La Turballe Infos

Gildas Guguen : un directeur des services heureux

Gildas Guguen, directeur général des services de la Turballe quitte son poste après l'été pour Piriac.
Gildas Guguen
Gildas Guguen

Gildas Guguen 42 ans, de formation juridique (droit public) père d'un jeune enfant, habite à Nantes. Il intervient à la Turballe depuis 2009, d'abord à la direction de la criée, où il a préparé la mutation des ports vers la SAEM actuelle : « un gros dossier dans un contexte difficile, la pêche à l'anchois était arrêtée depuis 2005, le port coûtait cher à la Ville, il fallait trouver une solution pour préserver la pêche, gérer les inquiétudes. »
En 2011, il est recruté comme directeur général des services. Il définit son poste comme celui « d'un chef d'orchestre ». « Les élus composent et je dois jouer la partition avec 82 musiciens (y compris le CCAS) pour mettre le programme en application ». « Les chefs de pupitres sont les chefs des services, mais je dois connaître tout le monde », « il faut être proche des élus, comprendre ce qu'ils veulent et avoir de la considération pour tous ceux qui mettent en œuvre pour la Commune ».
« C'est une interface permanente ». Celui qui fait tourner la boutique municipale ne se définit pas comme un directeur général d'entreprise, « c'est un peu différent, si nous n'avons pas l'obligation d'être rentables, il faut gérer, être efficaces ».
Une des fiertés du directeur sur un dossier spécifique de la Commune ? « Je peux le dire, je ne l'ai pas initié, c'est le restaurant scolaire, un vrai choix d'offrir des repas de qualité, cuisinés sur place à moins de 3€, alors que le coût réel est plus proche de 9 € ».

De la Turballe à Piriac

« Au soir des élections Jean-Pierre Branchereau m'a fait savoir qu'il souhaitait que je reste, si les nouveaux élus m'avaient fait comprendre que je devais partir, j'aurais compris, c'est le jeu ». « Bien sûr je suis fonctionnaire, mais j'avais travaillé avec René Leroux, là ça changeait..., ça m'a fait plaisir, c'est flatteur, et on s'entend très bien avec la nouvelle équipe, j'aurais pu rester ». Mais à Piriac, Paul Chainais a été élu, « je le connais bien, et c'est plus personnel, politiquement on est proches*, la commune est sur-classée (tourisme), j'ai envie de travailler avec lui ». Et puis « il faut aussi que je pense à ma carrière » confie le directeur.

Gildas Guguen prendra ses fonctions à Piriac en octobre, entre-temps il mettra au courant  son(sa) remplaçant(e) qui n'est pas encore recruté(e). Ensuite … « Je ne serai pas bien loin » termine-t-il en souriant.
Quelques semaines après les élections, tous les directeurs des services n'ont pas une situation aussi enviable dans les communes où le maire a changé.


* Gildas Guguen est socialiste et élu par ailleurs, dans cet entretien, il s'agit de sa fonction.



 

Auteur : LY | 27/07/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Alain Dubois interroge le maire au sujet du SIVU de Oudon »
Article suivant : « Le maire fait un point après trois mois de mandature »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter