La Turballe Infos

Bordeau sans x à la Turballe

Le nouveau sous-préfet de l’arrondissement de Saint-Nazaire, Emmanuel Bordeau, vient de passer une matinée de découvertes et de consultations autour des grands dossiers de la commune.

L’ancien commissaire divisionnaire, conseiller du cabinet de l’ex-ministre de l’intérieur Claude Guéant a été nommé en avril dernier à son poste. Breton d’origine de « Brest même », il a 44 ans et mesure 1,98 mètre ! *
Il succède à Jean-Pierre Guardiola, en place depuis janvier 2010. L’ambiance semble plus détendue qu’avec son prédécesseur autour de la table.
 

Piqûre de rappel

La municipalité a donc tenu a faire une piqûre de rappel au nouveau sous-préfet sur les grands dossiers qui agitent la commune, de l’éolien off shore en passant par la future liaison routière Guérande/La Turballe, l’avenir du Centre de Pen Bron, les mobile-homes « illégaux » sur des terrains de camping ou encore la présentation de la SAEM qui gère les deux ports de la Turballe et du Croisic.
C’est d’ailleurs, dès potron-minet, que le sous-préfet a visité l’activité de la criée turballaise avant de rencontrer des professionnels de la pêche. Petit-déjeuner avalé, rendez-vous ensuite avec des élus pour une présentation des dossiers en mairie. On a parlé aussi de PLU et de quotas de logements sociaux.
La visite guidée de la commune s’est achevée par un déjeuner dans un restaurant avec « vue sur le port ».
 

Satisfaits de cette rencontre ?

Quel est votre premier ressenti ?
« Je suis venu dans le cadre des  "visites communales" qui permettent de rencontrer le maire et les élus et faire une visite des principaux sites. Ici, notamment la criée, considérée comme un poumon économique, je note le fonctionnement et le dynamisme qui s’en dégage ».

Cette réunion de travail débouche sur quoi ?

« Voir l’évolution que l’on peut apporter, l’aide de l’État, même si parfois, les relations peuvent être un peu compliquées entre les services techniques et les collectivités territoriales .C’est le rôle de la sous-préfecture que tout se passe bien ».


Que pensez-vous des projets que vous ont été présentés ?
« Il y a de vrais projets d’avenir sur du moyen, voir du long terme. C’est une commune qui suit le temps et qui anticipe. C’est très favorable et puis, encore une fois, un ressenti positif de travail. Il y a des points qu’il va falloir creuser entre l’État et la collectivité territoriale pour que tout cela aille dans le bon sens, dans le respect des textes et des volontés locales pour trouver le point de convergence ».

René Leroux, satisfait de cette rencontre ?
« Monsieur Bordeau est le 54e sous-préfet de Saint Nazaire, je suis très content de l’avoir reçu en premier. Il est très abordable, ce n’est pas figé, ce n’est pas de la franche camaraderie, mais ce n’est pas le propos. Mais on sait que l’on peut avoir un interlocuteur qui saura nous écouter et pas rester derrière son statut de représentant de l’État ».
Le maire de La Turballe a dévoilé qu’il allait rencontrer des représentants d’Alstom pour affiner l’offre de la commune comme site d’accueil et de maintenance de la future ferme éolienne qui doit s’implanter au large du Croisic.
« On a un réel travail à faire ensemble », conclut-il.  Emmanuel Bordeau ajoutant : « L’idée est de travailler en amont sur les projets pour éviter les accueils que l’on pourrait rencontrer, dans le respect des textes. C’est important d’avoir un contact direct et visuel, il faut aller sur le terrain pour expliquer ensuite le  choix qui est fait ».

Anecdote

René Leroux a tenu a faire signer le livre d’or de la commune à Emmanuel Bordeau, en lui montrant les petits mots des « personnalités » politiques, qui dans le passé, y ont apposé leur griffe. Il tient absolument à lui montrer celle de François Mitterrand, commentaire du Sous-Préfet : « ça doit remonter… ».

*Selon René Leroux, à l’annonce de la taille du sous-préfet, on a dû changer la literie du fonctionnaire dans l’urgence…


 

Auteur : JRC | 11/07/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Piriac veut garder l'esprit maison »
Article suivant : « Conseil municipal : ça sent l’été »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter