La Turballe Infos

Drôle de dalle : une autorisation sera délivrée pour la saison prochaine

La Mairie de La Turballe n'avait pas fait démolir l'ancienne école de voile dans sa totalité. Sur la plage il restait la dalle, en très mauvais état.

Les trois toupies de ciment déversées il y a quelques jours sur la dalle de l'ancienne école de voile posaient question.
Le maire interrogé, n'ayant pas répondu à nos questions, c'est Marc Gallène du pôle gestion de la délégation mer littoral de Saint-Nazaire qui explique l'histoire de cette réhabilitation autorisée.

« La dalle se trouve sur le domaine public maritime, la municipalité souhaitait l'utiliser pour y installer un poste de secours l'été. Il s'agit d'une restauration, c'est directement lié à l'activité sportive, et en lien avec du balnéaire. Nous avons donc décidé de délivrer une AOT (autorisation d'occupation temporaire) pour l'été prochain, le document n'est pas encore émis, mais cela sera fait. »

Et  pour la sécurité ? «Notre contrôleur de terrain a demandé que la dalle soit recouverte de sable pendant l'hiver ».

Plus joli que des grillages ou des ganivelles, certes, mais cela sera-t-il suffisant pour éviter les accidents, car à l'inverse du slogan de 68, à La Turballe c'est «sous la plage, la dalle ».


 

Auteur : LY | 20/11/2014 | 22 commentaires
Article précédent : « Opération produits locaux pour les cantines scolaires »
Article suivant : « Sur la plage, l'école a mis les voiles, mais pas la dalle »

Vos commentaires

#1 - Le 20 novembre 2014 à 21h45 par un deja deçu, La Turballe
comment peut on delivrer une autorisation temporaire quand on voie l etendue de cette dalle qui est dangereuse
notre maire a encore brillé par son absence de reaction et de reponse...
#2 - Le 20 novembre 2014 à 23h38 par delphine275
Comme d'habitude, côté info, que dalle, si je puis dire, de la part de la mairie.
Et comment peut-on qualifier de temporaire du béton?
#3 - Le 21 novembre 2014 à 18h08 par puce de mer
Merci à MédiaWeb d'avoir mené l'enquête. Si je comprends bien, la dalle a été "restaurée" sans autorisation explicite, et sera régularisée. La DDTM précise qu'elle délivrera une autorisation temporaire (AOT) car le projet d'usage annoncé par la mairie est de l'utiliser pour y installer un poste de secours. Rien à dire puisque cette activité est liée à la sécurité à l'activité sportive et en lien avec le balnéaire.
Pourquoi M. Branchereau n'a-t-il pas pu dire les choses simplement....comme s'il avait des choses à cacher ?
Et pourquoi a-t-il annoncé à certains interlocuteurs que cela servirait aussi à "installer une "paillotte" l'été, cela contribuerait à animer la plage".
Moi, Puce de Mer qui connais bien cette plage, je m'interroge sur ce que penseront de tout ça les inspecteurs qui ont sans doute leur mot à dire avant que soit validé le projet d'installation d'une zone de baignade surveillée. Cet endroit est bien connu de tous ceux qui le fréquentent pour sa dangerosité dès qu'il y a un peu de vagues.
Il suffira d'acheter un grand drapeau rouge !!!!!.
#4 - Le 21 novembre 2014 à 22h42 par delphine275
Ce n'est pas pour rien effectivement, puce de mer, que les enfants des écoles primaires partent faire de la voile près de la jetée et non pas devant le club de voile. Il ne suffit pas d'etre marié avec la petite fille d'un patron pêcheur comme M. Branchereau s' en est tant vanté pour connaître la mer et les plages turballaises. Un peu de bon sens aurait été suffisant ou bien un certain sens du contact avec les gens du cru...
#5 - Le 22 novembre 2014 à 10h15 par raoul, La Turballe
un poste de secours ? une dalle de cette surface pour un poste de secours ? ce pauvre branchereau prend ses administrés pour des anes, il n' même pas le courage de dire la vérité,et la vérité, la voilà: un de ses copains bistroquier avait pour idée de faire une paillote à proximité du club et sur la plage, et les travaux de fondations étaient juste à rénover. branchereau avec l'autorité naturelle qui est la sienne n'a pas su dire non à son pote. maintenant il est bien embeté, il pensait que personne ne verrait rien. c'est bien ce que je disais au début il nous prend pour des anes. Il parait que c'est un passionné de jardinage, je lui suggère de s'occuper de son jardin à temps plein
#6 - Le 25 novembre 2014 à 13h50 par Trescalan, La Turballe
Merci a web media ainsi qu'a vos commentaires sur ce post. En effet étant Turballais, les divers sujets m'interressent surtout celui de l'ancienne école de voile car je me suis proposé sur un projet de bar de plage démontable mais n'ayant, malgré mes relances pas de nouvelles par la mairie, seul votre biais anime mon projet.
#7 - Le 25 novembre 2014 à 18h36 par REMY, La Turballe
N’attendez pas de réponse de la mairie par le biais de laturballe info et quelque soit l’équipe .Ce ne doit pas être dans la culture Turballaise, J’attends encore la réponse de Monsieur Guitton sur les parkings Gaby Vallot.

Pour une fois Raoul a presque raison. Une dalle de cette dimension pour un poste de secours c’est un peu gros et Monsieur Robin, dans les colonnes d’un hebdomadaire local a soulevé le voile sur une éventuelle occupation « balnéo-commerciale » des lieux. Mais avant cela il va falloir l’accord des autorités compétentes et certainement répondre à un appel d’offre ,auquel Trescalan aura le plaisir de répondre et je le lui souhaite de le remporter. Ce projet va dans le seul but de rendre notre ville et cette partie de la plage très fréquentée plus agréable à nos amis les touristes. N’était ce pas un vœu de bon nombre d’entre nous ?

Ne jouez pas aux écologistes effarouchés, ou alors, questionnez vous sur ce qui va se passer de
l’autre coté du port. Il ne s’agit pas d’une dalle de béton qui a demandé trois heures de boulots et qui n’en nécessitera pas plus si elle doit-être détruite, mais de quelques milliers de mètres cubes de déchets pollués qui vont être « gentiment » enfouis. Ni vu, ni connu, juste un héritage…caché.

A mais oui, j’oubliais, la Mairie n’y est pour rien, d’où peut-être votre silence ?

A+
#8 - Le 28 novembre 2014 à 10h03 par Puce de mer
Remy, j'espère aussi qu'il y aura appel d'offres pour l'occupation "balnéo-commerciale" de la dalle de l'ancienne école de voile....du moins si les affaires maritimes se laissent piéger par la manoeuvre de la municipalité turballaise qui leur a "vendu" l'implantation d'un poste de secours et n'a en tête qu'une "guinguette" ou une "paillotte". C'est l'adjoint à l'urbanisme, Christian Robin qui l'a déclaré à l'Echo, en effet.
On verra mardi soir, au conseil municipal, si nos élus arrivent à accorder leurs violons et à dire à peu près la même chose en même temps.
En attendant d'ouvrir de nouveaux commerces (cette paillotte de la plage serait en concurrence directe avec un commerce déjà existant de l'autre côté de la route, mais ils n'ont pas du s'en rendre compte car ils ne sortent pas acheter leur pain....) ce serait bien qu'ils s'occupent des commerçants qui les ont portés au pouvoir.....et qui se plaignent -déjà- que la mairie ne fait rien pour eux, dans un grand quotidien de ce jour.
On se rend compte que les commerçants turballais attendent beaucoup des autres et ne sont pas très solidaires. C'est plus une confirmation qu'une découverte. L'ACAT compte 53 adhérents, une vingtaine seulement a assisté à l'assemblée générale. Le vice-président y a dit que parfois, comme il se sent seul, il avait envie d'arrêter....Quel enthousiasme et quel dynamisme collectif. Cela donne vraiment envie d'aller faire ses courses ailleurs !!!!!
On verra s'ils sont capables de faire quelque chose d'intéressant à l'occasion de l'opération de Noël du 15 au 31 décembre.
S'ils cherchent une idée originale, pourquoi ne pas organiser un bal en plein air, sous les lampions, pour inaugurer la dalle de l'école de voile....avec vin chaud et feu d'artifice ?
Ce sera facile pour brancher les guirlandes, le compteur EDF est ouvert à tous vents.
Surtout, ne le fermez pas M.Le maire, Moi, Puce de Mer, j'y ai branché (en douce) mon petit radiateur portable pour passer l'hiver au chaud. Mais CHUTTTTTTTT
#9 - Le 30 novembre 2014 à 10h43 par alain dubois, La Turballe
Je lis tous ces commentaires, un peu amusé. En effet, quand je vois que c'est l'élu d'extrème gauche de la liste branchereau qui reprend une idée de notre programme, à savoir un bar de plage l'été ça me fait un peu sourire. Ce pauvre robin n'en n'est plus à un reniement près. Il voulait être élu, c'est fait,même en cohabitant avec des colistiers d'extrème droite. il a son baton de maréchal. Cela dit, pour en revenir à la fameuse dalle, ce n'est pas l'idée de paillote qui est contestable, c'est la manière de ne pas assumer, on fait ses petits coups en cachette, en baratinant. Ca manque singulièrement de hauteur tout ça.En conclusion, la municipalité actuelle de La Turballe me fait penser à un tout petit niveau à la France d'aujourd'hui: incompétence, indécision, gestion à vue, manque de projet. Au moment où on entend dire que branchereau serait bien candidat aux cantonales, on pourra alors lui demander de faire un premier bilan de sa "gestion" de la commune, aussi mauvaise que la gestion du SIVOM qu'il présidait à oudon, et où d'ailleurs il ne répond toujours pas aux questions que nous lui posons.
#10 - Le 01 décembre 2014 à 18h06 par REMY, La Turballe
@ puce de mer, on peut imaginer que les commerçants, habitués depuis 25 ans, à n’avoir aucune considération de la part de mairie ne se plaignent pas plus que d’ordinaire. L’Acat, doit être une des seules associations à ne toucher aucune subvention de la commune, tout en faisant bien souvent un travail d’animation pour palier les lacunes de la municipalité, et bien au-delà de la simple promotion commerciale.
Pour les animations de noël, Vous deviez être, ces dernières années, en hibernation… ce n’est pas possible autrement. Pour le manque de solidarité, ce ne sont pas les bénévoles de l’ACAT qu’il faut vilipender, mais plutôt ceux qui n’adhèrent pas et qui en profite un petit peu.
Reste quelques questions,
Que peut apporter la municipalité au monde économique local (pas seulement les commerçants)? En quoi peut-elle ou doit-elle être le moteur d’un dynamisme depuis longtemps étouffé ? Qui doit amorcer le dialogue nécessaire à la confiance ? l’ACAT peut-elle être la solution d’un rassemblement de tous les acteurs économiques de notre commune ? et pour faire quoi ?
Je ne suis ni commerçant, ni élu, mais pour ma commune j’aimerais bien que les choses avancent et qu’ ça saute !, comme vous le diriez si bien, ma chère puce de mer.
A bon entendeur…
A+
#11 - Le 03 décembre 2014 à 10h45 par Lolo Rizhon
@ Rémy, nous partageons sensiblement le même constat: Le commerce turballais ne brille pas pas sa diversité et son dynamisme. A qui la faute ? Ce n'est pas, comme vous le dites et je suis d'accord sur ce point, à la mairie seule d'apporter des solutions ...comme s'y est pourtant imprudemment engagé le candidat Jean-Pierre Branchereau pendant la campagne. Mais Branchereau n'est pas "Yves Rocher" et La Turballe n'est pas La Gacilly où la commune a racheté tous les commerces vides pour y installer des artisans d'art qui attirent les curieux...
Ici, la réalité est plus dure. Elle est simple: nombre de pas de porte de commerces turballais sont vides parce que leurs propriétaires (le plus souvent des rentiers et des commerçants turballais) pratiquent des tarifs de location beaucoup trop élevés....ou préfèrent ne louer qu'en saison pour éviter la concurrence !!!
La nouvelle municipalité de Jean-Pierre Branchereau vient de poser un acte assez révolutionnaire en vendant (après quelques cafouillages, mais c'est la rançon de son apprentissage) à moitié prix (moins cher que du terrain à bâtir) une partie de ses locaux de la place du Marché.
Voila un signe fort pour tous les propriétaires de locaux commerciaux de la Turballe: "la valeur de vos biens est divisée par deux". Et comme la commune possède encore des locaux à vendre place du marché, elle a les moyens de continuer à peser sur le marché immobilier. D'accord, cela ne va pas remplir les caisses de la commune, mais cela va peut-être redynamiser le commerce local.
On se demandait ce que faisait l'adjoint à l'urbanisme Christian Robin? Voila l'ancien trotskiste à la manoeuvre.
Ils ont finalement des talents insoupçonnés....Vivement la suite.
Je crois que je vais inviter mon amie Anne Aymonedemer à passer l'hiver avec moi car il va s'en passer des choses à La Turballe, sur le front de mer et ailleurs.
#12 - Le 04 décembre 2014 à 15h54 par paludier, La Turballe
@puce de mer a voir l'intérêt que vous portez a la dalle de béton , c'est devenu une obsession , etes vous sure d'habiter sous un grain de sable ? moi je vous situerais plutôt en face ,l'autre coté de la route , avec la peur de voir une construction sur cette dalle qui occulterait votre vue sur la mer " votre domaine " Si tel est le cas battez vous , mais contre une administration ce n'est pas facile très lent et couteux , surtout tenez bon c'est plus facile avec le chauffage
#13 - Le 28 décembre 2014 à 12h22 par albatros
Si la paillote revient à un élu ou quelqu'un de sa famille cela constituera un délit d initié!Soyez attentifs...
#14 - Le 29 décembre 2014 à 07h33 par raoul, La Turballe
bien vu Yok, en effet il y a de fortes chances que ce soit un élu (qui a déjà un bistrot à la turballe) qui hérite de la paillotte. Délit d'initié dites vous ? mais branchereau s'en fout ****MODERATEUR*****
#15 - Le 31 décembre 2014 à 09h12 par REMY, La Turballe
Arrêtez le délire… La Turballe n’est pas une république bananière, même si certaines pratiques dans les municipes précédents auraient pu y faire penser. Mais tout cela est du passé, n’en parlons plus. Pour l’éventuelle concession de la plage, il y aura un appel d’offre avec un cahier des charges précis à respecter. Tout un chacun peut y participer. La commission à laquelle l’opposition assistera, désignera le concessionnaire. Ni plus ni moins.

Pour Delphine, j’espère qu’en 2015 vous changerez un peu le disque… Tient, je profite de ce dernier commentaire de 2014 pour souhaitez à tous ,un bon passage à la nouvelle année, et tous mes vœux de santé, prospérité et bonheur.

Très cordialement

A+
#16 - Le 03 janvier 2015 à 08h33 par albatros
Pourquoi ne pas faire un mini terrain de basket démontable sur cette dalle?Cela serait sympa pour les vacanciers.
#17 - Le 04 janvier 2015 à 00h56 par raoul, La Turballe
ça y'est enfin, remy parle en elu de la mairie qu'il est, et reconnait au passage ce que nous savions déjà à savoir qu'il y aura bien une concession sur la plage pour un bistrot. vous devez bien connaitre les élus et notamment le premier adjoint tiboyau, qui n'est pas réputé pour être une grand libéral, faisant passer les interets des copains avant ceux de l'interet général, on le voit chaque jour. Alors votre théorie sur la république bananiere est risible
#18 - Le 04 janvier 2015 à 10h52 par delphine275
****MODERATEUR*****
#19 - Le 04 janvier 2015 à 18h09 par albatros
Delphine quand je dis les vacanciers cela comprends aussi les turballais en vacances,sinon j aurais dis les touristes
#20 - Le 05 janvier 2015 à 16h21 par REMY, La Turballe
@raoul,
Les années passent, mais a priori, les obsessions restent.
L’obsession de me voir élu. Il n’y a pas besoin d’être élu pour s’intéresser à la vie municipale.
L’obsession de notre premier adjoint, Monsieur THIBOYEAU, auquel vous prêtez des actes sans fondement avec des allusions pleines de sous entendus. Ceci dit , cela est presque normal pour quelqu’un dont le pseudo est raoul…
L’obsession de cette p…. de dalle sur laquelle vous voulez absolument caser un bistrot. Je vous parle de « concession » et vous lisez « restauration ». Il peut y avoir des concessions pour de multiples activités, un peu d’imagination.
A+
#21 - Le 06 janvier 2015 à 10h46 par Guillaume, La Turballe
Bonjour Yok, l'idée est bonne mais la dalle est trop petite pour y faire un terrain de basket, sinon il faudrait l’agrandir et je ne pense pas que cela soit possible.
La "paillote" sera certainement un lieu plus agréable pour les commentateurs de la vie politique locale qui pourrons y pratiquer leur sport favori " la brève de comptoir" en profitant du soleil.
#22 - Le 08 janvier 2015 à 10h59 par l'oeil de sauron
Bonjour à tous, et Bonne Année !!!!! et arrêtez de vous bouffer le nez. La dalle est une verrue qu'il faut supprimer cela évitera toute polémique. Pourquoi ne pas faire une pétition !! cela me paraitrait plus judicieux !!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter