuent »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter