La Turballe Infos

Conseil municipal : Projections sur 2013

L’avant dernier conseil de 2012 a été marqué par le débat d’orientations budgétaires, le bilan des activités de VVF et des ajustements comptables de fin d’année.

C’est par un hommage à  Claude Delorme que s’est ouverte l’assemblée. René Leroux, la voix remplie d’émotion a  salué la mémoire de son ancien adjoint pendant 13 ans qui s’est éteint samedi dernier à l’âge de 77 ans. Une minute de silence a été observée.
 

Le VVF turballais second de France


" Une promenade sur le port en 2013 "

Le Village vacances de la Turballe est en forme, si l’on en croit le rapport d’activités exposé par René Leroux : « C’est le second village de France sur 101, juste derrière Evian ». Les retombées économiques indirectes sont estimées à 1 114 582 €, le taux de remplissage est satisfaisant, par exemple 92,5 % pour l’été 2011 et celui de satisfaction de 95 %. C’est dire que tout va pour le mieux.
Avec des perspectives et des projections faites par le premier élu concernant l’accueil et l’hébergement du futur personnel de la ferme éolienne parmi les autres structures de la ville. Malgré cela, l’opposition va s’abstenir, sans commentaire, sur les avenants d’un réajustement d’emprunt et de convention de bail. Même chose sur l’ajustement du budget du camping.
 

Décision modificative budgétaire n° 2

C’est aussi dans cette période de l’année à l’approche de la clôture budgétaire que la calculette est très active, puisque la décision modificative consiste en un redéploiement de certaines dépenses et l’inscription de nouvelles recettes de fonctionnement et d’investissement ce qui donne 20 000 € pour le fonctionnement et 98 € en investissement.
Quelques remarques de l’opposition, en particulier de Michel Thyboyeau qui demande des précisions sur certaines lignes d’écriture comme les plus 20 700 € en frais de personnel. Réponse, « c’est pour l’agent du centre de gestion qui s’est occupé des archives du port et de la mairie ». Ou bien par Alain Dubois qui demande si les plus 285 000 € de l’aménagement de Marjolaine serviront pour créer de nouveaux parkings. Réponse, non, encore une fois, il  s’agit de réajustement. 5 abstentions.
 

Débat d’orientation 2013

René Leroux évoque : « L’atonie de l’économie générale, la rigueur financière accrue, la diminution attendue des dotations de l’Etat et des participations de l’intercommunalité, de la Région et du Département ». « Je disais déjà la même chose l’année dernière ». Mais, il explique que la commune n’a pas à baisser son investissement, il faut des collectivités qui s’engagent.
Dans les grandes lignes, il n’y aura pas d’augmentation des taux d’imposition en 2013 et souligne-t-il : « Et ce n’est pas parce que les élections sont en 2014 ». René Leroux se dit aussi satisfait de l’encours de la dette 4,3M€ avec une capacité de désendettement de 3,6 ans. Une dette par habitant de 587 € et un taux d’endettement de 6,2 % « Nous sommes largement en dessous de la moyenne de la strate ».
Sera aussi proposée lors du vote futur une inscription provisoire d’un emprunt d’équilibre estimé à 3M€. Côté fonctionnement, on veut maîtriser les dépenses à 2,6 %, et mettre l’accent sur l’animation culturelle avec un budget qui pourrait être doublé, voire triplé. On n'oublie pas la politique sportive, la jeunesse, le cadre de vie et la sécurité, la petite enfance et l’aide sociale. Enveloppe prévisionnelle 5 millions d’€.
 

5,5 millions d’€ d’investissements

Là encore, un chiffre à affiner qui englobe le cadre de vie et l’aménagement de l’espace public, le volet touristique, avec notamment une promenade sur le port, la maîtrise du foncier avec une part consacrée aux logements sociaux et la modernisation des équipements publics. S’en suit un court débat qui rebondira sur le programme immobilier du collectif Terra Nova. Le maire se félicitant des 68 % d’appartements vendus alors que dans l’opposition, on fait remarquer qu’ils ne sont pas tous au même prix. « Mais, c’est normal » répond-on. Il n’y a pas de vote sur le débat d’orientations.
 

Ça coince du côté de l’animation de la vie locale

Culture, budget multiplié par 2 ou 3 en 2013
Culture, budget multiplié par 2 ou 3 en 2013

Après avoir adopté le maintien des aides aux scolaires pour leurs sorties et les aides pédagogiques, respectivement 15 et 30 € par élève, le conseil approuve une subvention à la société de chasse La Turballaise, objet de la demande : l’achat de cartouches ! Que l’on se rassure, il s’agit de cartouches spécifiques pour l’échenillage des nids des arbres de la ville. (1 204 €).

Le projet Animation vie locale des Pupilles de l’enseignement public 44 (PEP) consistant, avec une aide financière de la CAF à hauteur  de 50 %, à regrouper des associations de la commune pour proposer des activités aux personnes en difficultés de toute sorte, isolées ou âgées, va rencontrer une farouche opposition.
« Je tombe des nues » déclare Michel Thyboyeau ; « je ne comprends pourquoi on fait appel à une structure extérieure alors que nous avons ce qu’il faut comme associations dans la commune. On ne nous a pas présenté le projet, vous nous mettez devant le fait accompli. Alors, on  va passer par les vilains petits canards de service, si l‘on vote contre ».
Réponse : « Nous sommes dans du lien social, il faut professionnaliser ce travail. Et puis, le PEP ne vient pas de la planète Mars, il est implanté depuis des années à La Turballe ». Le dossier passe mal aussi pour Alain Dubois qui demande de surseoir au vote.
« Non !» répond René Leroux, précisant que ce projet n’enlève rien au travail réalisé par les associations locales et que cette demande de subvention (3 343 €) est pour cette fin d’année. Le budget 2013 sera de 30 000 € (dont 50 % d’aide de la CAF). « Au détriment des associations ? « Non, absolument pas ».
Le projet consiste à  réaliser un diagnostic du territoire et de mettre en place un lieu d’accueil, des animations collectives, de l’accompagnement et du soutien à la parentalité ; enfin de suivre et d’aider les familles, notamment sur des projets de vacances ou de loisirs, le tout en fonction des demandes. 5 votes contre.
Le conseil se termine par des modifications du tableau des effectifs (avancement de grades et promotions internes).

Prochain conseil le 11 décembre
 

Auteur : JRC | 14/11/2012 | 3 commentaires
Article précédent : « Nombreuses animations de Noël à la Turballe »
Article suivant : « Ciné pour les seniors »

Vos commentaires

#1 - Le 30 décembre 2012 à 12h57 par sardineblues
En France on aime créer des commissions sur divers sujets, cela ne sert la plupart du temps à rien et coûte cher à la société, ou alors on crée des structures qui en regroupent d’autres. Quelle idée formidable, l’art de doubler les rôles de chacun.
La Turballe n’y échappe pas avec ce projet d’ « Animation de la vie locale », enfin plutôt projet « Pep44 ». J’ai beau lire et relire tous les articles médias concernant ce sujet, je n’arrive toujours pas à comprendre ce projet et j’ai même l’impression que les acteurs non plus. A quoi va servir cette usine à gaz ?
Cela veut-il dire qu’au sein de notre ville, le tissu associatif est insuffisant ? La Turballe est riche d’une bonne soixantaine d’associations, sportives, caritatives, sociales, d’animation et j’en passe. Ce dynamisme n’est plus à prouver. Ces bénévoles donnent de leur temps depuis de nombreuses années en direction des plus jeunes, des anciens, des personnes défavorisées ou isolées. Au sein de la mairie, le CCAS regroupe des élus et des membres d’associations sociales, cette structure aide déjà et oriente les demandes du public.
Sans pour autant subventionner un emploi à mi-temps, 15.000€ pourraient aussi aider de nombreuses associations turballaises à monter des projets inter-associatifs.
L’initiative de ce projet reste pour moi très floue et ne met en valeur ni les bénévoles, ni les associations qui consacrent leur temps aux autres.
Je comprends les réticences de l'opposition et trouve dommage que ce projet n'ait pas été reporté pour avoir de plus amples informations.

Bonne et heureuse année à tous.
#2 - Le 04 janvier 2013 à 15h23 par REMY, La Turballe
Cher Sardineblues, vous avez complètement raison, encore un bel exemple de non concertation. Tout est décidé d’avance et le Conseil Municipal, qui devrait une instance de débat, n’est qu’une vulgaire chambre d’enregistrement.
Bonne Année quand même.
#3 - Le 05 janvier 2013 à 15h18 par REMY, La Turballe
Bizarre !
Présents aux vœux de Monsieur Le MAIRE, hier soir, nous avons eu droit à l'habituel inventaire des réalisations 2012 et projets 2013 mais rien sur ce projet d' « animation de la vie locale », où la commune (c'est a dire nous) va quand même débourser quelques 15000 €... bizarre autant qu'étrange, non ?

Pour le reste je pense que l'on en reparlera dans les jours qui viennent.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter