La Turballe Infos

A La Turballe tout va bien dans le meilleur des mondes

Un grand souffle d’optimiste régnait hier au conseil municipal. Emmanuel Roy a donné les chiffres attendus des festivités des 150 ans et le Maire s’est livré à un bilan dithyrambique de la saison. Pour un conseil de rentrée l’optimisme était de rigueur.
24 000 euros pour les 3 feux d'artifice
24 000 euros pour les 3 feux d'artifice

Emmanuel Roy a mis les points sur les « i » par rapport à tout ce qui a été dit ou écrit sur les 150 ans. Il a détaillé journée par journée les dépenses concernant l’événement. Il a rappellé qu’il avait une enveloppe de 120 000 euros TTC et que finalement ça a coûté 96 260 euros TTC soit 24 000 euros de moins que l’enveloppe qui avait été allouée. Il a évoqué  dans le détail l’ensemble des dépenses « facture par facture. » Il a précisé que Festivent intégré aux festivités du 150 ème anniversaire avait coûté 10 038 euros contre 24 000 euros l’an dernier. Il a regretté que les banques sollicitées comme sponsors « n’ont même pas daigner répondre » Enfin il a rendu hommage aux bénévoles et à Yvette Lucas qui ont beaucoup œuvré dans la gestion de l’événement. Il n’a par contre pas dit grand chose de la fréquentation, ni du surcoût de la masse salariale réclamée par Joseph-Marie Berton et qui sera transmis au prochain conseil.

C’est Jean-Pierre Branchereau qui a commenté le bilan de la saison. « Il y a eu énormément de monde à La Turballe, c’est une très grande satisfaction. On a compté entre 35 et 40 000 personnes sur la plage la journée du 12 août. L’extension du marché a été un plus, 80% des commerçants étaient favorables. Et de prévenir, nous allons renouveler et l’étendre. » Le maire dit avoir rencontré quelques commerçants « tout le monde est content le chiffre d’affaire a augmenté de 20 à 30% et de conclure enfin ça bouge à La Turballe »

Le drame des réfugiés a failli passer à la trappe sans la question d’Isabelle Briand Delauche « A Guérande les 3 groupes ont fait une déclaration commune et un groupe de travail a été constitué avec toutes les sensibilités que comptez vous faire ? »  « Si vous lisez la presse ma position est claire, je suis prêt à accueillir des familles de réfugiés mais par contre je refuserai l’aide de l’Etat c’est ma position personnelle. » A répondu le Maire. « Ce serait bien que l’on soit consulté quand vous prenez ce type de décision" a rétorqué l’élue de l’opposition. Peut-être la Mairie de La Turballe devra préciser la position de l’ensemble des élus, car hier soir le Maire n’a donné que son point de vue personnel

16/09/2015 | 18 commentaires
Article précédent : « L'Association l'ART communique au sujet du droit de préemption »
Article suivant : « René Leroux nommé Maire Honoraire par le Préfet »

Vos commentaires

#1 - Le 16 septembre 2015 à 17h49 par un deja deçu, La Turballe
si l on fait un résumé du conseil de hier soir cela pourrait etre :::
LA TURBALLE est une ville exemplaire, calme , très sure avec tous ces gendarmes , des commerçants heureux surtout les restaurateurs.l agrandisement du marché est une réussite. le parking réservé aux commerçants est apprécié...etc
on croit vivre dans un monde idéal......
mais notre municipalité n ouvre ni les yeux ni les oreilles pour voir ou entendre LES TURBALLAIS ET TURBALLAISES

si le bilan touristique est bon ce nest pas grace a la municipalité avec toutes ses rues barrées .....
Pour le dossier des réfugiés M LE MAIRE nous a fait du moi JE sans aucune concertation comme toujours
#2 - Le 16 septembre 2015 à 17h50 par PASATISFAIT
Bonjour,
Je suis assez d'accord : le conseil municipal avait un air de "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil !
Cependant, des réponses ont été apportées à des questions depuis longtemps éludées. Souhaitons que les réponses aient été teintées de réalité, de sincérité, et ne soient pas un effet d'annonce dont Monsieur le Maire nous abreuve régulièrement : rappelez-vous de la coupe SICA ... promesses, promesses, sous forme d'effet d'annonce, sans suivi.
Je crains donc que ce qui a été annoncé ne soit pas le reflet de la réalité ! et que le réveil ne soit difficile. Donc à surveiller attentivement.

En ce qui concerne les réfugiés,la salle a été très étonnée de la déclaration de Monsieur le Maire, qui l'a joué "perso" une fois de plus.
Il me semble que Lorsque la presse interroge, elle n'a pas envie de l'avis du citoyen Jean-Pierre Branchereau, mais du représentant de la commune, en l'occurrence le Maire. Alors, la position personnelle, quel intérêt. Il aurait fallu fédérer, montrer une commune turballaise unie devant la détresse et la misère humaine. Mr Branchereau, si vous avez parlé perso, est-ce chez vous que vous allez accueillir des familles de réfugiés ? Non, j'imagine que c'est dans les infrastructures communales. Alors ?
#3 - Le 16 septembre 2015 à 23h05 par raoul, La Turballe
quel bonheur de baigner ainsi dans la félicité ambiante, surtout avec une opposition quasi inexistante. Nous voilà rassurés, tout va bien, la commune est bien gérée, nous allons recevoir des réfugiés, l'emploi repart, le maire a retrouvé la forme et l'optimisme; tout baigne
#4 - Le 17 septembre 2015 à 17h31 par l'oeil de sauron, La Turballe
un conseil municipal "extraordinaire" où l'on y va allègrement dans l'autosatisfaction.Jusqu'à 40 000 personnes sur la plage ??? mais mon dieu où les as t on mis !! Et les véhicules, où étaient-ils parqués ?? si l'on considère qu'il y a 4 places par véhicules, faites le calcul !! Le bilan financier ....!!! monsieur le maire à omis de comptabiliser le coût du personnel, car il faut bien le reconnaître, les bénévoles n'étaient que peau de chagrin et il faut bien payer les employés municipaux, et cela entre aussi dans un bilan comptable. Mais ça ??? Quand à l'opposition, toujours égale à elle-même, sans énergie,invisible,absente,et pourtant il paraît qu'ils avaient des choses à dire, des rumeurs couraient à la sortie du conseil concernant un certain droit de préemption ??? mais qu'est-ce, encore une dérive de Mr le maire?? L' A.R.T, si elle était présente, va avoir du pain sur la planche.
#5 - Le 17 septembre 2015 à 19h47 par alain dubois, La Turballe
il y a quand même de quoi être dubitatif. Après un début de mandat calamiteux, catastrophique, on pourrait s'attendre à un peu de modération, voire d'humilité ! pas du tout, c'est l'autosatifaction à tous les étages, et je suis content et j'ai dépensé moins que prévu, et les commerçants sont contents et les touristes sont venus en nombre etc etc... Branchereau a toujours autant de mal a aligner deux mots de suite, thyboyeau fait son fier à bras, le seul qui a l'air de prendre conscience de la situation c'est Robin, qui devient de plus en plus agressif. Peut être se demande t il enfin ce qu'il est venu faire dans cette galère, et que le reniement de ses convictions pour un poste n'en valait sans doute pas la peine. il serait temps ! le plus triste dans tout ça est de voir cette opposition si absente des débats, comme si elle ne comprenait pas ce qui se passe. il faudra pourtant bien que quelqu'un réagisse et ne laisse pas cette clique faire ainsi ce qu'elle veut. c'est un peu déprimant de voir ça
#6 - Le 17 septembre 2015 à 20h34 par delphine275
Bienvenue au pays des bisounours…
*****MODERATEUR***
#7 - Le 18 septembre 2015 à 13h36 par theodore monod
Apparement notre cher maire et ses conseillers n'en ont rien à faire de notre confort de vie,c'est quand même moche de se sentir exclu de notre ville au profit de touristes (bien qu'ils fassent marcher l'économie locale). Je pense qu'il serait bien de consulter les habitants de la commune sur leur ressenti de cette saison car le retour à la réalité serait difficile
#8 - Le 18 septembre 2015 à 16h25 par Pourquoi pas, La Turballe
Gare , gare , gare ...Mr Branchereau , les finances sont dans le rouge et vous voulez des réfugiés chez nous ; humble démarche PERSONNELLE mais quand est-il de la population Turballaise ?
N'oubliez pas qu'environ 60% des Français sont contre la venue des migrants ( chiffre presse ).
De plus vous ne souhaitez pas l'aide de l'état ?
Je n'ai pas pour habitude de critiquer sans "billes" , donc je vais me renseigner .
Si tel était le cas , je considérerai ça comme suicidaire , non pas au niveau humain mais financier.
Les dotations de l'état sont en baisse et donc "impactables" sur le budget municipal qui est déficitaire ou du moins pas facile à gérer depuis "l'héritage" .
Donnez nous des explications , svp , lors du prochain conseil et sondez la population pour l'accueil de ces familles .
#9 - Le 19 septembre 2015 à 00h52 par l'oeil de sauron, La Turballe
Effectivement, non content de dilapider les fonds de la commune, Mr le Maire se paie le luxe de refuser les 1000 Euros par famille de réfugiés, alloués par l'état au municipalité les accueillants. Mais peut être que Mr le maire sortira les fonds de sa cassette personnelle !!??
#10 - Le 26 septembre 2015 à 13h05 par anouchka
nouvelle sur ce forum, je suis ravie de découvrir qu'il existe un lieu d'expression libre sur notre chère commune de la turballe
#11 - Le 27 septembre 2015 à 09h45 par Pourquoi pas, La Turballe
Ah! une revenante avec un autre nom!!!
Cherchez l'erreur ......
#12 - Le 27 septembre 2015 à 10h57 par alain dubois, La Turballe
Cette équipe est décidément incroyable. Le maire parle à titre personnel de l'accueil des migrants tout en refusant l'aide de l'état, on se demande bien pourquoi; peut être les reçoit il chez lui. Ca dénote en tout cas un manque de concertation, pour ne pas dire la démonstration d'une zizanie qui était prévisible depuis le début. On pourrait interroger séparément mr Thyboyeau de la droite dure et mr Robin de la gauche dure pour connaitre leurs positions respectives sur le sujet. Plus grave encore, beaucoup plus grave est le dérapage incontrolé de la dette de la ville. Si la feuille d'impot laisse apparaitre une très légère baisse, il faut savoir que ce n'est qu'un leurre, la situation est très préoccupante. L'ancienne municipalité était sur une voie de désendettement ce dont je m'étais alors réjouit. Le maire de l'époque voulait liquider les emprunts dits "toxiques" qu'il avait d'ailleurs contracté, et, malgré le cout élevé de l'anicipation, mettait notre commune sur une gestion plus saine, avec des possibilités d'investissement. Maintenant on assiste au contraire à une politique d'endettement, suite à des erreurs énormes de gestion, et des fetes inutiles dont le véritable coût n'a pas été révélé. Mr Roy nous a raconté des salades. les informations que j'ai obtenues parlent d'un montant d'endettement dont nous parlerons lors d'une prochaine conférence de presse de l'association "Debout La turballe". Il faudra alors que mrs Branchereau et Thyboyeau répondent enfin aux questions que nous sommes en droit de leur poser. Il s'agit d'argent public dont ils ne sont que les dépositaires, et ils devront indiquer, points par points à certaines dépenses pour le moins curieuses, et à certains appels d'offre très douteux.
#13 - Le 28 septembre 2015 à 14h49 par REMY, La Turballe
@Monsieur DUBOIS
Si la droite « dure » et la gauche « dure », comme vous dites, n’existaient pas, votre positionnement politique au centre « mou » ne serait pas d’actualité. Les personnes que vous citées ne sont pas plus extrémistes que vous et moi, et les personnes qui les côtoient tous les jours peuvent l’affirmer ?et confirmer par là même vos propos infondés, pour ne pas dire mensongés et limite diffamatoires.
La municipalité précédente sur la voie du désendettement dites-vous ? C’était certainement avant les derniers menus travaux engagés en fin de municipe : rue de bellevue, front de mer, ecole de voile , club house,... . Je ne vois pas ce qui, depuis 18 mois, aurait aggravé la situation financière héritée de la gestion de Monsieur LEROUX.
Pour les chiffres des 150 ans, il était a s’en douter que cela nous vous irait pas, mais de là a traiter Monsieur ROY de menteur et de falsificateur il y a une limite qu’il ne devrait pas être permis de franchir.
+
Je sais que ce n’est pas le sujet, mais revenons un peu en arrière pour voir comment les Turballais voient les « extrémistes de gauche». Comparons les résultats des premiers tours :
Election municipale 2008, Monsieur ROBIN, tête de liste récolte 484 voix (18.28 %)
Election municipale 2014, Monsieur DUBOIS, tête de liste récolte 278 voix(10.71 %) avec 200 votants de plus.
D’après vous en qui les Turballais et les Turballaises avaient le plus confiance ?
Et je ne vous parle pas du second tour…

A+
#14 - Le 28 septembre 2015 à 18h54 par Pourquoi pas, La Turballe
Tiens revoilà le gars laminé aux dernières élections qui remet le "couvert".
Votre stock de Malox serait-il épuisé ?
Je pense que vu vos derniers commentaires , vous êtes dans la contradiction la plus complète.
Vous soutenez MR Leroux pour sa demande au préfet de distinction de maire honoraire, aujourd'hui vous soutenez son bilan financier!!!!
mais entre les deux tours des élections municipales n'avez vous pas envoyé votre bras droit MR Agenet, pour négocier avec la liste de MR Branchereau,des places d'adjoint et de conseillers???
Refus de celle-ci .....vous vous êtes maintenu car , vous pensiez qu'il serait battu sans vos voix.........on connaît la suite Mr4%..
La colère fait parfois dire tout et son contraire.
Un peu de modération MR Dubois et arrêtez de tourner au gré du vent.
#15 - Le 29 septembre 2015 à 09h36 par raoul, La Turballe
tiens les revoilà, remyboyeau qui insulte pour ne pas répondre, et pourquoi pas qui raconte n'importe quoi. toujours les mêmes méthodes, mais comme je l'ai déjà dit le vérité est la vérité, elle n'est pas diffamatoire. Si c'est de la diffamation, attaquez mr dubois, et on rira bien. Ce qui est moins drole c'est la situation des pauvres turballais qui se sont donnés une équipe de bras cassés pour "gérer" leur commune. Entre Branchereau qui se débat avec ses problèmes personnels, Thyboyeau dans le role du grand vizir, Roy sur son petit nuage entre deux parties de biniou, Goelo qui fait peser sa tete en chocolat, Robin qui ne décolère pas, etc etc le tout sur une explosion de la dette que les turballais mettront des années à payer
#16 - Le 29 septembre 2015 à 23h57 par RFC, La Turballe
Raoul ,n'avez vous pas peur de frôler le ridicule en vous disant détenteur de la vérité ?
Dites le à M Dubois ,je pense que ce n'est pas difficile .
Les élus en feront à leur guise mais il existe une association qui est de bon contrôle.
Je ne parle pas de la vôtre qui semble tarder à paraître ,faute de combattants ,peut être.
Votre haine de certains élus n'est (?)
Sans doute pas infondée.
Il existe des manques et des défaillances ,c'est probable.
Ce qui est gênant ,dans votre insistance ,c'est que vous n'argumentez pas .
Sur le problème des migrants ,une ou deux familles ,c'est raisonnable.
M Dubois ,ne soyez pas contre .
Il y a de la place à la Turballe .

Pour la fête ,oui ,était elle indispensable ?.
Bien le bonsoir aux turballais.
#17 - Le 30 septembre 2015 à 15h26 par alain dubois, La Turballe
que répondre à tout ça... Que rémy est aussi doué pour l'orthographe que pour la gestion des finances de la commune, et qu'il m'insulte pour cacher ses propres errements,non vraiment pas grand chose à ajouter, sinon que l'incompétence et la mauvaise foi ne sont pas arranger les affaires de notre commune
#18 - Le 30 septembre 2015 à 15h28 par REMY, La Turballe
Voilà Monsieur Raoul qui fait du Kita. Mon pseudo qui est aussi mon prénom, c’est REMY et rien d’autre, SVP merci. Pour l « ’insulte » à Monsieur Dubois, pourriez-vous développer afin que je ne recommence pas, et enfin pour les réponses aux questions, je ne pourrai y répondre que lorsque l’on me les aura posées à moi et je ne vois pas en quoi ma personne vous intéresse.

Pour le reste vous avez raison, les Turballais qui avaient l’habitude de voter pour un homme qui au fil des années a été affublé d’un titre monarchique (et pour cause), ont bien voté en mars 2014 pour une EQUIPE, des hommes et des femmes qui avaient mis démocratiquement à leur tête un homme méconnu des Turballais. Gageons que celui-ci ne fera pas les mêmes erreurs que son prédécesseur, que l’on aura droit à une VRAI démocratie participative à tous les niveaux. Nous n’avons que trop attendu (à mon goût).

Monsieur Raoul, les critiques sont valables que si elles sont constructives et surtout fondées sur des constatations réelles et non fantasmées. Pour les attaques personnelles, puisque a priori vous ne pouvez pas vous en passer, il y a des limites à ne pas dépasser, et là je pense que vous êtes un peu border line, surtout pour le biniou de Monsieur ROY (Mdr).

A+

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter