La Turballe Infos

Championnat régional de mini bolides

Courses spectaculaires, ambiance garantie, les pros du circuit de la ligue 17 viennent de s’affronter sur le circuit de Piriac dans une manche du championnat du Grand Ouest avec une organisation sans faille du mini auto club de la Presqu’île.

Petits bolides pour grandes sensations

Bois de la Justice, c’est le lieu de l’épreuve du jour, endroit qui l’on pourrait rebaptiser bois de l’adrénaline ; car, c’est bien une ambiance de circuit, modèle réduit qui y règne.
Sans doute, ils ont oublié de grandir ou bien ils n’ont pas les moyens de courir pour de vrai. Il ne faut surtout pas dire ça aux pilotes qui commandent à distance leurs engins surpuissants, bichonnés, réglés au top, à l’accélération stupéfiante.
Un sport de passionnés qui permet de trouver des sensations impossibles à financer autrement pour ces amateurs de pilotage sur circuit. Pourtant, les engins qui vrombissent sur la piste affleurent les 2 000 euros, mais, l’on peut démarrer avec des véhicules à partir de 400 euros.
La plupart sont des 4 roues motrices propulsés par des moteurs de 3,5 cm3. Vitesse de pointe : 80 km/h avec des sauts sur les bosses jusqu‘à 1,50 mètre de longueur. À l’échelle de 1/8 où sont fabriqués ces bolides, l’on arrive à des chiffres vertigineux.
« On peut tout régler, l’hydraulique, les amortisseurs, les ressorts, la pré contrainte, le pincement, le carrossage pour la partie châssis, et puis sur les moteurs, on règle le ralenti, la richesse ou la reprise » nous dit Théophile Jouve,  l’un des membres du club.

Sur la piste, spectacle garanti. Comme dans une course à l’échelle 1, on trouve des manches qualificatives, des quarts, demies et finales avec départ en épis, style  24 heures du Mans. Avec une faible autonomie, les engins doivent passer régulièrement au stand pour des réglages ou simplement ravitailler, on se retrouve dans une configuration  et des stratégies dignes des circuits de F1.
Plusieurs catégories de niveau existent open et promo et brushless (propulsion électrique). Hors saison de compétition, on affûte ses machines « qui demandent beaucoup d’entretien, on doit les préparer pour les courses de la saison, par exemple, le rodage les moteurs ».
Sport passion, presque fusionnel entre le pilote et sa machine, à la seule différence près que l’on n'est pas à bord. « Détrompez-vous, nous ressentons les mêmes choses qui si nous étions derrière le volant ».
Le club créé dans les années 80 à la Baule a migré à Piriac et a vu exploser son nombre d’adhérents qui est passé de 6 à 43 membres en 6 ans.
Les résultats de la manche par catégories :
Open : Jean-Marie Lemoine, Guy Noël Gautreau, Cédric Roulleau
Promo : Olivier Lasne, Maxime Coraboeuf, Damien Del Monaco
Brushless  : Florent Leridon, Sylvain Leblanc, Phillipe Giraud


Pratique :
Contact : 06 19 32 47 11
Macp.piriac@gmail.com


 

Auteur : JRC | 12/03/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Le Rando Cyclotourisme Turballais escorte le Tandem Handi Tour de France »
Article suivant : « À Clément Normand le premier et dernier cyclocross de La Turballe »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audience des sites du réseau Média-Web mars 2017
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter