La Turballe Infos

7 kilomètres à la nage !

C’est dans la plus grande piscine du monde, l’océan, que s’est déroulé un défi sportif unique en son genre sur la Presqu’île Guérandaise.

Organisée par l’amicale des sapeurs pompiers de Piriac, cette 7e édition du maintenant célèbre raid Dûmet/Piriac s’est déroulé samedi dernier dans des conditions météorologiques peu favorables.
Cela n’a pas empêché les nageurs de venir nombreux, 71 inscrits cette année, dont plusieurs femmes, un chiffre à la hausse. La distance à parcourir peut sembler effrayante à un jeune batracien, elle correspond à 280 longueurs de piscine, un exploit que seul, des nageurs expérimentés peuvent tenter en affrontant les vagues, le froid et les courants.
Issus de clubs de triathlon, on trouvait aussi parmi les nageurs, des sapeurs pompiers de La Turballe et de Piriac venus tenter cette expérience, des sportifs de Nantes et de Savenay et un courageux Messin. Cette épreuve est un vrai défi personnel, de plus, il n’y a pas de médailles, de noms cités, ni de récompenses à l’issue du parcours.
Pour la première fois, les organisateurs avaient balisé le tracé avec des bouées, des balises qui semblent n’avoir pas vraiment été vues, en raison des vagues.
Emmenés sur l’île Dûmet en début d’après-midi grâce à la coopération des pompiers, de la SNSM et de plaisanciers, deux départs ont été donnés à trente minutes d’intervalle, le premier pour les moins expérimentés, le second pour les confirmés. Pendant toute la traversée, les nageurs étaient attentivement suivis et observés par des bénévoles en bateau ou en kayak de mer.
Une épreuve de fond pour solitaire, sans record à battre, sachez que les premiers arrivés ont parcouru la distance en 1 h 30 et les « derniers » beaucoup plus.
Néanmoins, tous ont pu profiter de la soirée grillades et musique proposée par l’amicale des sapeurs pompiers de Piriac, amicale qui participera au prochain téléthon.

Auteur : JRC | 07/08/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Plus de 550 joueurs au tournoi national de tennis »
Article suivant : « Boules : un Turballais s’impose à la lyonnaise ! »

Vos commentaires

#1 - Le 29 septembre 2011 à 16h44 par Manteaux daniel, 51460 St. Etienne Au Temple
Tout est merveilleux, mais moi qui ai participé à ce raid, je peux affirmer quetout n'était pas rose dans l'organisation. J'ai d'ailleurs adressé un mail à l'amicale des SP avec mon avis sur l'organisation, la sécurité et le déroulement de l'épreuve. Mail dispo sur votre demande. Salutations sportives
achatsdmtx@orange.fr
daniel Manteaux

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audience des sites du réseau Média-Web mars 2017
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter