La Turballe Infos

À quoi va ressembler le nouveau port de La Turballe ?

Le lancement des travaux du futur port de La Turballe est effectif.
Le nouveau port de La Turballe
Le nouveau port de La Turballe

Prévu à l’origine pour accueillir les bateaux de maintenance du parc éolien, le département en a profité pour réaliser une refonte complète de 5 différents pôles. (pêche, plaisance, énergies renouvelables, réparation navale, transport de passagers)

C’est le syndicat mixte des ports de Loire-Atlantique qui porte le projet où le département a investi 53M€. Le syndicat mixte des ports de Loire-Atlantique mutualise la gestion de 13 ports maritimes et fluviaux, de pêche et de plaisance, du département.

L'aménagement évolutif du port de la Turballe sera réalisé en deux phases de travaux :

- de décembre 2020 à juin 2022, la première séquence de travaux vise à sécuriser les accès au port et les activités économiques.

La phase 2 du chantier, qui devrait se dérouler à partir de fin 2022 et en 2023, permettra de développer les autres usages du port.

Le port de La Turballe a de nombreux atouts qu’il convient de valoriser.

Le département a relancé l’activité pêche des ports de La Turballe et du Croisic qui était en difficulté dans les années passées.

La criée de La Turballe a enregistré en 2016 son 3e meilleur chiffre d'affaire depuis 1979.

La plaisance : ce port en eaux profondes est un atout indéniable.

La réparation navale : grâce à un élévateur à forte capacité et à une aire de réparation.

Le trafic de passagers : aujourd'hui ciblé sur les îles morbihannaises, le trafic de passagers ne demande qu'à se développer. À l'avenir il est possible d'envisager un tourisme en lien avec l'éolien en mer.

Les énergies marines renouvelables, dont l'éolien en mer avec l'installation de la base maintenance d'EDF Energies nouvelles en lien avec le prochain parc éolien de Saint-Nazaire d'ici 2021.

L’aménagement du port de La Turballe a pour objectif de :

• Intégrer la nouvelle base de maintenance liée au parc éolien en mer d’EDF-Re

Une nouvelle digue va être construite pour permettre l’accostage des bateaux de maintenance du parc éolien et l’ancienne digue va être prolongée.

• Développer durablement les capacités des activités traditionnelles du port : pêche, réparation navale, plaisance, transport de passagers…

• Clarifier l’organisation du port en dédiant un espace pour chaque activité, sur les quais et dans les bassins

• Sécuriser les circulations, dans le chenal comme sur les quais

• Optimiser l’existant et l’occupation de l’espace portuaire, dans un double souci de sobriété dans la dépense publique et d’évitement et réduction des impacts écologiques.

• Enfin, le nouveau port pourra aussi accueillir des manifestations exceptionnelles comme la Solitaire du Figaro.

Le Département a mené en 2018, une importante concertation auprès du grand public : habitants, usagers du port, riverains, associations, élus de la commune, pêcheurs, acteurs économiques… Cette initiative a permis de faire évoluer le projet au plus près des attentes et besoins.

Tout au long des travaux, le Syndicat mixte poursuit les échanges au sein d'un comité de liaison constitué d’usagers, riverains, associations environnementales et à réaliser tous les suivis environnementaux nécessaires pour mesurer l’impact des nouveaux aménagements sur le milieu marin et terrestre.

30/01/2021 | 5 commentaires
Article suivant : « 11e challenge de l’agriculture paysanne : les lauréats récompensés à La Turballe »

Vos commentaires

#1 - Le 31 janvier 2021 à 16h50 par JACQUES BODIN, La Turballe
les problèmes vont arrivés et vite, ces parcs dont ont parle de plus en plus sont la ruine de notre France nos côtes souillées la pollution le bruit l'éclairage la tuerie notre patrimoine minoré notre impact sur notre santé ONDES Marines les fond marins remplis de ciment non recyclables émet des gaz lithium cobalt etc nos impôts vont augmentés surtout les indirectes l'électricité augmente quel malheur?????
#2 - Le 01 février 2021 à 16h43 par POPEYE, La Turballe
Bodin ,après vos jérémiades , voici une Litanie

d'arguments

pitoyables , calamiteux , catastrophiques qui ne

changeront rien à l'avancée inexorable des travaux

voulus par les représentants de la population .

Si pas content ,il existe une solution le déménagement .
#3 - Le 02 février 2021 à 18h38 par nicolas, La Turballe
#2,

merci popeye, vous m'enlevez les mots de la bouche. Il parait que le Cantal est très accueillant, s'il faut cotiser pour le déménagement, je lance un cagnotte lol
#4 - Le 03 février 2021 à 18h53 par Jacques Simon, La Turballe
Je propose que le port de La Turbale soit baptisé port René Leroux. Ce dernier a beaucoup oeuvré sur ce projet et pour sauver la pêche à La Turballe.
#5 - Le 17 février 2021 à 08h33 par Gyrophare de la presqu'île, La Turballe
#4 bien sûr il manque plus que l édification d une stele du Commandeuren hommage au roi René. On peut faire confiance à Didier Cadro pour ce faire en référence à son discours d investiture.

Pourquoi ne pas renomer le nom de la ville tout simplement ? Moins cher

Bienvenue au pays des corsaires !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter