La Turballe Infos

Cultiver l’authentique

Le village de Coispéan à La Turballe a fait la fête dimanche autour du four à pain communal, une tradition qui sent bon les vraies valeurs de la terre et de l’amitié.

L’Association Campagnarde des Loisirs Coispéannaise (ACLC) fédère une soixante d’adhérents autour de ce four à pain laissé à l’abandon et rénové en 1993.
C’est le village entier qui se sent investi, dans la bonne humeur, loin de l’agitation de la côte pour faire revivre, une fois l’an, l’ancestral four que l’on trouvait autrefois dans chaque hameau.
Fédérateur de souvenirs, d’odeurs et de chaleurs, comme attiré par des sensations oubliées ou perdues, on se presse voir le four en activité, il attise curiosité et envie, comme une certaine forme de nostalgie.
Tous fiers dans leurs tee-shirts, les apprentis et maîtres es-boulangerie, autodidactes, ont travaillé depuis le milieu de la semaine pour faire cuire, tout d’abord des pâtés, puis, le pain, de belles miches qui sentent l’authentique, allant jusqu’à, pourquoi pas, baptiser l’une de leurs productions « la Coispéannaise », elle s’écoule comme des petits pains, le temps de la fête…
Il faut dire que le four chauffe seulement une fois l’an, alors il faut profiter de ce petit bonheur, on sent déjà Yves Duteil dans les enceintes de la sono qui fleure bon les années 80.
Ici, tout est bon enfant, on cultive le plaisir simple de se retrouver, tout le monde s’embrasse et se connaît, le « touriste » est accueilli comme un ami.

Digne de figurer dans le « guide du Routard », la fête du four reste un moment convivial, à la recherche de cette part de terroir, c’est là qu’il fallait être dimanche.
Allez, des chiffres, pas des statistiques : 260 kg de pâté, 320 kg de farine, 200 repas servis, le compte est bon, un peu de soleil et l’on repart serein, un pain rond dans le panier, histoire de prolonger devant son micro-ondes et sa télévision cette douce sensation d’un après-midi à la campagne.

Auteur : JRC | 08/08/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Office de tourisme : Parcours initiatique « sur la route de l’anchois » »
Article suivant : « La criée fait le plein… de touristes ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter