La Turballe Infos

Entretien avec René Leroux, suite

Très impliqué dans la vie politique locale et départementale, René Leroux donne son avis sur l’éolien, le futur aéroport de Notre-Dame-des- Landes et évoque le devenir de sa carrière politique.

« L’éolien off-shore sera source d’emplois »

La position de René Leroux est sans équivoque sur le futur parc éolien au large des côtes de la Presqu’île. Il y voit d’importantes retombées économiques pour La Turballe.
« Cela va apporter économiquement à La Turballe une bouffée d’oxygène et drainer une source d’emplois importants ».
 La Turballe est en outre présélectionnée dans le domaine technique pour les questions de maintenance ; cela induit des emplois d’ingénieurs et de cadres. « Il faut déjà penser hébergement, accueil, salle de réunions, centre de formation. C’est une activité tertiaire à développer et il faudra capter ces futurs employés pour qu’ils restent sur place ».
Sur les opposants à la ferme éolienne sur le banc de Guérande : « Qu’ils se déplacent pour voir comment cela se passe ailleurs ! ». (René Leroux s’est rendu au Danemark avec le groupe d’études dépêchée par le conseil général. (Voir sujet www.labaule-infos.net/energies-renouvelables).
« En plus, cela devient à terme une zone de frayères et cela ne fait pas de bruit, il fallait arrêter les moteurs des bateaux pour entendre les pales ».
« Qu’ils interrogent les riverains et les pêcheurs qui se sont en partie reconvertis dans le tourisme et la maintenance ; ça n’a pas ralenti la pêche, l’activité des oiseaux et les flux migratoires, sans compter l’activité touristique. La nuit, cela fait quelques lumières au large, et alors, un avion aussi ! ».

Notre-Dame-des-landes

« Je n’ai jamais changé d’avis sur ce dossier, j’étais conseiller général en 1994, on achetait déjà des terrains à l’époque. C’est beaucoup trop long comme dossier, cela a fait couler de l’encre à foison et fait vendre beaucoup de papier ».
L’implantation d’un nouvel aéroport suscite et engendre des débats sur une réflexion concernant la construction d’un nouveau pont sur la Loire, « infaisable et inutile », rétorque le conseiller général.
« Pour la migration Nord Sud du franchissement de la Loire, on va changer prochainement les bacs de la Loire ».
« Il y a déjà plusieurs ponts et beaucoup de monde le soir sur ceux de Cheviré et de saint Nazaire, mais je ne suis pas du tout favorable à la création d’un nouveau pont. Avec le transfert des activités du nouvel aéroport, il y a aura déjà moins d’activité sur Cheviré et la circulation sera régulée de manière différente ».
Et puis : « L’État et le premier ministre ne veulent pas d’un nouveau pont, que les opposants (de droite) au Conseil Général rencontrent d’abord leurs propres interlocuteurs ».
De toute façon : «  Les coûts sont énormes et les lieux où il serait nécessaire de l’implanter sur les bords de Loire sont des secteurs protégés, nous n’aurions aucune autorisation ».

Nouveaux mandats ?

Un cinquième mandat de maire pour René Leroux, pas si sûr, même, s’il lâche en off « Tant que je serai là, mes adversaires n’auront jamais la mairie ». Plus officiellement, il déclare «Je n’y pense pas parce que l’on est très pris parce que l’on fait ».
« Vice-président du conseil général, j’ai laissé mon mandat pour prendre du recul. Les dossiers de la mairie étant relativement compliqués ».
Législatives, l’on sait la détermination de René Leroux à vouloir prendre le fauteuil de Christophe Prioux (maire de Guérande), partira-t-il seul ? Car : « Je n’ai pas déposé ma candidature aux élections législatives au nom du Parti Socialiste ».
François Hollande président ? : « J’ai soutenu François Hollande pour les primaires socialistes, je continuerais à le soutenir dans le cadre de la campagne pour les présidentielles. C’est quelqu’un que j’aime bien et que j’apprécie et je crois qu’il a autour de lui une très bonne équipe. Je suis relativement confiant ».

Auteur : JRC | 27/11/2011 | 6 commentaires
Article précédent : « Conseil municipal : que faire de la cagnotte ? »
Article suivant : « Primaires citoyenens les dimanches 9 et 16 Octobre »

Vos commentaires

#1 - Le 27 novembre 2011 à 23h54 par a.dubois, La Turballe
il persiste et signe et méprise toujours autant l'opposition; à en parler comme ça en permanence, peut etre au fond n'est il pas si tranquille que ça
#2 - Le 28 novembre 2011 à 18h39 par REMY, La Turballe
Cet article, ce n'est que du vent.
Que des évidences évidentes et ce n'est pas un pléonasme.
Il est évident que les éoliennes apporteraient un plus à l'ensemble du bassin d'emploie presqu'ile Saint Nazaire. Mais serons nous prêts, à La Turballe, aurons nous les moyens nécessaires : zones, infrastructures routières, pour accueillir rapidement cette nouvelle activité ?
Notre dame des landes est peut-être nécessaire, il y a les pour et les contre. Une chose est sure c’est que Monsieur le Maire ne prendra pas l’étiquette « écologiste » aux prochaines législatives. Quoique … on n’est plus a une incohérence prêt.
Un nouveau pont, NON . On ne peut pas être aussi catégorique que cela. La circulation autour de l’agglomération Nantaise est un véritable cauchemar. Des milliers de nos concitoyens perdent tous les jours un temps infini , soit pour rentrer chez eux, soit pour leur travail. A t-on chiffré un jour ce temps qui nous est si cher ? Je pense que l’on serait étonné de découvrir qu’en fait un pont ce n’est pas si cher.

Un cinquième mandat ? Le quatrième est déjà celui de trop et nous sommes de plus en plus nombreux à le penser quoiqu’en dise Monsieur le Maire. Le quatrième mandat, Celui ou il finit par penser que La Turballe est à lui, Celui ou ses colistiers n’ont pas beaucoup le droit à la Parole, Celui où il a bafoué son opposition, Celui ou certains l’ont enfin découvert sous son véritable jour.

Monsieur le Maire, il y a en certains qui y pense, et pas seulement en se rasant le matin…
Il suffit juste de le vouloir.

Mais là, c’est une autre histoire.
#3 - Le 29 novembre 2011 à 19h36 par IMAGINONS LA TURBALLE, La Turballe
Mr le Maire a le droit de se satisfaire que la région nazairienne ait été retenue pour l'implantation de futures éoliennes mais à quel horizon ???

De plus et surtout rien, en l'état actuel du dossier qui n'en est encore qu'au stade des simples appels d'offres, ne lui permet d'affirmer qu'il y aura des retombées au profit, notamment, de La Turballe - que ce soit en terme de maintenance ou d'emplois; nous nageons là dans un flou qui n'a rien d'artistique.

A cet égard, Mr le Maire serait sûrement plus avisé de se préoccuper prioritairement des 250 salariés du Centre de Pen Bron dont, quoiqu'il en dise, le sort est,semble-t-il,compromis.

Quant aux préoccupations du Conseil Général, c'est s'accorder là beaucoup d'importance alors même que, ayant perdu sa vice-présidence, Mr le Maire a, ipso facto, éloigné La Turballe du champs de ses faveurs.

Enfin, il est regrettable que, se prétendant soucieux de l'intérêt de ses concitoyens, Mr le Maire persiste une fois de plus à ignorer l'indispensable nécessité d'une Maison de Retraite à La Turballe, appelée de nos voeux depuis de nombreuses années, nécessairement créatrice d'emplois et d'activités induites.
#4 - Le 29 novembre 2011 à 21h26 par babylon, Turballe
Partira, partira pas, partira seul !...Les élections législatives sont éminemment politiques, malgré tout et je trouve abhérrant qu’un élu encarté, positionné à gauche depuis toujours ne s’applique pas les règles établies par son propre parti (vote des militants, mandat unique…) Je ne comprends pas plus pourquoi un parti politique laisse dire de telle chose sans réagir ! Mais je dois être trop …naïf ! A moins que Mr Leroux ne rejoigne Mélenchon, lui qui soutenait DSK au printempos 2011. Tout cela ne me semble qu’affaire d’opportunité (cf jacques Dutronc) et n’a pas grand chose à voir avec le « bien public ».
En tout cas, cela laisse entrevoir une jolie foire d’empoigne à gauche… Et pour qui se positionneront certains élus encartés socialistes ou communistes qui siègent dans la majorité au conseil municipal de La Turballe ?
14° et dernier Vice Président du Conseil Général, Mr Leroux n’aura fait qu’un mandat et lorsque l’on connaît l’homme, je ne suis pas sûr que cela soit volontaire, quoiqu’il en dise ! Peut-être notre journaliste aurait-il pu « fouiller » du côté du Conseil Général pour vérifier cette information !
Quelle assurance, lorsque je le lis affirmer que ses adversaires ne gagneront jamais la mairie tant qu’il sera là, quelle modestie ! … Mais au-delà de cela, le mot « adversaires », au sein du conseil municipal d’une commune de moins de 5000 Hab me hérisse. Les turballais ont voté selon leur conscience et leurs affinités. Je pense qu’ils ont surtout voté pour que 27 personnes d’horizons différents travaillent ensemble pour leur bien-être. C’est le rôle du Maire que de coordonner, encourager, gérer chaque individualité pour que cette équipe, qui lui a été donnée par les électeurs, donne le meilleur d’elle-même. Traiter son opposition de cette manière, c’est ne pas respecter leurs électeurs… Tout se paie…
Enfin, juste un petit mot pour REMY. Je « prends le train en route », c’est vrai et j’ai consulté le site de l’opposition après la lecture de votre réflexion.
C’est sûr qu’en terme de réactivité, « peut mieux faire » ! Mais cela m’a aussi donné l’occasion de revoir le programme qu’ils avaient développé. Et, entre nous, il n’y avait pas photos avec la liste Leroux. Près des besoins des gens, ce programme, élaboré par des amateurs collait aux besoins !
A mi mandat, nous n’avons eu droit qu’à la copie méchamment colorisée de ce programme.
Je n’interviendrais pas sur les propos du maire par rapport à l’éolien, le projet de pont ou l’aéroport. Ces annonces ou projets qui le dépassent et pour lesquels il ne peut donner que l’avis du lecteur « lamda ». Pourquoi se donner autant d’importance !
Pour ce qui est de son soutien pour Hollande, il faut rappeler qu’il a aussi soutenu Royal et DSK, autant de « vainqueurs » adoublés par les médias bien avant l’élection. Lorsque le vent est fort, les girouettes tournent… Il a de l’avenir !
#5 - Le 30 novembre 2011 à 19h09 par babylon, Turballe
Un nouveau pont sur la Loire? Hier, une réunion de 1000 décideurs (élus et entreprises, dont le 1° vice président du Conseil Général étaient présents, autour de Mr Mariani, ministre.Voilà beaucoup de monde prêts à s'unir et se concerter pour qu'aboutisse un tel projet qui serait un vrai confort de vie pour des milliers d'employés, de cadres et d'entreprises. Le Conseil Général de Loire Atlantique est très certainement plus réactif que le conseiller général, maire de la turballe et "électron libre du PS" mais qu'a-t-il besoin de désenclavement, lui qui "traîne des pieds" depuis tant d'années pour ne pas avancer dans le dossier de la déviation de guérande.
Et il vient nous dire que l'éolien est une opportunité pour La Turballe? Nous sommes au bout du monde, alors, avant de vouloir faire des bureaux pour les futurs ingénieurs, implanter des zones pour cette activité, qu'il commence par relire le projet de ses "adversaires" à ce sujet, comme Rémy me l'a conseillé... A ce niveau, l'expansion de la turballe ne passe que par la rationnalisation des zones artisanales existantes, par la jonction la turballe-guérande et le création d'une nouvelle zone où les hangars de pêcheurs ne prendront pas toute la place et où le terrain sera maximalisé dans son utilisation.
Pour le reste, je suis conscient de l'intérêt d'un tel projet, même si je pense, qu'une fois de plus, c'est "du vent" (l'éolien)
#6 - Le 04 décembre 2011 à 19h42 par REMY, La Turballe
@ babylone
merci tout d'abord de "suivre mes conseils"...
Et vous lire me réconforte du fait que l'on pourrait être nombreux dans quelques temps. Pour les prochaines échéances, la liste "d'adversaires"devra être multipolitique (plutôt qu'apolitique) et nous pourrons OSEZ IMAGINER LA TURBALLE de demain, si vous voyez ce que je veux dire.

NB : @ JRC nous attendons toujours la précision sur la loi SRU, applicable à La TURBALLE oui ou non ¿

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter