La Turballe Infos

L'Autre regard turballais voit d'un mauvais œil la vente de locaux commerciaux par la mairie

Selon l'association l'Autre regard turballais « la grande braderie a commencé ». Dans un communiqué elle explique pourquoi elle est opposée à la vente de deux locaux commerciaux sur la place du marché par la Mairie.

Le développement du commerce était l’un des chevaux de bataille de la campagne électorale de M. Branchereau et de son équipe pour les élections municipales. Ils avançaient même une proposition audacieuse: la commune rachèterait des locaux commerciaux vides afin de les proposer ensuite à des commerçants -à des loyers attractifs-  pour faciliter l’implantation d'activités commerciales non représentées dans la commune.

Lors du conseil municipal du 30 septembre, c’est une décision contraire à ces engagements de campagne qui a été prise : la vente de deux locaux commerciaux, actuellement exploités avec une bonne rentabilité malgré un loyer attractif, pour une surface totale de 128 m2, avec comme référence de départ le nouveau prix de 60.000 € (février 2014) estimé par France Domaine alors que l'estimation était de 113 000 € en 2012. La vente de ces locaux a été confiée à une agence immobilière nantaise. C'est au mépris de la loi – art 1596 du code civil qui interdit à un mandataire l’acquisition d’un bien dont il a la vente – que le gérant de l’agence immobilière a négocié avec la municipalité l'acquisition, pour lui-même, de ces deux biens pour la somme de 54 000 €, soit environ 420 €/m2, moins cher qu’un terrain constructible  en centre-ville.

La nouvelle estimation de France Domaine, extrêmement basse, aurait dû conduire la municipalité à garder ces biens en attendant un meilleur contexte économique, un projet communal, ou, pour le moins, la prise en compte de la proposition d’achat à 60 000 € déposée par le commerçant actuellement locataire.
Était-il si urgent de vendre ?

Au cours du conseil municipal du 30/09, face à une opposition qui s’interroge, le maire et ses adjoints ont formellement démenti  la qualité de gérant de l’acquéreur, et la réception d’une proposition de la commerçante, affirmant également qu’un commerçant n’est, en aucun cas, prioritaire pour se porter acquéreur du bien qu’il occupe comme locataire, en cas de vente.
Doit-on en conclure que l’équipe municipale n’a pas pris connaissance de la loi Pinel du 18 juin 2014, qui accorde cette priorité pour toute cession à partir de décembre 2014 ?
Ou que, la connaissant, elle a voulu traiter l'affaire avant cette date pour favoriser des investisseurs financiers professionnels en recherche du maximum de rentabilité au détriment des commerçants exploitants qui apportent de l’activité en centre-ville et participent à la vie économique de la commune au quotidien.

Aujourd’hui, d’autres biens sont à vendre dans ces conditions. Notre association restera vigilante pour défendre les intérêts de la collectivité, et éviter cette "grande braderie" du patrimoine communal.

www.bienvivreensemblelaturballe.fr
Communiqué de l'associationl l'Autre regard turballais


 

08/10/2014 | 25 commentaires
Article précédent : « Le maire de La Turballe fait le point sur le dossier éolien et présente le projet d’avant port »
Article suivant : « Cap Atlantique déclare la guerre aux pollueurs des eaux des traicts »

Vos commentaires

#1 - Le 10 octobre 2014 à 15h26 par Un peu d'écologie, La Turballe
je ne savais pas qu'un conseil municipal pouvait vendre le patrimoine communal sans un minimum de "publicité" et à des prix d'amis !
erreur de jeunesse ou affaire entre copains ?
une gestion peu plus d'éthique serait la bienvenue tout comme une vraie explication sur ce qui s'est passé.
#2 - Le 11 octobre 2014 à 07h13 par raoul, La Turballe
**** diffamant ***au début
cela dit, pendant la campagne nombreux ont été ceux qui se sont élevés contre la mesure absurde et utopique de racheter les magasins vides; la campagne est finie, place aux affaires
#3 - Le 11 octobre 2014 à 18h17 par un deja deçu, La Turballe
silence de la part de la part de tous les élus .peut etre que les articles de l association L ART parus dans la presse dérangent les petites ou grandes magouilles des élus.
j espere que L ART va continuer a nous alerter des droles de décisions votées au conseil municipal.....
j ose espérer que tous ces articles vont faire réfléchir M LE MAIRE ainsi que ses adjoints.
#4 - Le 12 octobre 2014 à 22h19 par Goeland Des Argenté, La Turballe
Je suis d'accord avec l'analyse de l'ART. Voila une association vigilante qui exerce une belle veille citoyenne.
J'espère qu'elle aura la ressource de rester en éveil pour nous informer sur tous ces dysfonctionnements....en attendant que l'opposition municipale joue pleinement son rôle.
Sauf erreur de ma part, elle a voté, avec la majorité, la vente des locaux. Etourderie ? manque de travail pour étudier le dossier ? apathie ? Attendons avec intérêt le prochain conseil municipal pour voir si nous avons vraiment une opposition dynamique, critique et constructive à La Turballe.
#5 - Le 13 octobre 2014 à 11h55 par fierbras, La Turballe
je suis un peu surpris de toutes ces réactions, particulièrement de celle de l'ART.
En effet, c'est le maire précédent, alors président de la SAEM EOLIA, qui a décidé de mettre en vente les murs des locaux de l'espace Garlahy, et ce, au prix des domaines!
La première (et seule) bénéficiaire de cette décision a été une coiffeuse, dont le mari était aussi membre et vice-président de cette même SAEM!
Je ne parle pas de "délit d'initié", mais je me suis alors interrogé car nous n'avons jamais su à quel prix par m² ce magasin a été vendu!
Quant au prix, difficile d'aller contre l'estimation des domaines; par contre, attendre des jours meilleurs, celà reste très aléatoire car le marché est très "à la baisse" en ce moment et rien ne dit que celà s'arrêtera tout de suite dans la conjoncture que nous vivons en ce moment, grâce aux amis de l'ART, actuellement au pouvoir en France
#6 - Le 13 octobre 2014 à 17h20 par L'ART
@FIERBRAS
La délibération concernant la vente du local dont vous parlez remonte au 17/12/2010: 55 000 euros pour 48 m2 de local et 26 m2 de terrasse. Il n'y rien de secret
Rappel le 30/06/2014 vente par la nouvelle majorité locaux : 128 m2 + terrasse 60 m2 montant 54 000€ !!! Cherchez l'erreur!
Vous dites difficile d'aller contre l'estimation des Domaines. Ceci est archi-faux. La seule obligation est de ne pas vendre plus de 10% en dessous de leur estimation. Mais au-dessus, il n'y a pas de limite contrairement à ce qui a été affirmé par le maire le soir du conseil.
Et rien n'oblige la commune à vendre à perte. Faut-il rappeler que la commune a versé 1 300 000 euros pour ces locaux et qu'à ce jour, l'équilibre achat/vente est loin d'être réalisé.
Quant aux amis de l'ART au pouvoir, désolé on ne connait personne. Nous sommes indépendants des partis politiques, (statuts) et dans le cas présent, il semble qu'on soit les seuls à défendre les contribuables de droite comme de gauche.
#7 - Le 13 octobre 2014 à 17h52 par l'oeil de sauron, La Turballe
L'oeil de sauron rentre de vacances...et s'interroge aussi à propos de la vente des locaux en question. Tout augmente sur la côte en immobilier. Sauf à La Turballe ??? pourtant, avec l'éolien qui pointe son nez, pardon son aile,l'économie devrait être relancée. Mr le Maire ne semble guère en faire grand cas puisqu'il brade les biens des administrés, ouvrant de ce fait les bras à une casse du marché immobilier. Aurait-il des intérêts personnels à ce que cela se produise ?? restons donc "l'oeil aux aguets" et suivons attentivement les articles de l' ART.
#8 - Le 16 octobre 2014 à 18h07 par Le goéland argenté , A
Bien répondu quant aux questionnements...
L'immobilier sur la commune n'a pas perdu de valeur,même si le marche semble faiblir..
La turballe a toujours une bonne côté
d'où la nécessaire vigilance des élus...dans leurs ventes,à moins effectivement de favoriser des amis...comme pour l'occupation du domaine public comme les quais...
#9 - Le 17 octobre 2014 à 09h52 par moi
Vous voulez parler d un local commercial utilisé comme local commercial et vendu 55K€ et faire une comparaison avec un garage exploité en local commercial et vendu a 60K€ .
L'art, independant ds ses statuts peut etre mais composé en parti de membres issu d'une liste qui etait sur de gagner .
Dans l'art on trouve de tout c'est ainsi .
#10 - Le 17 octobre 2014 à 12h17 par L'ART
@moi
Désolé, dans nos recherches, aucune trace de garage vendu 60k€ par la commune dans les commerces de GARLAHY, mais une délibération du conseil municipal récente de mai 2014 pour la cession de deux locaux de surface totale de 92 m2 vendu 180 000€.
Pourquoi ces locaux n'ont pas subi la baisse des Domaines ?
Le marché de l'immobilier serait-il si différent entre le Rez de Chaussée et l'Etage ?
#11 - Le 19 octobre 2014 à 16h58 par paludier, La Turballe
j'ai cherché ( un peu ) j'ai trouvé l'ART bureau composé par les battus de la liste Joseph Berton , il fallait commencer par ça pour la bonne compréhension de vos commentaires , association crée pour soutenir les élus de votre liste alors je ne comprend pas le terme " Indépendante " ?
#12 - Le 20 octobre 2014 à 12h52 par delphine275
L'ART étant composée pour partie de membres de bien vivre ensemble, elle n'aurait donc rien le droit de dire??? Super raisonnement, paludier.
Je pense surtout qu'il vous est trés désagréable qu'on révele les "petits arrangements entre amis" de l'équipe municipale. Et que je donne un bateau! Et que je "vends" pour une bouchée de pain un local commercial. La commune est-elle à ce point "à la côte" qu'elle a besoin urgemment de 54 000€? Ou craint-elle de ne pouvoir faire certains cadeaux d'ici quelques mois...
#13 - Le 21 octobre 2014 à 11h53 par L'ART
@paludier
Il n'y a pas de scoop dans votre intervention. Il faut aussi lire la presse écrite. Des articles en juillet ont annoncé notre naissance.
L'association est indépendante dans le sens apolitique et si elle soutient les élus d'opposition, elle sait garder son autonomie et le cas qui nous préoccupe en est la preuve en dénonçant une délibération votée à l'unanimité.
#14 - Le 25 octobre 2014 à 10h03 par l'oeil de sauron
Bien répondu l'ART. Mais rappelons, n'en déplaise à certain, que la liste BERTON était en tête au 1er tour et qu'elle n'a été battue qu'avec 90 voix d'écart si j'ai bien lu la presse à l'époque.Et au moins, celui-ci n'aurait certainement pas bradé les biens communaux.....
#15 - Le 26 octobre 2014 à 14h42 par un deja deçu, La Turballe
j espere que l ART va rester vigilante sur la suite de cette grande braderie organisée par la mairie. j attends de voir la réaction de la majorité actuelle et de M BRANCHEREAU au prochain conseil municipal de mardi soir . il ne doit pas etre tres a l aise ........
#16 - Le 26 octobre 2014 à 16h16 par raoul, La Turballe
arretez donc de faire les malins, si berton a perdu de 90 voix c'est qu'il y avait une triangulaire, sinon c'était une deculottée; c'était le raz le bol absolu de la gestion socialiste de leroux qui a fait gagner malgré ses incompétences branchereau et ses potes; alors votre association "art" n'a d'artistique que le nom, c'est du vent
#17 - Le 28 octobre 2014 à 21h03 par REMY, La Turballe
Mais que fait-vous de la démocratie ???
Que de rancœur!!! Il n'y a qu'une seule règle pour les élections, celui qui arrive en tête a gagné. Point barre. Pour le reste attendez avant de voir les résultats de la nouvelle politique.Et pour l'ART rien a dire , elle dans son rôle d"'association de soutient (reste a voir) de l'opposition. C'est ça aussi la démocratie.
#18 - Le 30 octobre 2014 à 11h17 par paludier, La Turballe
@L'ART
pas de scoop également dans votre réponse
L'ART en majuscule cela fait déjà prétentieux
apolitique votre association personnellement je ne pense pas , vous etes issus de la liste Berton patronnée par Leroux donc p.s., votre liste a obtenue des élus c'est a eux d'intervenir en cas de désaccord , quant a vous la population Turballaise vous a rejetés et croyez moi cela me réjouit
#19 - Le 31 octobre 2014 à 01h38 par delphine275
Qui rejette qui , paludier???
M. Branchereau et ses acolytes qui sont totalement en marge de la vie municipale?
Qu'ils sortent de leur tour d'ivoire, les Turballais de souche ou d'adoption ne sont pas des clowns manipulables, juste bons à payer des impôts...
Majuscule ou minuscule, la prétention est peut-etre dans la croyance de se croire meilleur que les autres, mais entre croire et être il y a un fossé...
Et les fossés, ce n'est pas en restant planqués en mairie que vous les franchirez !
#20 - Le 31 octobre 2014 à 13h29 par REMY, La Turballe
Delphine, Dubois quel mimétisme !!!à quelques commentaires d'intervalles, utilisation du mot "acolyte" : individu qui en aide un autre dans des actions peu recommandables.complice.
@Modérateur, vous qui m'avez tagué une fois le mot "menteur", arguments a l'appui, "acolyte" ne devrait-il pas rejoindre les mots interdits par le 5 eme paragraphe de charte pour caractère injurieux et diffamatoire?
A+

*****
Vous avez raison acolyte n'est pas un compliment. Nous avons peut-être manqué de perçant. Quelquefois le modérateur est trop... modéré :)
La rédac
#21 - Le 01 novembre 2014 à 09h20 par LEON, La Turballe
quel feuilleton ! rebondissements, intrigues, suspense... laissez moi vous résumer l'histoire : une équipe lasse de perdre des élections , partie chercher une tête de liste élu à Oudon ,lui même heureux de quitter un syndicat intercommunal au sein duquel il avait brillé par son absence et son incompétence . il intègre une équipe déjà fragilisée dont certains de ces membres sont plus soucieux de leurs intérêts personnels que ceux de leurs électeurs. et aujourd'hui, on évite de peu (grâce à l"ART)un scandale immobilier ! Quelle incompétence de la par de cette nouvelle équipe municipale .cà promet et j'attends la saison 2 de cette série qui m'amuserait s'il n'était question de l'intêrêt des contribuables. c'est Dallas à la francaise avec comme acteur principal JP et non plus JR !
#22 - Le 02 novembre 2014 à 18h44 par delphine275
@REMY
vous faites dans l'analyse sémantique ou syntaxique?
Vous avez raison de noyer le poisson, vitupérer sur la forme plutôt que sur le fond, car avec la nouvelle équipe municipale, le fond on l'a touché...
Quand à M. Dubois, laissez-le où il est, en tant que guerandais, qu'est-ce qu'il vient se mêler des affaires turballaises? Et il n'est pas le seul dans ce cas...
#23 - Le 03 novembre 2014 à 19h52 par REMY, La Turballe
Vitupérer" quel joli verbe, heureux de le découvrir, cela me servira dans ma prochaine partie de scrabble (mdr)...

Vous êtes dans votre rôle d'opposante comme j'ai pu l'être à l'époque de René Leroux. Je suis dans mon rôle de soutient comme vous auriez pu l'être si Monsieur Berton avait été élu. Je ne noie pas plus le poisson que mon pastis je tiens juste a ce que nos échanges se fassent dans le respect des personnes et content de savoir que nous avons quelques points communs.
A+
#24 - Le 04 novembre 2014 à 23h56 par raoul, La Turballe
mais delphine, vous ne savez pas encore qui se cache derrière "remy" ? vous faites preuve de naiveté ou d'angélisme; vous dites que m dubois est un étranger de guérande, drole il habite à quelques metres de la turballe à pen bron, pas comme le maire que vous avez élu qui s'est sauvé bien vite de oudon où il était englué dans de sinistres histoires pas bien claires.m dubois aurait surement fait bouger les choses avec une équipe dévouée, pas comme la bande actuelle qui passe sa vie à se disputer des places et desinvestitures mais qui se moque de l'interet général
#25 - Le 05 novembre 2014 à 10h24 par delphine275
@raoul
M. Dubois et son "équipe dévouée" alors là c'est la meilleure. Au moins vos interventions ont le mérite de me faire rire....

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter