La Turballe Infos

L’amicale laïque volley fait block contre les discriminations

La semaine de « Lutte contre le Racisme et les Discriminations » s’est déroulée du 19 au 26 mars sur les communes de Piriac, Saint-Molf, Mesquer et La Turballe. Le club de volley turballais est monté au filet pour défendre ces valeurs : respect, équité, dignité et altruisme. Pendant deux journées, les volleyeurs ont animé des ateliers ludiques et pédagogiques pour enfants et adultes, valides et handicapés.

Cela peut paraître surprenant, mais c’est bien souvent par le sport que l’on gomme les différences et les handicaps, pour peu que l’on fasse des efforts en ce sens. Les volleyeurs turballais l’ont bien compris en invitant les résidants du foyer APEI Kerguestin d’Herbignac à venir taper la balle avec les valides. 38 enfants et adultes se sont ainsi retrouvés sur le parquet de la salle des sports pour participer à des ateliers. C’est par le plaisir et le jeu que, petit à petit, s’estompent les différences. Jeudi, 34 personnes ont mis à profit les conseils et l’apprentissage lors d’un tournoi amical, avec des règles réaménagées.
À l’amicale laïque volley-ball, on est particulièrement sensibilisé aux problèmes du handicap. Le président, Vincent Maudhuizon travaille au centre de réadaptation de Pen Bron. « Le but, c’est d’aller au-delà des stéréotypes. Tout le monde en est ressorti ravi, et le sourire des enfants valides n’avait rien à envier à ceux des résidents de l’APEI. Tout ceci montre bien qu’en aménageant l’environnement et en prônant une ambiance de convivialité, sans a priori ni discrimination, tout le monde peut être sur un même pied d’égalité et prendre plaisir dans des activités sportives, mais aussi culturelles ou de loisirs », explique le jeune président.
Le collectif d’animation contre les discriminations s’est mobilisé tout au long de la semaine : « Toutes les structures d’accueil (espaces jeunes, accueils de loisirs, etc.) doivent respecter les lois visant à accepter chacun avec ses différences, sans discrimination. Nos animations visent à promouvoir l’idée de vivre ensemble, de partager des valeurs  au-delà des représentations dépassées, et mettent en avant d’autres modèles, d’autres comportements, d’autres cultures », indiquent les organisateurs.

Auteur : YD | 27/03/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Y’avait Robert, André et Eugénie, à Bicyclette… Et c’était chouette »
Article suivant : « L’Atlantic dévoile ses coulisses aux cinéphiles »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter