La Turballe Infos

Des vacances pour tout le monde

Le Ministère du tourisme vient d' octroyer le label Tourisme & Handicap à l’office du tourisme. Un label contesté dans son application par René Leroux lors de la cérémonie officielle.

Le label label Tourisme & Handicap est la garantie d’un accueil de qualité et d’accessibilité des équipements. Il est délivré par le Ministère chargé du tourisme.  Créé en 2001 et déposé en 2003, le label est une marque reconnue aujourd’hui. Il récompense les communes qui font des efforts significatifs pour l’accueil des personnes à mobilité réduite, mais pas seulement, puisqu’il se décline sur trois autres types de handicap, visuel, auditif et mental.

Deux idées fortes

« Développer et promouvoir une offre touristique ouverte à tous et adaptée aux personnes en situation de handicap. »
Le label, couvre pratiquement toute la gamme des prestations touristiques de l’hébergement à la restauration en passant par les chambres d’hôtes, les espaces d’accueil, ou les lieux de loisirs ou naturels. 66 sites sont labellisés en Loire-Atlantique.
Et puis, ce label permet aux communes « de se bouger », pour anticiper l’obligation légale d’accessibilité  (loi votée en février 2005) « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ».  Les établissements recevant du public devront avoir achevé leurs travaux au premier janvier 2015.

L’office de tourisme doit donner l’exemple

« L’office du tourisme de la Turballe est le 9e établissement labellisé sur 36 dans le département dont 7 sur la Presqu’île »  a déclaré Bernard Scordia, Président de la Fédération Départementale des offices de tourisme. Et de rappeler que l’OT turballais va s’engager pour obtenir un autre label national de « Démarche qualité tourisme ». « L’office du tourisme doit donner l’exemple et vous ne manquez pas de dynamisme »
Auparavant, André Lanet, le président de l’OT s’était félicité de l’aboutissement de cette démarche engagée en 2008 et de remercier la Ville et ses services techniques. Se voulant être un booster pour les autres structures de la commune, il conclut : « Je souhaite que l’accessibilité de l’OT aux personnes handicapées constitue une démarche responsable et de valorisation pour l’ensemble du personnel, cette reconnaissance est un atout de développement touristique de la commune ».
Pour Jean-Philippe Javelo, directeur de Loire-Atlantique Tourisme : « L’objectif du label est de permettre de donner la possibilité à tous d’avoir des vacances, les offices de tourisme doivent apporter la bonne parole ». Sous entendu, « les autres lieux doivent aussi être accessibles à tous ».

Arrêtons de catégoriser les personnes

Du pain béni pour le maire et conseiller général René Leroux, très sensible à la cause du handicap. Il a rappelé être à l’origine d’un vote de l’Assemblée départementale sur un texte concernant ce dossier. René Leroux préside la commission intercommunale pour l’accessibilité des personnes handicapées : « Ce label devrait être attribué par strate communale en fonction des moyens de chaque commune. Cela ne sert à rien d’octroyer un tel label, si seuls les OT offrent une accessibilité. Dans le schéma de gérontologie a été voté un texte exprimant que les communes doivent non pas adapter un seul établissement, mais aussi des services autour de l’établissement qui reçoit le label tourisme & handicap, c’est ça le but ».
La Turballe possède déjà le label handi-plage 4 étoiles et plusieurs établissements ont adapté leurs locaux, comme par  exemple l’hôtel de Pen Bron. L’idée est d’aller plus loin dans la démarche.
« Nous allons consacrer 90 000 € en 2013 sur les bâtiments de la commune, avec un effort particulier vers les écoles » a poursuivi le maire en indiquant aussi : « Je m’opposerais à toute demande de délais supplémentaires des communes qui ne seront pas aux normes d’ici 2015 ». « Arrêtons de catégoriser les personnes, je trouve cela franchement très désagréable ».

Mode d’emploi

Selon l’équipement fréquenté, cette accessibilité aux équipements est signalée par des pictogrammes.

Le pictogramme handicap moteur
Il garantit un accès en autonomie depuis le parking de l’établissement jusqu’à l’issue de secours. Les critères principaux sont les suivants :
- des portes larges (au moins 77 cm de passage utile),
- des pentes douces et aménagées,
- sol non meuble et non glissant,
- des espaces de manœuvre et d’usage au minimum dans la chambre, la salle de bains, les sanitaires,
- des passages sous lavabo, sous tables, sous comptoirs d’accueil supérieurs à 70 cm.
-des douches à l’italienne.


Le pictogramme handicap mental

Il garantit la sécurité sur le site et dans l’hébergement.
La signalétique a été adaptée et des illustrations simples permettent un bon repérage et une compréhension du lieu.
Les éléments anxiogènes sont neutralisés ou expliqués dès l’accueil.


Le pictogramme handicap visuel
Il garantit un éclairage bien maîtrisé (sans contre-jour, sans zone d’éblouissement, sans pénombre).
Les éléments méritant d’être repérés sont contrastés (poignées de porte, interrupteurs…).

Les informations et documents sont présentés en divers formats grands caractères et Braille.
Des aides au déplacement (bandes rugueuses, bandes podotactiles, bande d’éveil de vigilance, mains courantes) sont installées pour préserver la sécurité.


Le pictogramme handicap auditif
Un outil d’aide à l’audition (amplification et transmission de sons) est à disposition dans les lieux d’informations et de médiation.
La mise en sécurité est assurée (système de flash lorsqu’il existe une alarme sonore).
Les informations sonores sont sous-titrées ou présentées sous format écrit.

Source 
: http://www.tourisme.gouv.fr/vacances/tourisme-handicap/label.php

Auteur : JRC | 24/11/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Des Highland à Pen Bron »
Article suivant : « Nombreuses animations de Noël à la Turballe »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter