La Turballe Infos

Cinéma : le festival des 3 continents en Presqu'île

Les cinémas du Pouliguen de La Turballe et de Saint-Nazaire proposeront cette année des films du Festival des 3 Continents qui décentralise une partie de sa programmation, pour sa trente-troisième édition fin novembre.

Depuis 1979 le Festival des 3 Continents, organisé par l’Association Les 3 Continents, association loi 1901 dont le siège est situé́ à Nantes, montre des films de fictions et documentaires, d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie. Pour sa 33e édition du 22 au 29 Novembre, le Festival partagera une partie de sa programmation avec les salles associatives de la Turballe, le Pouliguen et de Saint-Nazaire.

Au programme de 2011 :
Compétition et hors compétition : - 12 longs métrages de fiction et de documentaire en lice pour la Compétition, inédits en France.

Rétrospective Nikkatsu
La doyenne des Majors japonaises fête ses 100 ans !  26 films, rares ou inédits, Mizoguchi, Suzuki, Imamura... et bien sûr, les films de genre qui font la renommée du studio nippon : mélo, films de sabre, yakuzas-eigas, romans-pornos...

Le Benshi ou la voix du cinéma japonais

Né au japon au 20e siècle, le Benshi consiste à présenter les films muets, en commentant l’action, en révélant (avec plus ou moins de véracité) le contexte et les dialogues.

Arturo Ripstein
En 10 films, parmi lesquels son dernier-né Las razones del corazón, la rétrospective propose d’ausculter l’irréductible singularité du cinéma d’Arturo Ripstein.

Mani Kaul
Décédé au mois de juillet dernier, Mani Kaul est une des grandes figures du cinéma indien contemporain, souvent distingué pour la singularité de son travail documentaire et son intransigeance.

JEUNES PUBLICS

D’où viennent les héros ? 9 films donneront leurs réponses : du Mexique au Japon, en passant par l’Inde, le Sénégal... Ce programme est ouvert au jeune public.

Les rues de Kaboul
Après Enfants de Kaboul, en 2008, les 3 Continents proposent de découvrir les travaux d'une nouvelle génération de cinéastes afghans, tous issus de l'atelier Varan de Kaboul. Cette année, cinq courts métrages documentaires explorent les Rues de Kaboul, son effervescence et son incroyable vivacité. Programme dédié à Séverin Blanchet, cinéaste engagé dans l'aventure Varan depuis sa création, décédé dans un attentat suicide à Kaboul en février 2010.

Les lieux du festival

À Nantes : Le Katorza, le Bonne Garde, le Cinématographe, le Concorde, le Gaumont, le Théâtre Universitaire, le Grand T, la Cité Internationale des Congrès.
Mais aussi à la Turballe (Cinéma Atlantic), au Pouliguen (Cinéma Pax) et à Saint-Nazaire (le Fanal).

Plus d'infos sur le détail des compétitions et des programmations le mercredi 9 novembre à 11h au Cinématographe 12 bis, rue des Carmélites

 

19/10/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Après la route du sel, un chèque de 500 € pour la SNSM »
Article suivant : « Semaine du goût : pop corn à la fraise »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter