La Turballe Infos

Conseil de rentrée façon patchwork

Le conseil municipal n'a pas eu à traiter de gros sujets ce mercredi soir à la Turballe mais a validé de nombreux points concernant de petites parcelles. Ce travail était nécessaire notamment à la poursuite des dossiers de construction sur la commune.

En moins de deux heures les élus ont balayé l'ordre du jour.

Parcelles
Le conseil valide un acte d'alignement vieux de presque trente ans, puis l'acquisition de la parcelle A300 (2 a 35 ca) pour 4900 € frais compris dont on cède gratuitement 59 m2 au CISN pour son accès et parce qu'il construit pour des primo-accédants. Le reste sera vendu à chacune des parcelles AC 298, AC 297, AC 296 si les propriétaires en font la demande, ou à l'occasion de la vente des dites parcelles.
Continuant sur le patchwork, la Commune cède la parcelle AC 644 (53 m2) à Espace Domicile cette fois, que qui permet un alignement plus cohérent et de faire un 16e logement (de type T4).

Et voiries
Trois petites voies sont baptisées Félix Mayol et Anathole Lebraz (pour ce qu'ils ont chanté la musique de Théodore Botrel) et l'impasse des quatre chemins... pour ce quelle donne...dans la rue des quatre chemins (rires).

La SAFER a laissé faire

Comme dans les autres communes les deux conventions cadre et de veille foncière avec la SAFER* seront approuvées. Comme ailleurs, la SAFER n'a pas toujours préempté et a laissé acheter des petites parcelles en loisirs ce qui a mité les zones agricoles. Un élu rappelle aussi que ces parcelles sont souvent utilisées sans respect de traitement des eaux usées, et le maire insiste sur la conséquence de ces pratiques, la création d'un marché intermédiaire au prix compris entre l'agricole et le constructible. Il n'est pas opposé à ces conventions mais il remarque que « ce n'est pas satisfaisant ». En effet concernant les parcelles agricoles, une commune ne peut pas préempter directement c'est la SAFER qui s'en charge, comme à Batz-sur-mer  ou Danielle Rival faisait remarquer que les paludiers n'était pas reconnus comme agriculteurs, un élu indique que souvent la difficulté est la qualification «agricole » des parcelles considérées dans les cessions.
 

Le L 127-1 une règle pour de ne pas respecter ... les règles

Jean-François Guitton a présenté  avec humour une délibération concernant un article du code de l'urbanisme qui pourrait aussi se nommer Courteline et qui concerne la majoration du volume constructible pour les opérations de logements locatifs sociaux en application de l'article L 127-1**
Il ne s'applique que pour la construction de logements locatifs sociaux et sur des parcelles définies au préalable. Et de s'inquiéter si « c'est pour partout ? », si « ça permettra de monter les hauteurs d'immeubles ? ». René Leroux explique simplement :« Non, c'est le PLU qui s'applique, mais ça donne de petites libertés ». Trois parcelles sont retenues AR 596, AD 65-66 et AD 421. Une abstention.

Sainte-Marie-de l'Océan s'installera chez Sainte-Anne, mais Saint-Pierre ?

Le conseil ne se terminera pas l'approbation de la convention avec l'OGEC*** de l'école privée sous contrat, (les deux écoles privées Sainte Anne et Saint Pierre ont fusionné en une école unique, Sainte-Marie-de-l'Océan).
La nouvelle école s'installera à la rentrée 2013 dans les locaux de Sainte-Anne rénovés et il faudra autorisation de travaux en été pour la réfection de la toiture. « Et Saint-Pierre alors, elle devient quoi ? » demande-t-on. « Je vous ferai connaître les intentions, pour l'instant rien n'est écrit sur son devenir ».
 

 

* SAFER : Société d'Aménagement Foncier et d'Établissement Rural.

**http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006074075&idArticle=LEGIARTI000006814808&dateTexte=&categorieLien=cid

*** OGEC : Organisme de gestion de l’enseignement catholique

 

Auteur : LY | 26/09/2012 | 15 commentaires
Article précédent : « Un directeur technique peut en cacher un autre »
Article suivant : « Piriac veut garder l'esprit maison »

Vos commentaires

#1 - Le 27 septembre 2012 à 16h10 par REMY, La Turballe
Dénomination de nouvelle rue.

Et pourquoi pas une rue, une avenue ou une impasse « Bécassine » ?
Je pense que l’on y aura droit pour la prochaine fois. Théodore Botrel, célèbre pour sa Paimpolaise et ses imaginaires falaises de Paimpol, était à son époque avec sa cousine Bécassine tout ce qu’il y avait de plus caricatural pour la Bretagne. Le seul rapport avec Felix Mayol (qui n’a rien de Breton) est la reprise par ce dernier du tube planétaire de la Paimpolaise.

Pour Anatole LEBRAZ, on ne lui connait pas de talent de chanteur, mais plutôt d’écrivain et de collecteur. Co auteur d’un livre sur ce "Barde errant" qu’était notre ami Botrel. Théodore qui est l’ auteur de cette si jolie phrase « un Français doit vivre pour elle (la patrie), Pour elle un Breton doit mourir ». Charmant… Mais c’était une autre époque.

Nos amis conseillers municipaux n’ont pas beaucoup d’imagination et au lieu de mettre en avant
des personnages controversables, pourraient donné le noms de personnes ayant œuvré pour notre commune. Il y a bien encore quelques maires qui n’ont pas leur rue. Non ?

rEMY
#2 - Le 27 septembre 2012 à 16h38 par REMY, La Turballe
Parcelles.
Monsieur le Maire serait-il un fervent du jeu de Monopoly ?
J’achète, je vends, je donne… . Pour la rue de la marjolaine on peut s’étonner d’un traitement différent selon que l’on soit promoteur ou propriétaire privé. Terra nova, fait un programme de 22 logements, dont 9 en accession aidée (TVA, Prêts,aides,…) mais ce n’est pas le promoteur qui fait preuve de philanthropie. Si l’ont peut être sur que les 9 logements seront occupés en résidence principale, Quid des 13 autres ? Pourquoi faire un cadeau aux uns et pas aux autres ? .

Quant à la parcelle AC644 (53m²), cédée gracieusement à Espace Domicile et qui leur permettra de créer un nouveau T4 , on peut se poser la question : petit le T4 ? Non ?.
Et de reposer, par l’intermédiaire de mon média préféré, la question des parkings. Question à laquelle Jean François GUITTON , baptisé « Jean-Jacques » le temps d’un conseil,(il est vrai que « François » c’est dur a porter en ce moment), ne nous a toujours pas répondu.
A 15 logements il manquait une place. A 16, et qui plus est un T4, il en manquera une de plus !.

On l’aura un jour, on l’aura (la réponse).

rEMY
******************************************************
Pardon Monsieur Guitton, nous corrigeons. Merci Remy de l'avoir remarqué
Rédac
#3 - Le 28 septembre 2012 à 17h36 par dubois, La Turballe
Cher Rémy, puisque vous avez l'air très au courant d'un tas de choses, il ne vous a tout de même pas échappé que j'ai fait une intervention pourtant assez musclée concernant les fameux parkings de la marjolaine, et que le maire leroux a une fois de plus répondu complètement à coté, me disant qu'il n'avait pas de leçon à recevoir sur le handicap; je n'aurai jamais ma réponse sur les parkings, et on constatera à la fin qu'il en manquait, comme vous l'avez toujours dit, et moi aussi; dont acte; je remarque qu'aucun média, y compris la turballe infos , d'aileurs ne fait état de cet "incident"; étrange non ?
#4 - Le 30 septembre 2012 à 11h09 par REMY, La Turballe
Monsieur DUBOIS,

Taxeriez vous les médias locaux de partialité ? Selon vous il y aurait parti prit pour le pouvoir municipal en place et enrobage de l'information de façon a minimiser, voir ignorer, l'action de l'opposition. Je pense que le média qui vous laisse le droit de vous exprimer librement appréciera.

L'accusation est grave, surtout pour ceux qui , comme moi, n'assiste pas toujours aux conseils municipaux et font généralement confiance aux médias.

Par contre en cherchant un peu vous trouverez un article dans le Presse Océan du 28 septembre (page 22) où votre intervention est relatée.

Vous voyez ils ne sont pas tous corrompus !
#5 - Le 30 septembre 2012 à 22h29 par dubois, La Turballe
pas de polémique avec un interlocuteur caché derrière un pseudo; je n'accuse rien ni personne, je constate, point final
#6 - Le 03 octobre 2012 à 19h25 par REMY, La Turballe
Si vous faites le « constat » que le résumé d’un conseil municipal n’est pas conforme à la réalité, je suis désolé vous lancez une polémique accusatrice. C’est ce que vous avez fait. Que vous ne vouliez pas en débattre avec le pauvre quidam que je suis n’est pas un problème. De plus,si j’utilise un pseudo implique t-il que j’eusse forcément tort ?. Pour ce qui est du pseudo, juste un petit rappel d’un commentaire que j’avais fait le 21 juin, sur un autre article.
« Il n'y a pas de masque. Vous me croisez tous les jours. Je suis cette « moitié » de Turballais, dont vous faites partie « (ndlr , j’espère) » , qui essaie de persuader l'autre moitié qu'il y a une autre méthode, une autre solution pour développer notre commune. Cette première moitié qui préfère le « NOUS » au « JE », tout en étant consciente qu’il lui faudra trouver rapidement un (ou une ) catalyseur et passer des discours aux actes. ».
Le temps passe, où en êtes- vous Monsieur DUBOIS ?.
#7 - Le 04 octobre 2012 à 00h25 par dubois, La Turballe
ce semblant de polémique que vous voulez lancer n'intéresse personne, surtout pas les turballais confrontés à de gros problèmes; que vous vous planquiez derière un masque ne signifie pas que vous avez tort, il indique un manque de transparence pour ne pas dire autre chose; chacun ses valeurs; merci de me demander où j'en suis pour les prochaines élections; je travaille avec mes amis, nous élaborons un projet pour notre commune, nous avançons pour proposer aux turballaises et aux turballais une alternance, et j'espère que nous remplacerons l'équipe actuelle essouflée après un quart de siècle de gestion au jour le jour. notre ville a pris un retard considérable dans absolument tous les domaines; si vous me croisez tous les jours, n'hésitez pas à me dire bonjour, ça me fera plaisir de discuter sur notre commune
#8 - Le 11 octobre 2012 à 19h36 par REMY, La Turballe
J'ai bien compris, Monsieur DUBOIS, que vous voudriez bien savoir qui est Rémy vous le saurez le moment venu. Pour ce qui est des valeurs , j'ai ma conscience tranquille, rassurez vous.

Il n'y a pas que Monsieur le Maire et ses équipes successives, qui ont façonnés La Turballe d'aujourd'hui. Il s'agit de l'œuvre de l'ensemble des Turballais et Turballaises, qu'ils soient de souche ou d'adoption, entrepreneur ou membre d'association .Je vous trouve un peu dur lorsque vous affirmez que notre commune a un retard considérable. Un retard sur quoi et par rapport a qui ?.Pouvez vous nous nous éclairer ?.

De plus, a quoi avez vous, personnellement ou collectivement contribué depuis 25 ans, a ce que notre situation « attardée » s'améliore ? .

Les programmes des différentes équipes qui se sont affrontées au dernières élections n'étaient pas si éloignés les uns des autres. l'essentiel étant je pense sur la création d'une VRAI structure pour nos personnes âgées et la création d'une vrai salle socio culturelle.

Après, restent le style , la méthode, pour faire vivre une vrai démocratie participative… et là , doit-être la différence fondamentale.
#9 - Le 12 octobre 2012 à 10h21 par sardineblues
Ces échanges, suite à ce conseil municipal, sont très constructifs, enfin surtout ceux de REMY, car ses propos sont tous appuyés par un argument.
Monsieur Dubois membre actif de l'opposition, si votre équipe souhaite se présenter aux prochaines élections municipales et perdre, continuez comme cela, ne changez rien. Car faire systématiquement de l'anti Leroux n'apporte rien à la commune et surtout aux Turballais et Turballaises. Au contraire, soyez force de proposition et si votre intention est de monter une liste, lancez vous dès maintenant, n'attendez pas Janvier 2014.
Je suis d'accord avec Rémy, La Turballe manque cruellement d'une vraie salle socio-culturelle en centre-ville. Quel devenir pour Pen-Bron? Comment attirer de nouvelles entreprises créatrices d'emplois? Comment dynamiser le centre-ville? etc... Vous voyez les questions affluent et nous sommes en manque de réponses.
#10 - Le 15 octobre 2012 à 13h43 par yves, La Turballe
sardineblues a raison, monsieur dubois, ne vous occupez pas de leroux, tracez votre chemin et faites de notre commune une commune moderne de progrès, nous connaissons votre attachement pour pen bron, votre souhait de développer l'activité économique et touristique, votre désir de faire une salle polyvalente socio culturelle, une résidence pour nos anciens etc etc... mais qu'attendez vous monsieur dubois pour vous lancer, pour rassembler autour de vous une équipe motivée, nous n'attendons que ça, et avons besoin d'un homme comme vous
#11 - Le 05 novembre 2012 à 18h05 par BABYLON, La Turballe
A REMY ET DUBOIS
que d'énergie dépensée! vous semblez dire la meme chose avec des mots differents... et vous avez raison tous les 2, connu ou "masqué". alors, de grâce, utilisez vos compétences complémentaires pour, au bout du compte, **MODERATEUR** en nous proposant un véritable projet pour les prochaines municipales et arrêtez de vous battre car celà n'amuse que le **MODERATEUR** et ne fait pas avancer les choses
#12 - Le 05 novembre 2012 à 22h34 par Marie44, La Turballe
Dubois est il au moins capable d'avoir un projet pour La Turballe ? j'en doute.
#13 - Le 06 novembre 2012 à 21h40 par REMY, La Turballe
@ babylon
rEMY et DUBOIS
JAMAIS.
#14 - Le 08 novembre 2012 à 16h47 par yves, La Turballe
on dirait que les masques tombent; pour afficher une pseudo division de l'opposition, remy annonce la couleur, c'est un pote de leroux; vous craignez sans doute monsieur dubois car il est une vraie chance pour la turballe, voilà la vérité, et il a envie de faire avancer cette ville
#15 - Le 09 novembre 2012 à 09h47 par REMY, La Turballe
Yves,
Pour afficher une « pseudo division » de l’opposition, il faudrait d’abord qu’il en est l’union et pour le quart d’heure je me suis laissé dire que ce n’était pas encore le cas… Patience.
Relisez bien mes commentaires avant d’affirmer que je pourrais être un « pote » à Monsieur Le Maire. Si vous voulez dire que je joue le jeu de ce dernier en rejetant dès à présent un éventuel ralliement à Monsieur Dubois, suggéré par Babylone, c’est peut être le cas et je veux bien en prendre le risque, puisqu’il est très minime.
Sachez que je ne crains rien de quelqu’un qui pourrait-être une vrai chance pour La Turballe, et serais surtout beaucoup plus enclin à faire confiance à un groupe de projet d’où émanerait cette personne. Pas vous ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter