La Turballe Infos

ACTIF Piriac relance en collectif

Une vingtaine de personnes étaient réunies à la salle Méniscoul ce jeudi soir pour l'assemblée générale de l'association des commerçants et artisans de la ville en présence du maire.

Certes ils étaient peu nombreux, commerçants et artisans de l'association ACTIF Piriac pour leur assemblée générale, mais il semblaient former un groupe très chaleureux et accueillant.
Le président Patrice Coquard a commencé par une courte allocution avec une grande humilité : « comme vous le savez, c'est ma dernière séance, l'année dernière j'ai baissé les bras, nous n'avons presque rien fait, ou tellement peu, que nous n'avons pas demandé de subvention à la mairie pour cette année ».
De suite quelques-uns l'assurent de leur soutien, « et nous non plus, nous n'avons pas été présents tu n’étais pas tout seul, on a tous abandonné, ça serait bien que tu restes avec nous, même si tu n'es plus président, tu as l'expérience ». Comme inquiets d'être bientôt orphelins de leur président.

La « sur-marge c'est la ville »

Puis la trésorière, bravement, va présenter les comptes : pas assez de cotisations (1 940 €) et c'est cela « le nerf de la guerre », une subvention de la mairie (1 400 €) une vente de Tshirts 525 €, quelques recettes de vente de Noël 240 € et des vide-greniers pour 625 €. Pour les dépenses (3 807 €) une reprise de solde débiteur, le bagad, quelques reliquats et le Père Noël 2 663 €. Solde positif de 4 800,00 €. Elle insistera sur la « rentabilité » des vide-greniers même si la réalisation a été difficile   pour cause de   faible préparation pour rechercher l'aide de bénévoles qui sont nombreux et disponibles à Piriac. Le manque de temps, comme toujours.
Tous reconnaîtront que « chacun est dans son affaire » et qu'il faut remettre de « l'ambiance ».
Intéressant aussi de remarquer que les « nouveaux » installés de l'année dernière à Piriac sont là, prêts à « donner un coup de main ».
Surprenant aussi de noter la présence du maire, venu pour soutenir le renouveau de l'association.
Il utilisera une curieuse formule : « pour chacun la marge c'est l'été, la sous-marge c'est l'hiver, et la sur-marge c'est Piriac ». « C'est ensemble que vous y arriverez »« Une animation c'est une journée, mais faire venir du monde à Piriac, cela profite à tous les commerces ».

Bien définir les animations

Ensuite on se mettra tous d'accord pour dire qu'il vaut mieux être « bons sur quelques animations, trois ou quatre». Le Père Noël du 31 juillet est une réussite, des vide-greniers qui apportent de la trésorerie sans risque, le Challenge de Voile (20 bateaux attendus, 17 engagés pour l'instant, 200 personnes environ et qui fait connaître la ville), et des propositions à étudier (motos ou autos anciennes) pour « animer l'hiver, pour les Piriacais » . Et aussi entre adhérents un « repas d'hiver » pour « souder le groupe ».
Il faut compléter le CA (conseil d'administration), on trouve des « remplaçants », tout le monde est d'accord. Les artisans s'impliquent, ils pourront obtenir  des subventions via UGCAP, qui regroupe les entreprises du territoire de Cap A, notamment pour le fléchage pour la Zone artisanale. Ils évoquent « une porte ouverte de la zone artisanale ».
La réunion se termine sur le rendez-vous du CA dès lundi à La Forge pour élire le bureau et le nouveau président et  un apéritif où tout presque tout le monde est resté.
C'était sa dernière séance a dit le président mais le rideau n'est pas tombé.

Si l'association qui se relance réussit à diffuser  l'énergie et l'amitié partagées ce soir, les commerçants peuvent espérer « marge et sur-marge ».


 

Auteur : ML | 30/03/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Le passeur de Pen Bron »
Article suivant : « Commerçants à La Turballe depuis 61 ans »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter